Pologne : stop à l’anticommunisme

Ci-dessous l’appel à la solidarité lancé par nos camarades du Parti communiste de Pologne (PCP) :

La persécution contre le Parti communiste de Pologne continue. Le procès contre les membres du comité de rédaction du journal du parti « Brzask » devrait reprendre. La première audience se tiendra le 3 mars.

Le procès se poursuit depuis plus de 4 ans malgré le verdict d’acquittement du tribunal rendu l’année dernière. L’appel du procureur a servi de base à la reprise du procès. Depuis 4 ans, le parquet est directement subordonné au gouvernement. Ce procès fait partie d’une campagne menée par les autorités de l’État pour illégaliser le Parti communiste polonais.

Une autre attaque anti-communiste est une tentative de criminaliser l’activité communiste par des modifications du code pénal. L’article 256 amendé du code interdit le communisme et l’assimile au nazisme et au fascisme, comme il l’a précédemment inclus parmi les « systèmes totalitaires ».

Ces dernières années, cet article a été très largement utilisé comme le montre le procès du CPP et de "Brzask". La nouvelle version de la loi interdit l’idéologie, les symboles ou tout autre contenu (gravures, enregistrements) associés au communisme. Le nouveau code augmente également la peine de 2 à 3 ans d’emprisonnement. Ces modifications ont été votées par le Parlement l’an dernier et transmises à la Cour constitutionnelle.

Les répressions s’accompagnent de la politique anticommuniste de réécriture de l’histoire et de retrait des espaces publics des monuments et noms des rues associés au communisme et au mouvement ouvrier. Une partie importante de ces changements de nom de rues a été repoussée lors des manifestations qui ont eu lieu en Pologne.

Nous exigeons que toutes les poursuites contre les communistes et la pénalisation des idées communistes en Pologne soient arrêtées immédiatement et que toutes les lois anticommunistes soient retirées.

Nous appelons les partis communistes à la journée internationale d’action du 2 mars et aux manifestations de solidarité contre la persécution politique en envoyant des pétitions et / ou en organisant des manifestations devant les ambassades polonaises à travers le monde.

  • Congrès du PCCuba et du PCOR : les salutations du PCRF aux Partis frères !

    Entre le 16 et le 25 avril 2021 se sont tenus successivement les Congrès du Parti Communiste de Cuba et du Parti Communiste Ouvrier de Russie. Nous publions ci-dessous les messages de salutations que le PCRF a adressés à cette occasion à ses deux Partis frères, qui nous ont répondu chaleureusement. (...)
  • Les profits de Big Pharma pendant la crise de Covid-19

    Nous publions ci-dessous un article paru dans le journal de Rot Front. Remarque : L’expression "Big Pharma" désigne la concentration d’un secteur d’activité florissant, celui de l’industrie pharmaceutique, entre les mains de quelques monopoles (Johnson&Johnson, Pfizer, Moderna, AstraZeneca, (...)
  • [IPCOE] Conférence sur Lénine

    Ce 22 avril 2021 s’est tenue une conférence organisée par l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE), sur le thème des apports et de la continuité de l’œuvre du grand dirigeant révolutionnaire LÉNINE. Ci-dessous l’intervention du PCRF : Lénine est le théoricien et le praticien de (...)
  • Solidarité avec les communistes du Kenya !

    Mercredi 7 avril 2021, la police kenyane a pris d’assaut le siège du Parti communiste du Kenya à Nairobi et a procédé à l’arrestation de membres du parti. L’opération de la police a eu lieu sans aucun mandat de justice. Selon le parti communiste, les officiers de police avaient l’intention de (...)
  • Déclaration de l’IPCOE : Non au fardeau de la crise capitaliste !

    Ci-dessous la DÉCLARATION DES PARTIS DE L’INITIATIVE COMMUNISTE ΕUROPÉENNE (dont notre Parti est membre pour la France) Consultable en anglais sur le site de l’IPCOE - Contre les mesures anti-ouvrières et anti-populaires imposées pour faire porter aux travailleurs le fardeau de la crise capitaliste (...)
  • Opération Barkhane et morts civils au Mali : une bavure comme une autre ?

    Une récente enquête de l’ONU, menée avec l’aide de plus de 200 personnes, du 4 janvier au 20 février 2021, démontre très précisément la façon dont les forces militaires françaises engagées dans l’opération Barkhane ont visé un rassemblement à l’occasion d’un mariage près de Bounty, faisant au final 22 morts, (...)
  • Sénégal : Soutien du PCRF adressé aux camarades du FRAPP !

    Face à la répression féroce qui s’abat sur les opposants au pouvoir de Macky Sall, au Sénégal, le secrétariat du PCRF a adressé le message de soutien ci-dessous au Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (FRAPP). (Cliquez sur la vignette) (...)