Solidarité avec le peuple marocain !

La mort du vendeur de poisson Mouhcine Fikri, le vendredi 28 octobre 2016 à El Hoceïma dans le nord du Maroc, a suscité et attisé l’indignation et la colère de la population marocaine. Les grandes villes du pays sont touchées par des manifestations et des rassemblements d’ouvriers, de chômeurs, d’intellectuels, d’étudiants, de lycéens.

Tous protestent, en dehors du décès de la malheureuse victime, contre l’accroissement criant des inégalités sociales et contre les injustices en tous genres. L’aspiration à l’égalité sociale est le moteur du mouvement ! La région du Rif est en pointe de la contestation en raison d’un contentieux historique avec la monarchie marocaine.

Pendant des années, des jeunes et moins jeunes ont été victimes de pressions bureaucratiques et policières de toutes sortes, y compris avec des violences meurtrières de la part des forces de l’ordre, sans qu’aucune suite soit donnée à ces agissements. Le geste imbécile de policiers zélés (ayant conduit au décès du malheureux poissonnier) habitués à racketter la population, à l’injurier, à l’humilier, va provoquer une tempête de colère. Tout ce qui s’était accumulé pendant des décennies d’oppression, de colères rentrées, d’injustices, d’humiliations, de corruptions, éclate au grand jour.

Le pays est en ébullition. Le caractère despotique de l’État monarchiste, bien que caché en France par les images de carte postale, est révélé par les relations de sujétions qu’il impose à son peuple. Le triptyque « Dieu, la patrie et le roi » est caractéristique de la devise féodale du régime. L’impérialisme français ne ménage pas ses efforts pour le protéger, afin qu’il continue de lui assurer de juteux profits. L’autocratie marocaine ne ménage pas non plus ses efforts pour plaire aux groupes et monopoles financiers de la planète.

La presse française tait tous ces éléments compromettant… ; mais la vie les remet sur la table. L’explosion de colère participe de façon évidente à la fermentation révolutionnaire des masses. La bourgeoisie marocaine, habituée à réprimer sévèrement toute forme de contestation, a cette fois-ci fait profil bas, consciente, sans doute, qu’elle doit calmer le jeu plutôt que de jeter de l’huile sur le feu. Si les masses laborieuses marocaines sont descendues manifester en masses, c’est un fort bel exemple pour tous les peuples.

Nous, PCRF, nous adressons nos plus vives et nos plus chaleureuses sympathies aux révolutionnaires et aux démocrates marocains qui expriment leurs convictions démocratiques et luttent pour une République marocaine, libre, fière et démocratique, terrain sur lequel se mène sûrement et résolument la lutte pour le socialisme.

Condoléances à la famille de Mouhcine Friki.

Vive la solidarité avec le peuple marocain !

Vive l’amitié entre les peuples !

  • Biélorussie : Non aux ingérences !

    Les élections présidentielles ont eu lieu en Biélorussie. Selon les données officielles, la majorité des électeurs (80%) ont soutenu Loukachenko. On ne peut juger dans quelle mesure ces données correspondent à la réalité, et dans quelle mesure ce résultat fourni par l’administration, sans doute sous (...)
  • Explosion à Beyrouth : Solidarité avec le peuple Libanais

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa profonde tristesse et sa solidarité avec le peuple libanais et aux familles des victimes des explosions à Beyrouth. Il ne fait aucun doute que ce genre d’« accidents » dévastateurs sont devenus plus fréquents dans un système qui banalise la vie (...)
  • Russie : Un référendum de contrefaçon !

    Mercredi 1er juillet, la Russie a adopté une révision constitutionnelle qui autorise le président Poutine à rester en place au Kremlin jusqu’en 2036. Outre la question du nombre de mandats présidentiels, ces amendements introduisent également au sein de la Constitution russe les principes (...)
  • Déclaration de la FSM à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

    À lire ci-dessous, la déclaration de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés : 19 juin 2020 La Fédération Syndicale Mondiale célèbre la Journée mondiale des réfugiés, qui a été décidée le 20 juin par les Nations Unies en 2000. L’agressivité impérialiste pour le (...)
  • Assassinat de George Floyd...

    ... Solidarité internationaliste contre le racisme et les violences étatiques ! Déclaration de Maurice Cukierman, Secrétaire général du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) Les mobilisations massives qui se sont multipliées à travers le monde, suite à l’assassinat de l’Afro-Américain (...)
  • [IPCOE] Solidarité avec le peuple des États-Unis !

    Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne . L’Initiative communiste européenne exprime sa solidarité avec le peuple des États-Unis, confronté à la violence et à la répression de la part du gouvernement américain de Trump. Le racisme et les inégalités sociales, qui ont de nouveau (...)