Solidarité avec le peuple marocain !

La mort du vendeur de poisson Mouhcine Fikri, le vendredi 28 octobre 2016 à El Hoceïma dans le nord du Maroc, a suscité et attisé l’indignation et la colère de la population marocaine. Les grandes villes du pays sont touchées par des manifestations et des rassemblements d’ouvriers, de chômeurs, d’intellectuels, d’étudiants, de lycéens.

Tous protestent, en dehors du décès de la malheureuse victime, contre l’accroissement criant des inégalités sociales et contre les injustices en tous genres. L’aspiration à l’égalité sociale est le moteur du mouvement ! La région du Rif est en pointe de la contestation en raison d’un contentieux historique avec la monarchie marocaine.

Pendant des années, des jeunes et moins jeunes ont été victimes de pressions bureaucratiques et policières de toutes sortes, y compris avec des violences meurtrières de la part des forces de l’ordre, sans qu’aucune suite soit donnée à ces agissements. Le geste imbécile de policiers zélés (ayant conduit au décès du malheureux poissonnier) habitués à racketter la population, à l’injurier, à l’humilier, va provoquer une tempête de colère. Tout ce qui s’était accumulé pendant des décennies d’oppression, de colères rentrées, d’injustices, d’humiliations, de corruptions, éclate au grand jour.

Le pays est en ébullition. Le caractère despotique de l’État monarchiste, bien que caché en France par les images de carte postale, est révélé par les relations de sujétions qu’il impose à son peuple. Le triptyque « Dieu, la patrie et le roi » est caractéristique de la devise féodale du régime. L’impérialisme français ne ménage pas ses efforts pour le protéger, afin qu’il continue de lui assurer de juteux profits. L’autocratie marocaine ne ménage pas non plus ses efforts pour plaire aux groupes et monopoles financiers de la planète.

La presse française tait tous ces éléments compromettant… ; mais la vie les remet sur la table. L’explosion de colère participe de façon évidente à la fermentation révolutionnaire des masses. La bourgeoisie marocaine, habituée à réprimer sévèrement toute forme de contestation, a cette fois-ci fait profil bas, consciente, sans doute, qu’elle doit calmer le jeu plutôt que de jeter de l’huile sur le feu. Si les masses laborieuses marocaines sont descendues manifester en masses, c’est un fort bel exemple pour tous les peuples.

Nous, PCRF, nous adressons nos plus vives et nos plus chaleureuses sympathies aux révolutionnaires et aux démocrates marocains qui expriment leurs convictions démocratiques et luttent pour une République marocaine, libre, fière et démocratique, terrain sur lequel se mène sûrement et résolument la lutte pour le socialisme.

Condoléances à la famille de Mouhcine Friki.

Vive la solidarité avec le peuple marocain !

Vive l’amitié entre les peuples !

  • Relations Grèce - Turquie : Communiqué commun des partis communistes

    Le Parti communiste de Grèce (KKE) et le Parti communiste de Turquie (TKP), avec cette déclaration conjointe, ont l’intention d’éclairer sur les événements dangereux et inquiétants qui ont lieu en Égée et en Méditerranée orientale, dans les relations gréco-turques, causées par les forces sociales, (...)
  • Conférence de Berlin : déclaration du KKE

    La Conférence de Berlin n’a finalement apporté aucune solution garantissant la paix, la stabilité en Libye et répondant aux intérêts du peuple libyen. Après tout, les participants à la Conférence eux-mêmes sont responsables de la guerre de l’OTAN de 2011 et de l’éclatement de la Libye, des conflits (...)
  • Incendies en Australie : une catastrophe évitable ?

    Depuis septembre 2019, l’Australie connaît les plus importants incendies de végétation de son histoire. Le feu a déjà brûlé plus de 8 millions d’hectares, détruit plus de 2500 bâtiments dont plus de 1300 maisons, tué au moins 25 personnes, tué plus d’un milliard d’animaux et très fortement impacté la flore (...)
  • Déclaration du Parti Tudeh d’Iran

    Selon les agences de presse mondiales, Qasem Soleimani, commandant de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique iraniens (IRGC) ; Abu Mahdi al-Mohandis, chef du Kataib Hezbollah et commandant en second des forces de mobilisation populaire irakiennes ; ainsi qu’un certain (...)
  • Le PCRF condamne l’assassinat du général iranien Soleimani

    Sur ordre de leur Président Donald Trump, les États-Unis ont assassiné le général iranien Qassem Soleimani dans un bombardement par drone au sein de l’aéroport de Bagdad, faisant sept autres victimes. Le PCRF condamne fermement cet assassinat, qui met une fois de plus le feu dans la région et (...)
  • Réunion des Partis communistes à Bruxelles

    Le 9 décembre 2019 à Bruxelles s’est tenue la rencontre communiste européenne sur le thème : « Les partis communistes et ouvriers d’Europe contre l’anticommunisme, la falsification de l’histoire par la l’UE et ses gouvernements, pour le regroupement du mouvement ouvrier comme préalable nécessaire à la (...)
  • Bolivie : Avec les travailleurs, les peuples indigènes, contre le coup d’Etat !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France dénonce le coup d’État qui vient d’avoir lieu en Bolivie contre le Président Evo Morales légitimement élu. Il dénonce la campagne orchestrée par l’oligarchie bolivienne et les États-Unis depuis la proclamation du résultat des élections, prétendant qu’il y (...)
  • UE : histoire falsifiée, chasse aux sorcières... Honte à eux !

    Le 19 septembre 2019, une majorité de députés européens (dont ceux du PS et des Verts !) a adopté une résolution absolument hallucinante pour tout historien honnête et tout démocrate qui ne considère pas qu’un communiste est un nazi : En gros : La seule responsable de la Seconde guerre mondiale, c’est (...)