Orpéa : Les EHPAD sous la loi du profit capitaliste !

Suite aux révélations concernant le traitement scandaleux dont sont victimes les résidents des EHPAD gérés par le groupe Orpéa, nous relayons ci-dessous le communiqué de la CGT, mais nous rappelons l’analyse communiste de notre Parti :
En régime capitaliste, au stade impérialiste, rien n’échappe à la loi du profit maximal, donc à la marchandisation de tous les secteurs que les services publics sont censés protéger des appétits privés.
Seule une socialisation des moyens de production et d’échange, dans une société délivrée du joug capitaliste, peut assurer que les richesses produites soient orientées exclusivement vers la satisfaction des besoins de la population, en particulier dans le domaine de la santé.
La gestion gouvernementale de la crise sanitaire le démontre suffisamment : la santé publique, celle des travailleurs, de la jeunesse et des personnes âgées, passe après celle des monopoles.
Rappelons qu’Orpéa est détenu par un fonds de pension canadien et par le groupe Peugeot...

Communiqué de la CGT :

La faillite du système marchand des Ehpad

Depuis des années, la CGT dénonce la marchandisation de la santé et, tout particulièrement, l’accueil et l’accompagnement des personnes âgées dans les instituts à but lucratif.
Cette soif du profit a créé des monstres, à travers des grands groupes comme Orpéa ou Korian, machines à cash au bénéfice de quelques-uns, au détriment des résidents et de leur famille. Ainsi, en pleine pandémie Orpéa a vu son bénéfice net augmenter de 40% au premier semestre 2021 pour un CA de plus de 2 milliards, soit + 8%.
La priorité donnée aux versements des dividendes aux actionnaires plonge les personnels dans des situations inextricables ne leur permettant pas de faire leur travail correctement. La CGT leur apporte de nouveau tout son soutien.
Ce livre « Les fossoyeurs », écrit par un journaliste indépendant, Victor Castanet, est une enquête méthodique et documentée qui illustre parfaitement les conséquences du marché dit de « l’or gris ». La maltraitance, les privations de nourriture, de soins, sont une réalité organisée par les directions de ces entreprises et couvertes par les gouvernements successifs. Pour la CGT, les êtres humains ne peuvent être traités comme une marchandise. La multiplication des mouvements sociaux dans le secteur médical et, en particulier, des Ehpad, démontre l’urgence à répondre aux revendications des personnels portées par la CGT :
- refonte immédiate de la grille tarifaire de prise en charge pour les familles ;
- une prise en charge financée de l’autonomie dans la branche maladie de la sécurité sociale ;
- la mise en place d’un service public d’accueil et d’accompagnement global des personnes en perte d’autonomie ;
- la création de 200 000 emplois dans le secteur de la santé ;
- revalorisation des salaires de l’ensemble des personnels ;
- la mise en place de normes dans les établissements imposant :
o un nombre suffisant de personnels qualifiés ;
o des règles et des seuils pour des repas de qualité, des soins adaptés, du matériel à la hauteur des besoins ;
- des moyens pour les services de l’ARS permettant de systématiser les contrôles.

  • Face à la barbarie capitaliste, organisons notre colère !

    L’actualité récente en France a été fortement marquée par les grèves des travailleurs de la pétrochimie et par la question du pouvoir d’achat. En chœur, les médias bourgeois ont dénoncé les grévistes et ont déversé leur désinformation et leurs mensonges, tandis que le gouvernement Borne-Macron a opté pour les (...)
  • Epidémie de bronchiolite : le capitalisme nuit gravement aux enfants !

    Après l’épidémie de Covid-19, une autre tout aussi grave, a débuté avec la saison automnale de cette année. L’épidémie de bronchiolite, qui démarre en temps normal entre fin octobre et mi-novembre, s’est déclenchée précocement pour cette année dans de nombreux pays, dont la France. S’étant étendue à tout le (...)
  • Non à la casse des lycées professionnels !

    Dans le cadre de leur politique de réaction sur toute la ligne, Emmanuel Macron et le gouvernement Borne n’épargnent pas l’Éducation nationale. Macron porte en effet, comme un des piliers de son programme politique, un projet de réforme du lycée professionnel, qui concerne près de 650 000 élèves en (...)
  • Libérez Georges Ibrahim Abdallah !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France s’associe pleinement à la demande renouvelée de libération du militant révolutionnaire Georges Ibrahim ABDALLAH, et a participé à la manifestation organisée par le Collectif pour sa libération, ce 22 octobre 2022 à Lannemezan, lieu de sa détention : Il est (...)
  • Le capitalisme a fait son temps !

    Mobilisation générale ! L’été, en France, a été riche en épisodes qui ont démontré à nouveau l’incapacité du capitalisme à résoudre les problèmes de l’humanité. Les incendies ont mis en évidence les effets de la propriété privée des bois et forêts, situation qui empêche leur entretien, alors que ce manque est la (...)