Municipales : Déclaration du PCRF

Le premier tour des Élections Municipales s’est déroulé ce dimanche 15 mars 2020 dans les circonstances exceptionnelles de la pandémie de coronavirus.

Même si l’abstention a été influencée par les mesures de précaution prises, un certain nombre d’enseignements politiques peuvent être tirés de ce scrutin :

- Tout d’abord, non seulement la crise politique ne s’est pas amoindrie depuis l’élection de Macron, tâche qui lui avait été confiée par l’oligarchie financière et les monopoles, mais elle s’est aggravée : dès le début de la campagne électorale, bien avant tout confinement, les observateurs annonçaient une hausse prévisible de l’abstention. De fait, c’est bien le cadre politique qui, à cette occasion, est remis en cause par une partie de l’électorat ; ce que corrobore la faible participation des milieux populaires dans les quartiers et départements populaires.

- Le deuxième enseignement tiré concerne le fait que les élus sortants liés aux forces politiques traditionnelles (Républicains, Centristes, PS, EELV, PCF) confortent dans l’ensemble leurs positions, tandis que LFI n’arrive pas à s’imposer comme force majeure de la recomposition politique, dans le camp réformiste.

- Enfin le troisième enseignement, c’est la défaite électorale du parti gouvernemental : de l’échec de Buzyn à Paris, à celui de Collomb à Lyon, en passant par Philippe au Havre. Le fort courant de mécontentement et d’opposition à la politique de Macron, en matière de retraite, de santé, d’enseignement, etc., s’est bel et bien exprimé au travers de ce scrutin particulier.

Au-delà de ce moment électoral, et malgré la pandémie, le Parti Communiste Révolutionnaire de France appelle les travailleurs à ne pas se démobiliser dans la défense des retraites et des services publics.

Le PCRF, lundi 16 mars 2020

  • L’Université selon Macron : sous la tutelle du capital !

    Intervention de Macron devant les présidents d’Université le 13 janvier 2022 : Accentuer la casse du service public de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) pour placer ce secteur sous la tutelle du capital Il y a un an, Intervention communiste publiait un article intitulé « (...)
  • Echanges communistes (Bulletin n°1)

    ÉCHANGES COMMUNISTES est un bulletin dont l’objectif est la Reconstruction Communiste en France. Ce bulletin est une étape nouvelle dans le travail commun de quatre organisations communistes que sont le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF), l’Association Nationale des Communistes (ANC), (...)
  • Censure contre le PCRF à Wikipédia !

    Communiqué de presse du PCRF, suite à la suppression arbitraire de l’article consacré à ce parti sur Wikipédia Le Parti Communiste Révolutionnaire de France est un parti fondé en octobre 2016, déclaré officiellement au Journal officiel (avec contrôle étroit de ses comptes par un commissaire aux comptes (...)
  • Conférence du KKE sur la Commune de Paris le 4 décembre à Paris

    Pour fêter les 150 ans de la Commune de Paris, le KKE-France accueillait à Paris Dimitris Koutsoumbas, Secrétaire général du KKE. C’est dans une salle bondée qu’il est arrivé, sous le slogan d’accueil scandé par les nombreux militants grecs, en lien le centenaire du Parti : "Un siècle de luttes et de (...)
  • [IPCOE] Les communistes face à la question de l’environnement (intervention du PCRF)

    Le 28 novembre 2021, le PCRF a participé à la téléconférence de l’IPCOE (Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe) sur le thème « Les communistes à l’avant-garde de la lutte des travailleurs et du peuple contre la barbarie capitaliste « verte » et « numérique » pour les besoins populaires (...)