RPDC : 73ème anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée

La Délégation Générale de la République Populaire Démocratique de Corée en France a adressé au PCRF son Bulletin d’information, à l’occasion du 73ème anniversaire de la fondation de la RPDC.
Nous publions ci-dessous la 4ème partie de ce bulletin, qui rappelle l’extraordinaire courage et la détermination du peuple de Corée du Nord, dans les conditions particulièrement difficiles où il se trouve pour maintenir son indépendance et la construction du socialisme. L’actualité récente a montré, avec les manœuvres américaines et l’envoi de deux missiles coréens du sud (dont un d’un sous-marin d’attaque), que la Corée du Nord reste sous la menace permanente d’une agression sous l’égide de l’impérialisme états-unien.

Le PCRF réaffirme son soutien internationaliste au peuple de Corée du Nord (RPDC) et à son Parti dirigeant. L’opinion publique progressiste doit se mobiliser pour exiger que les États-Unis s’engagent résolument dans une politique pacifique vis-à-vis de la RPDC, qu’ils acceptent enfin de signer un traité de paix (alors qu’ils se satisfont d’un simple cessez le feu), et qu’ils renoncent à leurs ingérences dans les affaires du peuple coréen .

Une force d’existence mystérieuse
La RPDC est un pays peu étendu avec sa population peu nombreuse.
Depuis des dizaines d’années, elle est en proie au blocus économique des forces hostiles. En dépit d’épreuves si dures, elle survit bien sûr, mais de plus, elle avance de pied ferme pour atteindre l’objectif ambitieux de l’édification d’une puissance socialiste.

Comment expliquer cette capacité à exister malgré tout ?
Les analystes trouvent la réponse à cette question dans la force morale irréductible des Coréens. Autrefois, les anciens partisans coréens, sans être soutenus par l’État ni par l’aide d’une armée régulière, ont mené une résistance contre les troupes japonaises fortes d’un million d’hommes, pour parvenir à accéder à l’indépendance nationale. Après la Libération aussi, ils ont réussi à édifier une nouvelle société sans aide extérieure.
Des trois années de la guerre de Corée, dans les années 1950, une des guerres les plus âpres dans l’histoire des conflits du monde, alors même qu’elle sortait d’une très difficile reconstruction d’après-guerre, elle a su sortir victorieuse en faisant honneur à sa dignité comme un pays héroïque.
A la fin du siècle dernier, alors que l’on assistait à la chute simultanée des pays socialistes d’Europe orientale, et que les forces alliées impérialistes resserraient leur encerclement contre elle pour l’isoler et l’étouffer, elle n’a nullement abandonné la voie du socialisme choisie par elle-même.
Grâce à cette force morale, elle avance encore aujourd’hui en franchissant d’innombrables difficultés, et érige des créations monumentales qui peuvent étonner le monde. Convaincue de la justesse et de la pertinence de sa cause, elle a proclamé, en décembre de l’année passée, une percée de front visant à faire face aux défis des forces hostiles contre elle, ouvrant une voie à l’édification d’une puissance socialiste. Sauvegarder la dignité nationale et triompher de l’impérialisme en parvenant à tout prix à une prospérité en toute indépendance, telle est la conviction de la RPDC.
Nul au monde ne peut l’emporter sur un pays fort de sa force morale.

