Syrie : Communiqué du PCRF

Dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 avril 2017, 59 missiles « Tomahawk » ont été tirés depuis les navires de la marine américaine basés en Méditerranée, touchant plusieurs cibles sur la base aérienne syrienne de Shayrat, dans la région d’Homs, dans l’ouest de la Syrie ; ces frappes ont fait au moins 7 victimes.

Cette attaque américaine contre la Syrie est une agression contre un État souverain. Le Président américain Donald Trump a ordonné cette frappe suite à l’attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, qui a touché la population civile, attribuée par l’Occident aux forces armées syriennes, accusations démenties par Damas. Il apparaît clairement que l’attaque chimique n’a été qu’un prétexte pour cette agression, préparée à l’avance par le gouvernement des États-Unis.

Cette agression est soutenue par François Hollande, celui-ci regrettant de ne pas être intervenu en 2013, ainsi que par tous les pays de l’OTAN, par l’Arabie Saoudite, le Quatar et Israël. Immédiatement après les frappes américaines, les groupes terroristes « État Islamique » et « Front Al-Nosra » ont relancé leurs attaques, ce qui prouve la complicité avec les groupes terroristes, de tous ces pays qui ont soutenu l’attaque américaine.

Le PCRF condamne fermement l’agression américaine en Syrie et exprime toute sa solidarité au peuple syrien. Il rappelle qu’aucune intervention impérialiste ne peut servir l’intérêt des peuples, l’impérialisme agissant exclusivement au service des monopoles et des bourgeoisies au pouvoir.

  • Venezuela : comprendre l’opération de déstabilisation...

    Le vendredi 24 janvier Juan Guaido fut reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée. Le président autoproclamé du Venezuela a entamé une grande tournée diplomatique en Europe pour chercher des soutiens à Londres, à Bruxelles, en passant par Madrid et au Forum économique mondial de Davos. Reçu également par Jacques (...)
  • Soutien de l’IPCOE aux travailleurs de France !

    Ci-dessous la déclaration du Secrétariat de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE) adressée aux travailleurs en lutte contre le projet de loi du gouvernement Macron sur les retraites : Le Secrétariat de l’Initiative communiste européenne exprime sa solidarité (...)
  • Relations Grèce - Turquie : Communiqué commun des partis communistes

    Le Parti communiste de Grèce (KKE) et le Parti communiste de Turquie (TKP), avec cette déclaration conjointe, ont l’intention d’éclairer sur les événements dangereux et inquiétants qui ont lieu en Égée et en Méditerranée orientale, dans les relations gréco-turques, causées par les forces sociales, (...)
  • Conférence de Berlin : déclaration du KKE

    La Conférence de Berlin n’a finalement apporté aucune solution garantissant la paix, la stabilité en Libye et répondant aux intérêts du peuple libyen. Après tout, les participants à la Conférence eux-mêmes sont responsables de la guerre de l’OTAN de 2011 et de l’éclatement de la Libye, des conflits (...)
  • Incendies en Australie : une catastrophe évitable ?

    Depuis septembre 2019, l’Australie connaît les plus importants incendies de végétation de son histoire. Le feu a déjà brûlé plus de 8 millions d’hectares, détruit plus de 2500 bâtiments dont plus de 1300 maisons, tué au moins 25 personnes, tué plus d’un milliard d’animaux et très fortement impacté la flore (...)
  • Déclaration du Parti Tudeh d’Iran

    Selon les agences de presse mondiales, Qasem Soleimani, commandant de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique iraniens (IRGC) ; Abu Mahdi al-Mohandis, chef du Kataib Hezbollah et commandant en second des forces de mobilisation populaire irakiennes ; ainsi qu’un certain (...)
  • Le PCRF condamne l’assassinat du général iranien Soleimani

    Sur ordre de leur Président Donald Trump, les États-Unis ont assassiné le général iranien Qassem Soleimani dans un bombardement par drone au sein de l’aéroport de Bagdad, faisant sept autres victimes. Le PCRF condamne fermement cet assassinat, qui met une fois de plus le feu dans la région et (...)