OTAN : Pour son 70ème anniversaire, l’OTAN doit être détruite !

Déclaration du secrétariat de l’Initiative communiste européenne

 
L’OTAN a été créée il y a soixante-dix ans, en 1949, afin de bloquer l’influence idéologique et politique du socialisme et de l’Union soviétique, influence qui s’était considérablement accrue après la Seconde Guerre mondiale, ainsi que son pouvoir militaire. Dès sa création, l’OTAN est devenue l’un des quartiers généraux de l’anticommunisme et une alliance impérialiste visant à enrayer la montée de la classe ouvrière. Sa politique de guerre a consisté en un harcèlement militaire sans relâche menaçant d’attaques militaires directes, y compris nucléaires, contre les pays qui construisaient le socialisme, politique à laquelle a répondu la signature en mai 1955 du Traité d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle à Varsovie.
 
L’OTAN a été responsable des attaques criminelles contre les communistes dans les États membres et le centre d’organisations de contre-guérilla. Elle a été un outil facilitant les objectifs expansionnistes de l’impérialisme, par la manipulation et le rétablissement du cadre politique dans certains pays, en fonction des intérêts de ceux qui sont au sommet de la hiérarchie, et par la création d’un espace politique propice aux idées contre-révolutionnaires.

Une autre conséquence désastreuse de sa création a été la course aux armements, qui, d’un côté, a permis de créer un nouveau et énorme marché pour l’accumulation de capital pour les monopoles et, de l’autre, que le capitalisme porte un coup dur au socialisme, obligé d’allouer d’importantes ressources qui auraient pu améliorer plus rapidement les conditions de vie de la classe ouvrière et des travailleurs.
 
L’impérialisme a intensifié ses opérations d’agression en Ukraine, dans les Balkans, au Moyen-Orient, en Asie, en Amérique latine et partout dans le monde. Les États-Unis utilisent l’appartenance à l’OTAN comme un outil leur permettant d’aligner sur sa politique des pays comme le Brésil et la Colombie, où leurs collaborateurs sont au pouvoir, tout en rétablissant son hégémonie en Amérique latine. D’autre part, l’OTAN rend possible l’incitation au nationalisme en tant que moyen d’accroître l’exploitation des peuples des Balkans. En outre, des initiatives sont prises au Moyen-Orient afin de créer un bloc d’États arabes contre l’Iran, créant ainsi un clivage au service du capital.
 
La résolution sur l’augmentation des « dépenses de défense », approuvée lors du dernier sommet de l’OTAN, impose clairement à tous les États membres d’augmenter le budget de leurs machines de guerre par la réduction des dépenses budgétaires nécessaires pour répondre aux besoins fondamentaux des populations. L’OTAN menace gravement l’avenir de l’humanité en accélérant la course aux armements nucléaires.
 
D’autre part, la crise du système capitaliste-impérialiste s’aggrave et se manifeste dans le relâchement des alliances impérialistes, par des recherches poursuivies par les États impérialistes en Europe les concernant uniquement, et par la détérioration de la force de persuasion du capitalisme vis-à-vis des masses populaires. L’accord PESCO (Coopération structurée Permanente), signé par les États membres de l’UE afin de créer leur propre machine de guerre sous le masque de "sécurité et défense" et l’évocation fréquente d’une armée européenne, est une manifestation de cette crise. Cependant, l’alternative à l’OTAN ne saurait être une autre alliance militaire capitaliste, un autre "pôle" ou "sauveur" de caractère capitaliste, ni en Europe, ni dans d’autres régions. Les seuls moyens d’assurer la paix contre l’agressivité croissante du capitalisme sont le socialisme, la fraternité de la classe ouvrière.
 
L’OTAN est une organisation de guerre active depuis soixante-dix ans. Le casier judiciaire de ces soixante-dix ans est truffé de mensonges, d’extorsions, de meurtres et de massacres. Pour son soixante-dixième anniversaire, il n’y a qu’une chose à dire : l’OTAN doit être détruite ! L’humanité éliminera l’impérialisme, l’ennemi juré de la paix et de la sécurité dans le monde, et ses organisations telles que l’OTAN, la PESCO et l’UE.
Pour cette raison, la lutte contre l’organisation contre-révolutionnaire OTAN ne peut jamais quitter l’agenda des communistes. En tant que partis communistes et ouvriers de l’Initiative communiste européenne, nous continuerons à lutter pour faire fermer toutes les bases militaires de l’OTAN et pour expulser l’OTAN et tous ses membres de nos pays et de notre région. Nous continuerons à lutter ensemble pour détruire cette organisation criminelle avant qu’elle ne fasse plus de mal. Nous continuerons à nous organiser pour établir le socialisme-communisme.
 
À bas l’impérialisme !
 
Vive le socialisme !

  • Incendies en Australie : une catastrophe évitable ?

    Depuis septembre 2019, l’Australie connaît les plus importants incendies de végétation de son histoire. Le feu a déjà brûlé plus de 8 millions d’hectares, détruit plus de 2500 bâtiments dont plus de 1300 maisons, tué au moins 25 personnes, tué plus d’un milliard d’animaux et très fortement impacté la flore (...)
  • Déclaration du Parti Tudeh d’Iran

    Selon les agences de presse mondiales, Qasem Soleimani, commandant de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique iraniens (IRGC) ; Abu Mahdi al-Mohandis, chef du Kataib Hezbollah et commandant en second des forces de mobilisation populaire irakiennes ; ainsi qu’un certain (...)
  • Le PCRF condamne l’assassinat du général iranien Soleimani

    Sur ordre de leur Président Donald Trump, les États-Unis ont assassiné le général iranien Qassem Soleimani dans un bombardement par drone au sein de l’aéroport de Bagdad, faisant sept autres victimes. Le PCRF condamne fermement cet assassinat, qui met une fois de plus le feu dans la région et (...)
  • Réunion des Partis communistes à Bruxelles

    Le 9 décembre 2019 à Bruxelles s’est tenue la rencontre communiste européenne sur le thème : « Les partis communistes et ouvriers d’Europe contre l’anticommunisme, la falsification de l’histoire par la l’UE et ses gouvernements, pour le regroupement du mouvement ouvrier comme préalable nécessaire à la (...)
  • Bolivie : Avec les travailleurs, les peuples indigènes, contre le coup d’Etat !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France dénonce le coup d’État qui vient d’avoir lieu en Bolivie contre le Président Evo Morales légitimement élu. Il dénonce la campagne orchestrée par l’oligarchie bolivienne et les États-Unis depuis la proclamation du résultat des élections, prétendant qu’il y (...)
  • UE : histoire falsifiée, chasse aux sorcières... Honte à eux !

    Le 19 septembre 2019, une majorité de députés européens (dont ceux du PS et des Verts !) a adopté une résolution absolument hallucinante pour tout historien honnête et tout démocrate qui ne considère pas qu’un communiste est un nazi : En gros : La seule responsable de la Seconde guerre mondiale, c’est (...)
  • Agression de la Turquie en Syrie : déclaration du PCRF

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France condamne la nouvelle agression du gouvernement turc contre la République Arabe Syrienne. Cela s’inscrit dans la politique menée par Ankara contre Damas depuis 2011 en liaison avec le Qatar. Il s’agit du contrôle des gisements d’hydrocarbure et des routes (...)
  • Education en Europe : déclaration de l’IPCOE

    Les drames des suicides d’enseignant-e-s survenus en France en septembre 2019 rappellent, si besoin était, dans quelle situation dégradée se trouvent l’enseignement public, aggravant chaque année un peu plus les conditions de travail et d’études pour les élèves et les travailleurs de l’Éducation (...)