L’autre facteur qui explique la capacité à exister de la RPDC réside dans son puissant potentiel d’économie indépendante.
Le monde compte un bon nombre de pays qui souffrent de la dépendance et des fluctuations économiques. Ce n’est pas le cas en Corée.
De tout temps, elle fait de la confiance en soi une façon de vivre traditionnelle.
Depuis le début de son édification nationale, elle a tendu à construire une économie indépendante capable de lui permettre de réussir par ses propres forces et a mis des dizaines d’années à en jeter des assises. Face à ce puissant potentiel, le blocus des forces hostiles, quelque atroce qu’il soit, ne peut produire l’effet escompté.
Elle recourt à ses matières premières, à ses ressources et à son personnel scientifique et technique pour accélérer son développement économique.
Les machines et équipements de technologie de pointe fabriqués par ses propres forces et les rangs de ses scientifiques et techniciens impulsent son développement économique. Ces derniers temps, les créations monumentales dignes d’être vantées au monde, qu’elle en est venue à ériger même dans le dur blocus, telles que la ville de Samjiyon moderne, aménagée dans la région septentrionale, la station thermale de villégiature de Yangdok dans la région centrale, ou la ferme de culture potagère en serres et la pépinière de Jungphyong dans la région nord-est, attirent l’attention particulière de la communauté internationale.
Ayant accru par tous les moyens son potentiel d’autodéfense, elle s’est érigée en une puissance militaire d’ordre mondial et neutralise les défis militaires des forces hostiles au moyen de sa puissante force de dissuasion.

L’essentiel des facteurs de sa capacité à exister est l’entité inséparable que forme toute sa population autour de son dirigeant. Cette force irrésistible est à la source de toutes ses créations miraculeuses. Les dégâts dus au déluge qui a frappé à deux reprises ces dernières années le secteur septentrional et le danger de guerre qui risquait d’éclater d’un moment à l’autre ont tous été aplanis par la force d’une grande union de tout le peuple.
Depuis des dizaines d’années, les forces hostiles cherchent à étrangler la RPDC sur les plans politique, économique et militaire, mais il y a loin de la coupe aux lèvres : voilà la raison qui explique leurs vaines tentatives.

  • Israël-Palestine : crimes de guerre et nettoyage ethnique

    Début août, l’armée israélienne a bombardé la bande de Gaza pendant trois jours, sans autre raison qu’une "attaque préventive" (sic). Ces bombardements ont causé la mort de 47 personnes, dont 16 enfants, et fait 360 blessés. À cela s’ajoute un durcissement du blocus de Gaza, avec la fermeture totale des (...)
  • [UJC] « Jour du dépassement » : à qui la faute ?

    À découvrir sur le site de l’Union de la Jeunesse communiste (UJC), ICI, un article intitulé : « Jour du dépassement » : à qui la faute ? Les ONG dont WWF alertent sur le « jour du dépassement » qui est de plus en plus tôt chaque année. Ce jour symbolise le fait que les sociétés humaines consomment plus (...)
  • Guerre en Ukraine : les interventions de l’UKU et du PCB

    À découvrir ci-dessous : les interventions, prononcées lors de la Conférence internationale organisée à Paris le 28 mai, par les représentants de l’Union des Communistes d’Ukraine (UKU), puis du Parti communiste de Belgique (PCB) : Intervention de l’UKU : Intervention du PCB (...)
  • [FSM] Déclaration sur le sommet de l’OTAN

    À découvrir ci-dessous, la déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM), sur le sommet de l’OTAN réuni fin juin 2022 à Madrid. La Fédération syndicale mondiale, qui représente plus de 105 millions de travailleurs de 133 pays sur les 5 continents, en vue du sommet de l’OTAN de 2022 les 29 et (...)
  • Intervention du PCRF à la conférence "de l’Ukraine à la Corée du Sud"

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) a participé à une conférence sur le thème "de l’Ukraine à la Corée du Sud", aux côtés de l’Union des Communistes de l’Ukraine, du Parti de la Démocratie du Peuple (PDP, Corée du Sud, organisateur de la conférence), du Parti Communiste Ouvrier de Russie (...)
  • [IPCOE] Déclaration du Secrétariat de l’ICE sur le 9 mai

    À lire ci-dessous la déclaration du Secrétariat de l’Initiative Communiste Européenne au sujet de la célébration du 9 mai, date symbolique de la victoire sur le fascisme en 1945 : Nous célébrons fièrement le 9 mai, une étape importante de la Grande Victoire antifasciste des peuples. Nous rendons hommage (...)