Solidarité avec le peuple marocain !

La mort du vendeur de poisson Mouhcine Fikri, le vendredi 28 octobre 2016 à El Hoceïma dans le nord du Maroc, a suscité et attisé l’indignation et la colère de la population marocaine. Les grandes villes du pays sont touchées par des manifestations et des rassemblements d’ouvriers, de chômeurs, d’intellectuels, d’étudiants, de lycéens.

Tous protestent, en dehors du décès de la malheureuse victime, contre l’accroissement criant des inégalités sociales et contre les injustices en tous genres. L’aspiration à l’égalité sociale est le moteur du mouvement ! La région du Rif est en pointe de la contestation en raison d’un contentieux historique avec la monarchie marocaine.

Pendant des années, des jeunes et moins jeunes ont été victimes de pressions bureaucratiques et policières de toutes sortes, y compris avec des violences meurtrières de la part des forces de l’ordre, sans qu’aucune suite soit donnée à ces agissements. Le geste imbécile de policiers zélés (ayant conduit au décès du malheureux poissonnier) habitués à racketter la population, à l’injurier, à l’humilier, va provoquer une tempête de colère. Tout ce qui s’était accumulé pendant des décennies d’oppression, de colères rentrées, d’injustices, d’humiliations, de corruptions, éclate au grand jour.

Le pays est en ébullition. Le caractère despotique de l’État monarchiste, bien que caché en France par les images de carte postale, est révélé par les relations de sujétions qu’il impose à son peuple. Le triptyque « Dieu, la patrie et le roi » est caractéristique de la devise féodale du régime. L’impérialisme français ne ménage pas ses efforts pour le protéger, afin qu’il continue de lui assurer de juteux profits. L’autocratie marocaine ne ménage pas non plus ses efforts pour plaire aux groupes et monopoles financiers de la planète.

La presse française tait tous ces éléments compromettant… ; mais la vie les remet sur la table. L’explosion de colère participe de façon évidente à la fermentation révolutionnaire des masses. La bourgeoisie marocaine, habituée à réprimer sévèrement toute forme de contestation, a cette fois-ci fait profil bas, consciente, sans doute, qu’elle doit calmer le jeu plutôt que de jeter de l’huile sur le feu. Si les masses laborieuses marocaines sont descendues manifester en masses, c’est un fort bel exemple pour tous les peuples.

Nous, PCRF, nous adressons nos plus vives et nos plus chaleureuses sympathies aux révolutionnaires et aux démocrates marocains qui expriment leurs convictions démocratiques et luttent pour une République marocaine, libre, fière et démocratique, terrain sur lequel se mène sûrement et résolument la lutte pour le socialisme.

Condoléances à la famille de Mouhcine Friki.

Vive la solidarité avec le peuple marocain !

Vive l’amitié entre les peuples !

  • Congrès du PCCuba et du PCOR : les salutations du PCRF aux Partis frères !

    Entre le 16 et le 25 avril 2021 se sont tenus successivement les Congrès du Parti Communiste de Cuba et du Parti Communiste Ouvrier de Russie. Nous publions ci-dessous les messages de salutations que le PCRF a adressés à cette occasion à ses deux Partis frères, qui nous ont répondu chaleureusement. (...)
  • Les profits de Big Pharma pendant la crise de Covid-19

    Nous publions ci-dessous un article paru dans le journal de Rot Front. Remarque : L’expression "Big Pharma" désigne la concentration d’un secteur d’activité florissant, celui de l’industrie pharmaceutique, entre les mains de quelques monopoles (Johnson&Johnson, Pfizer, Moderna, AstraZeneca, (...)
  • [IPCOE] Conférence sur Lénine

    Ce 22 avril 2021 s’est tenue une conférence organisée par l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE), sur le thème des apports et de la continuité de l’œuvre du grand dirigeant révolutionnaire LÉNINE. Ci-dessous l’intervention du PCRF : Lénine est le théoricien et le praticien de (...)
  • Solidarité avec les communistes du Kenya !

    Mercredi 7 avril 2021, la police kenyane a pris d’assaut le siège du Parti communiste du Kenya à Nairobi et a procédé à l’arrestation de membres du parti. L’opération de la police a eu lieu sans aucun mandat de justice. Selon le parti communiste, les officiers de police avaient l’intention de (...)
  • Déclaration de l’IPCOE : Non au fardeau de la crise capitaliste !

    Ci-dessous la DÉCLARATION DES PARTIS DE L’INITIATIVE COMMUNISTE ΕUROPÉENNE (dont notre Parti est membre pour la France) Consultable en anglais sur le site de l’IPCOE - Contre les mesures anti-ouvrières et anti-populaires imposées pour faire porter aux travailleurs le fardeau de la crise capitaliste (...)
  • Opération Barkhane et morts civils au Mali : une bavure comme une autre ?

    Une récente enquête de l’ONU, menée avec l’aide de plus de 200 personnes, du 4 janvier au 20 février 2021, démontre très précisément la façon dont les forces militaires françaises engagées dans l’opération Barkhane ont visé un rassemblement à l’occasion d’un mariage près de Bounty, faisant au final 22 morts, (...)
  • Sénégal : Soutien du PCRF adressé aux camarades du FRAPP !

    Face à la répression féroce qui s’abat sur les opposants au pouvoir de Macky Sall, au Sénégal, le secrétariat du PCRF a adressé le message de soutien ci-dessous au Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (FRAPP). (Cliquez sur la vignette) (...)