Parti Communiste de Turquie : Solidarité !

Le secrétaire général du Parti Communiste de Turquie (TKP), Kemal Okuyan, a été condamné par la « justice » turque, complètement soumise au régime fascisant et réactionnaire d’Erdogan, à 11 mois et 20 jours de prison « pour diffamation ».

En effet, depuis le coup d’État militaire manqué du 15 juillet 2016, le régime d’Erdogan est passé à l’offensive à l’encontre de tous ses opposants politiques. Les communistes en font bien évidemment partie, et la répression des organisations politiques progressistes devient de plus en plus conséquente. Cette situation s’explique par une relative instabilité de la Turquie au niveau interne. Nous sommes en présence, de fait, d’une guerre civile dans ce pays, où l’État est confronté aux putschistes, aux différents groupes islamistes, et surtout aux forces kurdes. Cette conjoncture pousse l’État turc à renforcer sa répression et celle-ci touche les couches populaires. La puissance de cet État réactionnaire au niveau interne et l’échelle importante de la répression font que cette guerre civile turque n’est pas forcément présentée comme telle dans les médias, surtout que dans la région voisine, l’actualité est occupée notamment par la Palestine et la Syrie. D’ailleurs, cette dernière voit sa souveraineté violée par le régime d’Erdogan et sa volonté de combattre les Kurdes sur le territoire syrien sans l’accord du gouvernement d’Assad.

Dans ces conditions, les forces progressistes et surtout les communistes deviennent un danger potentiel pour le gouvernement, qui redoute de voir s’organiser le prolétariat sous le même drapeau pour la lutte contre l’État bourgeois. Celui-ci utilise donc son appareil répressif pour éloigner ce danger. Mais, justement, il ne fait que l’éloigner et renforce encore plus la détermination des communistes à se battre. Car ces derniers temps, le Parti Communiste de Turquie a de plus en plus d’influence sur les masses laborieuses, et il s’implante dans un nombre croissant de régions. Dans les derniers mois, 13 nouvelles cellules du TKP ont été ouvertes, et d’ici fin mai 2018, il est envisagé d’avoir des cellules dans près de 20 villes supplémentaires. Dans ces conditions, le Parti Communiste de Turquie est victime des tentatives d’interdiction de sa participation aux élections par le Conseil Électoral Suprême.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) exprime sa totale solidarité avec le Parti Communiste de Turquie (TKP) et soutient celui-ci dans sa lutte contre l’État bourgeois turc et le régime fascisant et réactionnaire d’Erdogan. Le camarade Okuyan doit être libéré, comme les nombreuses victimes de la répression. Le PCRF soutient les travailleurs turcs et kurdes dans leur combat contre le pouvoir du Capital qui a pris une forme profondément réactionnaire en Turquie.

  • Incendies en Australie : une catastrophe évitable ?

    Depuis septembre 2019, l’Australie connaît les plus importants incendies de végétation de son histoire. Le feu a déjà brûlé plus de 8 millions d’hectares, détruit plus de 2500 bâtiments dont plus de 1300 maisons, tué au moins 25 personnes, tué plus d’un milliard d’animaux et très fortement impacté la flore (...)
  • Déclaration du Parti Tudeh d’Iran

    Selon les agences de presse mondiales, Qasem Soleimani, commandant de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique iraniens (IRGC) ; Abu Mahdi al-Mohandis, chef du Kataib Hezbollah et commandant en second des forces de mobilisation populaire irakiennes ; ainsi qu’un certain (...)
  • Le PCRF condamne l’assassinat du général iranien Soleimani

    Sur ordre de leur Président Donald Trump, les États-Unis ont assassiné le général iranien Qassem Soleimani dans un bombardement par drone au sein de l’aéroport de Bagdad, faisant sept autres victimes. Le PCRF condamne fermement cet assassinat, qui met une fois de plus le feu dans la région et (...)
  • Réunion des Partis communistes à Bruxelles

    Le 9 décembre 2019 à Bruxelles s’est tenue la rencontre communiste européenne sur le thème : « Les partis communistes et ouvriers d’Europe contre l’anticommunisme, la falsification de l’histoire par la l’UE et ses gouvernements, pour le regroupement du mouvement ouvrier comme préalable nécessaire à la (...)
  • Bolivie : Avec les travailleurs, les peuples indigènes, contre le coup d’Etat !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France dénonce le coup d’État qui vient d’avoir lieu en Bolivie contre le Président Evo Morales légitimement élu. Il dénonce la campagne orchestrée par l’oligarchie bolivienne et les États-Unis depuis la proclamation du résultat des élections, prétendant qu’il y (...)
  • UE : histoire falsifiée, chasse aux sorcières... Honte à eux !

    Le 19 septembre 2019, une majorité de députés européens (dont ceux du PS et des Verts !) a adopté une résolution absolument hallucinante pour tout historien honnête et tout démocrate qui ne considère pas qu’un communiste est un nazi : En gros : La seule responsable de la Seconde guerre mondiale, c’est (...)
  • Agression de la Turquie en Syrie : déclaration du PCRF

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France condamne la nouvelle agression du gouvernement turc contre la République Arabe Syrienne. Cela s’inscrit dans la politique menée par Ankara contre Damas depuis 2011 en liaison avec le Qatar. Il s’agit du contrôle des gisements d’hydrocarbure et des routes (...)
  • Education en Europe : déclaration de l’IPCOE

    Les drames des suicides d’enseignant-e-s survenus en France en septembre 2019 rappellent, si besoin était, dans quelle situation dégradée se trouvent l’enseignement public, aggravant chaque année un peu plus les conditions de travail et d’études pour les élèves et les travailleurs de l’Éducation (...)