Netanyahou invité par Macron : honteux ! (Déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France)

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France condamne, avec la plus forte indignation, l’invitation adressée par le Président Macron à Netanyahou, premier ministre d’Israël, à venir en France pour commémorer la rafle du Vél d’Hiv.

B. Netanyahou est le représentant d’un État qui n’a jamais appliqué quelque décision des Nations Unies que ce soit, le concernant. Au mépris de l’opinion publique internationale, non seulement Netanyahou viole les résolutions réclamant l’évacuation des territoires occupés depuis 1967 et la mise en place d’un État palestinien, mais il fait pratiquer dans ces territoires une politique d’apartheid et de racisme, fondée sur la violation permanente des droits démocratiques fondamentaux du peuple palestinien, recourant à l’assassinat politique contre la Résistance et à des opérations de représailles contre la population dans les traditions les plus sinistres de l’histoire du XXème siècle ! De nombreuses voix, de par le monde, dénoncent chez ce personnage un criminel de guerre. Cette invitation démasque la prétendue opposition à l’extrême-droite qu’aurait représentée E. Macron lors des élections présidentielles.

Il est nécessaire de rappeler que le parti de Netanyahou trouve ses référents historiques dans les organisations de l’extrême droite sioniste qui, comme le STERN, massacrèrent la population palestinienne en 1948 et pratiquèrent le nettoyage ethnique en Palestine. Les mêmes dans l’Europe occupée s’opposaient aux forces de la résistance antinazie, sous prétexte que cette guerre ne concernait pas les juifs et qu’il fallait que ceux-ci rejoignent leur foyer national en Palestine ! C’est une nouvelle insulte à la mémoire des victimes de la rafle, de tous ceux qui ont été victimes des persécutions antisémites des nazis et de Vichy, que d’inviter ce personnage, après avoir décidé de faire entrer au Panthéon Antoine Veil, PDG d’UTA, qui siégeait et donc fréquentait sans honte le vichyste René Bousquet.

Il est honteux d’utiliser la mémoire des victimes du génocide nazi à des fins de promotion de la politique criminelle de Netanyahou, ce d’autant que son gouvernement apporte une aide multiforme aux organisations criminelles islamistes qui combattent le gouvernement syrien et organisent les attentats terroristes qui ont endeuillé notamment Paris, Nice, Londres, Saint Pétersbourg, Berlin, Manchester.

Netanyahou ne doit pas venir à Paris !

  • Renforcer le mouvement ouvrier !

    La rentrée de septembre 2021 est une nouvelle fois marquée par le contexte de la crise sanitaire avec de nombreuses restrictions liées au passe sanitaire, qui sont entrées en vigueur depuis l’été. Ces mesures, annoncées par Macron le 12 juillet 221 et incitant à la vaccination obligatoire, relèvent une (...)
  • [UJC] Vaccination : les raisons de la défiance...

    Au lendemain d’une nouvelle mobilisation contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale, nous relayons ci-dessous l’article publié par nos jeunes camarades de l’Union de la Jeunesse Communiste (UJC) sur leur site, et plus précisément ICI. Le sentiment et le mouvement anti-vaccination : leurs (...)
  • Dictature du capital : des signes qui ne trompent plus ?

    Le 12 juillet 2021, Macron l’autocrate jupitérien a parlé et menacé de sa foudre quiconque s’opposerait à ses injonctions pour freiner la nouvelle vague épidémique et accélérer les contre-réformes au service de sa bourgeoisie et de ses monopoles. Rien de très nouveau, bien sûr, l’essentiel des mesures (...)
  • Hommage rendu à notre camarade Maurice Cukierman

    Le 22 juillet 2020, notre camarade Maurice Cukierman, Secrétaire général du PCRF, nous quittait, son décès suscitant une forte émotion dans notre Parti, et au-delà, dans le Mouvement Communiste en France et au niveau international. Compte tenu de la crise sanitaire, l’hommage politique qui lui était (...)
  • Régionales et départementales : l’analyse du PCRF

    Les élections départementales et régionales sont passées, les présidents de région ont été élus il y a quelques jours. En métropole, ce sont tous les présidents de région sortants sans exception qui ont été réélus à leur poste. Cette forme de stabilité ne saurait cacher une crise politique majeure qui (...)