Netanyahou invité par Macron : honteux ! (Déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France)

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France condamne, avec la plus forte indignation, l’invitation adressée par le Président Macron à Netanyahou, premier ministre d’Israël, à venir en France pour commémorer la rafle du Vél d’Hiv.

B. Netanyahou est le représentant d’un État qui n’a jamais appliqué quelque décision des Nations Unies que ce soit, le concernant. Au mépris de l’opinion publique internationale, non seulement Netanyahou viole les résolutions réclamant l’évacuation des territoires occupés depuis 1967 et la mise en place d’un État palestinien, mais il fait pratiquer dans ces territoires une politique d’apartheid et de racisme, fondée sur la violation permanente des droits démocratiques fondamentaux du peuple palestinien, recourant à l’assassinat politique contre la Résistance et à des opérations de représailles contre la population dans les traditions les plus sinistres de l’histoire du XXème siècle ! De nombreuses voix, de par le monde, dénoncent chez ce personnage un criminel de guerre. Cette invitation démasque la prétendue opposition à l’extrême-droite qu’aurait représentée E. Macron lors des élections présidentielles.

Il est nécessaire de rappeler que le parti de Netanyahou trouve ses référents historiques dans les organisations de l’extrême droite sioniste qui, comme le STERN, massacrèrent la population palestinienne en 1948 et pratiquèrent le nettoyage ethnique en Palestine. Les mêmes dans l’Europe occupée s’opposaient aux forces de la résistance antinazie, sous prétexte que cette guerre ne concernait pas les juifs et qu’il fallait que ceux-ci rejoignent leur foyer national en Palestine ! C’est une nouvelle insulte à la mémoire des victimes de la rafle, de tous ceux qui ont été victimes des persécutions antisémites des nazis et de Vichy, que d’inviter ce personnage, après avoir décidé de faire entrer au Panthéon Antoine Veil, PDG d’UTA, qui siégeait et donc fréquentait sans honte le vichyste René Bousquet.

Il est honteux d’utiliser la mémoire des victimes du génocide nazi à des fins de promotion de la politique criminelle de Netanyahou, ce d’autant que son gouvernement apporte une aide multiforme aux organisations criminelles islamistes qui combattent le gouvernement syrien et organisent les attentats terroristes qui ont endeuillé notamment Paris, Nice, Londres, Saint Pétersbourg, Berlin, Manchester.

Netanyahou ne doit pas venir à Paris !

  • Edito

    Après l’épisode des masques, des tests, des confinements et reconfinements, 2021 débute avec le fiasco des vaccins et la multiplication des couvre-feux. Une nouvelle fois, toute l’incapacité du capitalisme et de ses gouvernements pour répondre aux besoins, y compris sanitaires, est mise en lumière. (...)
  • Fusion PSA/FCA et prime scandaleuse au PDG de General Electric...

    ... : tumeurs du cancer capitaliste ! Tant vanté par Emmanuel Macron au cours de l’année 2020, le « monde d’après » se révèle être toujours plus radieux pour le grand capital et plus sombre pour les travailleurs. La casse des salaires, des conditions de travail et de vie, des emplois et des outils (...)
  • Meilleurs vœux révolutionnaires !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) adresse aux travailleuses et travailleurs, à la jeunesse et aux retraités, ses meilleurs vœux pour l’année 2021 : que chacune et chacun voie sa santé préservée et ses souhaits de réussite personnelle se réaliser ! que soient victorieuses les luttes en (...)
  • Centenaire du Congrès de Tours : naissance du Parti communiste français

    Le Congrès de Tours, réuni du 25 au 30 décembre 1920, est le 18ème congrès national de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO). Au cours de ce congrès, fut créée la Section française de l’Internationale communiste (SFIC, futur Parti communiste français - PCF). Depuis 1914, l’unité de la (...)
  • Fichage renforcé : un pas de plus dans la fascisation de l’Etat capitaliste !

    Décidément, chaque jour qui passe révèle la sombre réalité de ce « monde d’après » promis par Emmanuel Macron, un monde où la casse des libertés démocratiques est bien en marche... Ainsi en est-il de 3 décrets ministériels adoptés discrètement le 4 décembre 2020, pour modifier le Code de sécurité intérieure (...)
  • Danone, Bridgestone, Hydro-GE casseurs d’emplois... Accusons le capitalisme !

    Annoncé par Emmanuel Macron lors du premier confinement en France, le « monde d’après » tombe le masque et promet d’être pire que celui d’avant. La casse et la précarisation du travail s’accentuent tout aussi clairement que la répression contre les travailleurs, le caractère réactionnaire et antisocial de (...)
  • Loi "Sécurité globale" : la dictature du capital tombe le masque...

    Malgré sa relative souplesse, ce second confinement a ceci de commun avec le premier qu’Emmanuel Macron et le gouvernement Castex en profitent pour intensifier la casse sociale et démocratique à un degré inédit jusqu’alors. Le mardi 17 novembre 2020, l’Assemblée nationale a commencé l’examen de la très (...)