Palestine : Trump et son "plan de guerre" contre les droits du peuple palestinien...

Le mardi 28 janvier 2020, Trump a présenté, devant un Netanyaouh euphorique, son prétendu "plan de paix pour résoudre le conflit israélo-palestinien".

Ce plan n’est rien d’autre que le feu vert donné à l’annexion par Israël de Jérusalem-Est, du Golan, de la vallée du Jourdain et de toutes les colonies israéliennes, illégales, en Palestine occupée !

Un «  futur État palestinien  » pourrait voir le jour, sur le "gruyère" de l’actuelle Cisjordanie, territoire rabougri et ayant perdu ses principales ressources, au sein duquel les centaines de colonies seraient de fait devenues "l’État d’Israël", et relié par un tunnel à la Bande de Gaza ; si et seulement si...
les Palestiniens renoncent à leur capitale Jérusalem et reconnaissent l’État d’Israël comme un « État juif » (où quelque 1 809 000 citoyens arabes sont à ce titre discriminés, de par la nouvelle Constitution...).

On croit halluciner devant un tel déni du droit international (toutes les résolutions de l’ONU sur la Palestine sont ainsi rayées d’un trait de plume) ! Pourtant, le gouvernement français affirme, dans un communiqué, : "La France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté".
Une honte, qu’il partage avec ses homologues britanniques, mais aussi saoudiens, qataris, égyptiens et des Émirats arabes, qui tous applaudissent à la mise à mort des droits du peuple palestinien.

Le PCRF dénonce avec vigueur l’initiative criminelle du Président des États-Unis, la complicité scandaleuse du gouvernement français, et appelle les forces progressistes et les travailleurs à une riposte immédiate pour affirmer leur solidarité avec la juste lutte du peuple palestinien pour ses droits et sa terre.

Dans l’urgence, nous invitons nos lecteurs et lectrices à signer la pétition au lien suivant : http://chng.it/p2LkVztq8z

  • Israël-Palestine : crimes de guerre et nettoyage ethnique

    Début août, l’armée israélienne a bombardé la bande de Gaza pendant trois jours, sans autre raison qu’une "attaque préventive" (sic). Ces bombardements ont causé la mort de 47 personnes, dont 16 enfants, et fait 360 blessés. À cela s’ajoute un durcissement du blocus de Gaza, avec la fermeture totale des (...)
  • [UJC] « Jour du dépassement » : à qui la faute ?

    À découvrir sur le site de l’Union de la Jeunesse communiste (UJC), ICI, un article intitulé : « Jour du dépassement » : à qui la faute ? Les ONG dont WWF alertent sur le « jour du dépassement » qui est de plus en plus tôt chaque année. Ce jour symbolise le fait que les sociétés humaines consomment plus (...)
  • Guerre en Ukraine : les interventions de l’UKU et du PCB

    À découvrir ci-dessous : les interventions, prononcées lors de la Conférence internationale organisée à Paris le 28 mai, par les représentants de l’Union des Communistes d’Ukraine (UKU), puis du Parti communiste de Belgique (PCB) : Intervention de l’UKU : Intervention du PCB (...)
  • [FSM] Déclaration sur le sommet de l’OTAN

    À découvrir ci-dessous, la déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM), sur le sommet de l’OTAN réuni fin juin 2022 à Madrid. La Fédération syndicale mondiale, qui représente plus de 105 millions de travailleurs de 133 pays sur les 5 continents, en vue du sommet de l’OTAN de 2022 les 29 et (...)
  • Intervention du PCRF à la conférence "de l’Ukraine à la Corée du Sud"

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) a participé à une conférence sur le thème "de l’Ukraine à la Corée du Sud", aux côtés de l’Union des Communistes de l’Ukraine, du Parti de la Démocratie du Peuple (PDP, Corée du Sud, organisateur de la conférence), du Parti Communiste Ouvrier de Russie (...)
  • [IPCOE] Déclaration du Secrétariat de l’ICE sur le 9 mai

    À lire ci-dessous la déclaration du Secrétariat de l’Initiative Communiste Européenne au sujet de la célébration du 9 mai, date symbolique de la victoire sur le fascisme en 1945 : Nous célébrons fièrement le 9 mai, une étape importante de la Grande Victoire antifasciste des peuples. Nous rendons hommage (...)