"Etat d’urgence sanitaire" : de nouveaux coups contre les travailleurs !

Déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France dénonce l’adoption par le Sénat d’une loi (dite « d’état d’urgence sanitaire »), défendue ce samedi 21 mars 2020 devant l’Assemblée nationale par le 1er Ministre, visant à imposer de nouvelles restrictions du droit du travail, en particulier la prise d’une partie des congés payés pendant la période du confinement et la remise en cause des 35 heures hebdomadaires.

Cela montre que dans la bourgeoisie, certains vont tenter, d’une manière ou d’une autre, de profiter de la situation créée par la présence de la pandémie, pour prolonger les mauvais coups contre les travailleurs.

On se préoccupe beaucoup de la comptabilité des entreprises et de leur devenir, des sommes faramineuses destinées au patronat défilent sous nos yeux, mais...
- le chômage partiel n’est pas indemnisé à 100% !
- on laisse des milliers de travailleurs subir la pression patronale et le risque de tomber malades, pour maintenir la production, y compris dans des secteurs non indispensables comme celui de l’armement, par exemple !
- le gouvernement tarde à engager la stratégie de dépistage et de généralisation de traitements, (tels que ceux de l’équipe de chercheurs à Marseille) qui ont fait leurs preuves en Asie !

Et au bout du compte, ceux qui vont devoir rembourser les sommes investies pour « soutenir le capital », ce sont encore les travailleurs et eux seuls !

C’est la raison pour laquelle, malgré le covid19, il est nécessaire de maintenir la vigilance.

Dans ce contexte, le PCRF condamne la signature, par la direction de la CGT, d’une déclaration commune avec le MEDEF et la CFDT, qui inscrit la mobilisation contre le covid19 dans la collaboration de classe (voir notre article ICI).

  • Unité dans la lutte contre le gouvernement des monopoles !

    L’épisode des Présidentielles s’est achevé sur l’élection du champion désigné des monopoles (grandes entreprises). La feuille de route de Macron Du point de vue de l’oligarchie financière, Macron a réalisé un bon premier mandat, qui a renforcé l’exploitation salariale et le transfert public des revenus du (...)
  • Les candidats du Parti aux élections législatives

    Ci-dessous les professions de foi des candidats du Parti Communiste Révolutionnaire de France, dans leur campagne pour les élections législatives de juin 2022, leurs interviews et pages locales (cliquez sur les vignettes) ainsi que les bulletins de vote compte tenu que la barrière de l’argent ne (...)
  • Le scandale continue dans les Ehpad

    À la suite du scandale Orpéa, il n’est pas un mois où un scandale similaire ne soit dénoncé dans les Ehpad. Le fait est que ce n’est pas nouveau car souvenons nous lors de la canicule de 2003 durant laquelle quelques 15000 personnes âgées sont mortes durant cet été meurtrier. Aujourd’hui nos aînés sont (...)
  • Présidentielles 2022 :

    Pas une voix au consensus capitaliste, pas une voix au binôme Macron - Le Pen ! Déclaration du Comité central du Parti Communiste Révolutionnaire de France après le 1er tour des élections présidentielles d’avril 2022 : Ce premier tour des Présidentielles 2022 témoigne de la crise politique engendrée (...)