Rencontre KKE - PCRF

La direction du Parti Communiste de Grèce (KKE) a demandé à rencontrer la nouvelle direction du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF), rencontre qui s’est tenue en distanciel le 19 février 2021 entre d’une part les camarades Kostas PAPADAKIS, membre du CC du KKE et député européen, et Procope PANAGOULIAS, représentant du KKE en France (qui assurait la traduction), et d’autre part Pierre KOMOROV, secrétaire général du PCRF, Emmanuelle KRAEMER, secrétaire générale adjointe, et Michel GIBE, secrétaire du secteur International.

Kostas PAPADAKIS (photo ci-contre) a d’abord rendu hommage au regretté Maurice CUKIERMAN, ancien secrétaire général du PCRF décédé en juillet 2020 ; puis il a souhaité recueillir notre analyse de la situation, dans le cadre de la pandémie.

Pierre KOMOROV a donc exposé brièvement les positions du PCRF sur les principaux aspects de la crise du capitalisme et de la politique menée par l’État bourgeois et l’impérialisme français pour la défense des intérêts de ses monopoles, les contradictions inter-impérialistes.

Kostas PAPADAKIS a repris plusieurs de ces points pour confirmer la totale convergence de vues du KKE avec le PCRF, et apporter quelques précisions concernant le rôle de l’UE, notamment dans le processus de privatisation des secteurs publics en Grèce, sur les propositions aux masses que peuvent faire les partis communistes, ainsi que sur des enseignements importants sur la Chine dans la pyramide impérialiste tandis que des organisations y compris des PC sous-estiment ou nient le caractère capitaliste monopoliste dans ce pays.

Emmanuelle KRAEMER et Michel GIBE ont ajouté des informations concernant le lancement, par le PCRF, des campagnes "Accusons le capitalisme", les questions de la paix et des droits démocratiques ; autant de points reconnus comme importants par nos camarades du KKE.

Des propositions de coopération et de travail ont été faites entre nos partis et dans le cadre de l’Initiative Communiste Européenne (IPCOE).

Un bref échange sur l’état du mouvement communiste de France a permis d’éclairer nos camarades grecs sur les difficultés de la bataille unitaire pour la construction du Parti Communiste dans la classe ouvrière de notre pays et la nécessaire bolchévisation du communisme en France avec une politique de Parti indépendante dans la classe.

Enfin, nous avons souhaité plein succès au KKE dans sa politique pour son 21ème Congrès à venir, dont les premiers textes préparatoires ont déjà été publiés dans son journal "Rizospastis".

  • Résultat des Législatives : Déclaration du PCRF

    Le résultat du second tour des Législatives confirme à tous points de vue la profondeur de la crise politique que traverse le pays en même temps que la crise du capitalisme. C’est d’abord l’abstention (avec le vote blanc et nul) qui témoigne de son ampleur. Après son niveau majoritaire aux (...)
  • Législatives 2022 - 1er tour : Déclaration du PCRF

    À découvrir ci-dessous, sous le document en version téléchargeable, la déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France, au lendemain du 1er tour des élections législatives de juin 2022. Législatives 2022 : entre crise politique et nouvelle offensive antisociale, besoin urgent d’un Parti (...)
  • Unité dans la lutte contre le gouvernement des monopoles !

    L’épisode des Présidentielles s’est achevé sur l’élection du champion désigné des monopoles (grandes entreprises). La feuille de route de Macron Du point de vue de l’oligarchie financière, Macron a réalisé un bon premier mandat, qui a renforcé l’exploitation salariale et le transfert public des revenus du (...)
  • Les candidats du Parti aux élections législatives

    Ci-dessous les professions de foi des candidats du Parti Communiste Révolutionnaire de France, dans leur campagne pour les élections législatives de juin 2022, leurs interviews et pages locales (cliquez sur les vignettes) ainsi que les bulletins de vote compte tenu que la barrière de l’argent ne (...)
  • Le scandale continue dans les Ehpad

    À la suite du scandale Orpéa, il n’est pas un mois où un scandale similaire ne soit dénoncé dans les Ehpad. Le fait est que ce n’est pas nouveau car souvenons nous lors de la canicule de 2003 durant laquelle quelques 15000 personnes âgées sont mortes durant cet été meurtrier. Aujourd’hui nos aînés sont (...)