Non à la manipulation de la jeunesse lycéenne !

Le ministre Blanquer, dont la réforme des lycées se présente comme une catastrophe culturelle pour des centaines de milliers de lycéens, et qui au nom de la scolarisation pour tous à 3 ans renforcera les subventions publiques à l’école privée (catholique), vient de trouver une autre escroquerie pour tenter d’élargir la base sociale d’un gouvernement présidentiel en mal de soutien : il impose aux lycéens et lycéennes leur participation aux manœuvres gouvernementales autour du prétendu débat lancé par Emmanuel Macron.

Le "Grand-Débat", a vu son contenu fixé par Macron. Son déroulement s’est déroulé au rythme des interventions de Macron auprès des élus ou de publics triés. Et le bilan en sera fait par Macron qui pense pouvoir tirer les marrons du feu pour LREM aux européennes ! Jamais on n’avait vu un tel déploiement de la propagande gouvernementale (renommée communication), une telle mobilisation de l’appareil d’État, depuis Vichy et sa révolution nationale !

On vient d’y rajouter le débat obligatoire sur l’environnement dans les lycées ! Dans le même temps, une large publicité est faite pour des appels émotionnels à des grèves pour l’environnement prétendument lancées par de jeunes lycéens et lycéennes. Ceux et celles qui se sont mobilisés contre la réforme Blanquer et "Parcours-sup" n’ont pas eu droit à un tel traitement médiatique. Visiblement l’environnement à bon dos : aussi importantes que soint les questions soulevées, il s’agit de détourner la jeunesse des autres problèmes auxquels elle est confrontée : l’avenir bouché par le chômage, le renforcement de la sélection sociale, l’endettement, les difficultés matérielles dramatiques auxquelles une partie de plus en plus grande est confrontée. On veut utiliser la jeunesse et l’environnement pour justifier la politique réactionnaire (y compris en matière d’environnement) d’un gouvernement aux abois.

Le PCRF et l’Union de la Jeunesse Communiste condamnent l’utilisation de la jeunesse lycéenne pour la propagande gouvernementale. Le lycée est avant tout un lieu d’acquisition du savoir et des connaissances. Les lycéens doivent pouvoir, en dehors des cours et sous leur seule responsabilité, y exercer leurs activités politiques et syndicales sans paternalisme ni ingérence des administrations et à plus forte raison du gouvernement.
Ceux qui veulent manipuler la jeunesse pour leurs intérêts mesquins de politiciens et politiciennes de bas étage dévoilent en fait leur isolement.

Il faut mettre en échec la manœuvre : nous appelons les lycéens et lycéennes à boycotter le débat-bidon du vendredi 15 mars.

Paris, le 11 mars 2019
Parti Communiste Révolutionnaire de France / Union de la Jeunesse Communiste

  • EDF : Hercule ou la scission qui tue... le service public d’électricité !

    Depuis le 20 juin est lancé un projet voulu par l’Elysée, intitulé "Hercule", et qui prévoit de scinder en deux EDF : un EDF « bleu », qui s’occupera du nucléaire, et un EDF « vert », pour la fourniture d’électricité aux particuliers et aux entreprises, destiné à être privatisé. Cette scission/privatisation (...)
  • Phares et balises : NON à la réduction de la flotte d’armement !

    Pour jouer leur rôle de signalisation maritime, les phares ont besoin d’être entretenus et « armés » par une flotte de navires qui relève du service public de niveau national. Or, fin juillet, on apprenait que le gouvernement envisage une réduction drastique de cette flotte de l’armement des phares et (...)
  • Migrants : naufrage, canicule..., quel respect de la vie humaine ?

    Le drame survenu jeudi 25 juillet, pour plus de 100 migrants naufragés au large de la Libye, nous rappelle qu’en France aussi, la vie des hommes, femmes et enfants contraints de quitter leurs pays, est de peu d’importance aux yeux de nos décideurs politiques. Pour preuve ce qui s’est passé à (...)
  • SNCF : Non à la fermeture des guichets !

    Non à la privatisation du Fret ! Après l’adoption du « nouveau pacte ferroviaire », en juin 2018, qui ouvre le rail et son exploitation à la concurrence, la casse du service public du rail entre dans une nouvelle phase : la fermeture des guichets et la privatisation du Fret SNCF. Alors qu’elle est (...)
  • APPEL à SOUSCRIPTION : Fête de l’Humanité, 1er Congrès...

    ... soutenez financièrement le PCRF ! Le Parti Communiste Révolutionnaire de France tiendra un stand à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre 2019, pour aller à la rencontre des travailleurs et des jeunes, et développer sa ligne politique, en éclairant sur les dangers de l’opportunisme et (...)
  • GENERAL ELECTRIC : un scandale de plus dans la casse des emplois

    Au surlendemain des élections européennes, alors que le gouvernement avait demandé de décaler cette annonce après les élections, on apprend, par la bouche de Hugh Bailey D.G de G.E France (et accessoirement ancien conseiller pour les affaires industrielles d’un certain Emmanuel Macron), que General (...)
  • Résultats des élections européennes : l’analyse du PCRF

    Les résultats des élections européennes du 26 mai 2019 confirment pour une bonne part l’analyse menée par le Parti Communiste Révolutionnaire de France depuis les Présidentielles de 2017 : une recomposition politique est à l’œuvre, dans notre pays comme ailleurs en Europe, de la part des décideurs et (...)