Lycéens en lutte : Solidarité !

Solidarité avec les lycéens contre la sélection sociale et la destruction de l’enseignement secondaire, contre la répression policière !

Déclaration commune

du Parti Communiste Révolutionnaire de France

et de l’Union des Jeunesses Communistes

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France et l’Union des Jeunesses Communistes saluent les lycéens qui entrent en lutte contre la réforme Blanquer de l’enseignement secondaire et le maintien de Parcoursup, qui aggravent la sélection sociale pour entrer à l’université.

Le PCRF et l’UJC condamnent les violences policières contre les lycéens comme celles exercées contre les manifestations de Gilets Jaunes. L’attitude de la police à Mantes la Jolie est emblématique de ce que ce gouvernement est en train d’installer dans le pays : pour réaliser sa politique de destruction des droits sociaux et de restrictions des libertés démocratiques, il renforce à l’extrême son appareil répressif. Et qu’on ne vienne pas parler de la violence des manifestants : celle-ci exprime, de manière souvent immature, la volonté de faire face à la violence non seulement de la politique de la bourgeoisie, mais aussi d’un appareil policier suréquipé, arrogant, utilisant des armes dangereuses (grenades et flashball), harcelant les jeunes, particulièrement ceux issus de l’immigration, intervenant partout et en toute occasion avec brutalité. Il y a deux jours, un des camarades de l’UJC a été interpellé à Nice dans la rue, sans aucune raison ni tension, là où il se trouvait, mais trouvant sur lui du matériel de l’UJC, les policiers lui ont signifié l’interdiction d’aller aux manifestations ! Au nom de quoi et de qui ? Or c’est par centaines que ces incidents se multiplient, souvent avec garde à vue. Et les victimes n’ont aucun recours réel contre ces pratiques policières. Il en est de même de cette violence avec le fait qu’au mépris de toute loi, durant les manifestations, la police empêche de sortir des périmètres de cortège ceux qui portent des badges et autocollants, veut interdire les drapeaux, ou bien confisque du matériel audio sur les piquets de grève.

Si la police est haïe, les policiers devraient s’interroger pourquoi, refuser de se considérer au-dessus des lois.

La mobilisation des médias, du gouvernement, de l’appareil répressif contre la manifestation du samedi 8 décembre est inquiétante, car non seulement elle vise à provoquer la peur, mais à couvrir par avance toutes les exactions policières. La violence elle est là, y compris parce qu’elle est imposée chez chacun-e d’entre nous, par l’intermédiaire des médias de la classe dominante !

Le PCRF et le l’UJC appellent les lycéens à renforcer leur mouvement, à former des services d’ordre disciplinés pour écarter les provocateurs et pour protéger les manifestants des violences policières.

PCRF / UJC
Paris, le 7 décembre 2018

  • Edito

    Après l’épisode des masques, des tests, des confinements et reconfinements, 2021 débute avec le fiasco des vaccins et la multiplication des couvre-feux. Une nouvelle fois, toute l’incapacité du capitalisme et de ses gouvernements pour répondre aux besoins, y compris sanitaires, est mise en lumière. (...)
  • Fusion PSA/FCA et prime scandaleuse au PDG de General Electric...

    ... : tumeurs du cancer capitaliste ! Tant vanté par Emmanuel Macron au cours de l’année 2020, le « monde d’après » se révèle être toujours plus radieux pour le grand capital et plus sombre pour les travailleurs. La casse des salaires, des conditions de travail et de vie, des emplois et des outils (...)
  • Meilleurs vœux révolutionnaires !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) adresse aux travailleuses et travailleurs, à la jeunesse et aux retraités, ses meilleurs vœux pour l’année 2021 : que chacune et chacun voie sa santé préservée et ses souhaits de réussite personnelle se réaliser ! que soient victorieuses les luttes en (...)
  • Centenaire du Congrès de Tours : naissance du Parti communiste français

    Le Congrès de Tours, réuni du 25 au 30 décembre 1920, est le 18ème congrès national de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO). Au cours de ce congrès, fut créée la Section française de l’Internationale communiste (SFIC, futur Parti communiste français - PCF). Depuis 1914, l’unité de la (...)
  • Fichage renforcé : un pas de plus dans la fascisation de l’Etat capitaliste !

    Décidément, chaque jour qui passe révèle la sombre réalité de ce « monde d’après » promis par Emmanuel Macron, un monde où la casse des libertés démocratiques est bien en marche... Ainsi en est-il de 3 décrets ministériels adoptés discrètement le 4 décembre 2020, pour modifier le Code de sécurité intérieure (...)
  • Danone, Bridgestone, Hydro-GE casseurs d’emplois... Accusons le capitalisme !

    Annoncé par Emmanuel Macron lors du premier confinement en France, le « monde d’après » tombe le masque et promet d’être pire que celui d’avant. La casse et la précarisation du travail s’accentuent tout aussi clairement que la répression contre les travailleurs, le caractère réactionnaire et antisocial de (...)
  • Loi "Sécurité globale" : la dictature du capital tombe le masque...

    Malgré sa relative souplesse, ce second confinement a ceci de commun avec le premier qu’Emmanuel Macron et le gouvernement Castex en profitent pour intensifier la casse sociale et démocratique à un degré inédit jusqu’alors. Le mardi 17 novembre 2020, l’Assemblée nationale a commencé l’examen de la très (...)