Solidarité avec le peuple vénézuélien !

Une tentative de coup d’État a lieu au Venezuela pour mettre fin à sa politique d’indépendance nationale et de redistribution d’une partie de la richesse nationale vers les couches populaires.
Après avoir tenté vainement le coup de force de la rue, le sabotage économique, la réaction vénézuélienne vient de tenter une nouvelle opération en coordination étroite avec les États-Unis, les gouvernements réactionnaires de Colombie, du Brésil, d’Argentine et du Paraguay et la complicité active de l’Union Européenne, dans laquelle là encore, le président Macron a perdu une fois de plus l’occasion de se taire.

Dans les dernières semaines, les pressions se sont multipliées sur certains secteurs de l’armée pour les pousser au putsch, tandis que des tentatives sont relancées pour réactiver l’agitation de rue. Mais en prétendant avoir désigné un Président par intérim, la réaction vénézuélienne vient de franchir un pas extrêmement dangereux que confirme la reconnaissance de cette désignation par les États que nous avons cités : il s’agit en effet de réunir les conditions pour permettre une intervention militaire directe des États-Unis sous couvert d’un appel des prétendues nouvelles autorités.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France appelle la classe ouvrière de France, les démocrates, les militants anti-impérialistes, à se mobiliser pour empêcher que le Venezuela d’aujourd’hui ne devienne le Chili d’hier. On ne peut pas ne pas évoquer qu’au même moment, la pression se resserre contre le Nicaragua. C’est l’expression de la volonté de l’impérialisme états-unien, et des bourgeoisies monopolistes de l’Amérique Latine, de reprendre en main son "arrière-cour". Et chacun est à même de constater que l’Union Européenne, pour des raisons de classe, participe en fait à l’opération en cours, comme elle participe à la politique anti-cubaine des États-Unis.

Non à l’agression contre le Venezuela !

Solidarité avec les autorités légitimes du pays et les masses populaires qui luttent pour un pays indépendant, maître de ses richesses !

  • Pologne : stop à l’anticommunisme

    Ci-dessous l’appel à la solidarité lancé par nos camarades du Parti communiste de Pologne (PCP) : La persécution contre le Parti communiste de Pologne continue. Le procès contre les membres du comité de rédaction du journal du parti « Brzask » devrait reprendre. La première audience se tiendra le 3 (...)
  • Déclaration du secrétariat de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE) sur les dangereux plans États-Unis Israël contre la Palestine

    Le soi-disant « accord du siècle » introduit par l’administration Trump avec le dirigeant corrompu d’Israël, Netanyahu, est une nouvelle tentative honteuse d’approuver et de renforcer les actions de l’oppresseur. Ce n’est ni un traité de paix ni un accord entre égaux. Il renforce et protège l’occupation (...)
  • Venezuela : comprendre l’opération de déstabilisation...

    Le vendredi 24 janvier Juan Guaido fut reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée. Le président autoproclamé du Venezuela a entamé une grande tournée diplomatique en Europe pour chercher des soutiens à Londres, à Bruxelles, en passant par Madrid et au Forum économique mondial de Davos. Reçu également par Jacques (...)
  • Soutien de l’IPCOE aux travailleurs de France !

    Ci-dessous la déclaration du Secrétariat de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE) adressée aux travailleurs en lutte contre le projet de loi du gouvernement Macron sur les retraites : Le Secrétariat de l’Initiative communiste européenne exprime sa solidarité (...)
  • Relations Grèce - Turquie : Communiqué commun des partis communistes

    Le Parti communiste de Grèce (KKE) et le Parti communiste de Turquie (TKP), avec cette déclaration conjointe, ont l’intention d’éclairer sur les événements dangereux et inquiétants qui ont lieu en Égée et en Méditerranée orientale, dans les relations gréco-turques, causées par les forces sociales, (...)
  • Conférence de Berlin : déclaration du KKE

    La Conférence de Berlin n’a finalement apporté aucune solution garantissant la paix, la stabilité en Libye et répondant aux intérêts du peuple libyen. Après tout, les participants à la Conférence eux-mêmes sont responsables de la guerre de l’OTAN de 2011 et de l’éclatement de la Libye, des conflits (...)
  • Incendies en Australie : une catastrophe évitable ?

    Depuis septembre 2019, l’Australie connaît les plus importants incendies de végétation de son histoire. Le feu a déjà brûlé plus de 8 millions d’hectares, détruit plus de 2500 bâtiments dont plus de 1300 maisons, tué au moins 25 personnes, tué plus d’un milliard d’animaux et très fortement impacté la flore (...)