Lycéens en lutte : Solidarité !

Solidarité avec les lycéens contre la sélection sociale et la destruction de l’enseignement secondaire, contre la répression policière !

Déclaration commune

du Parti Communiste Révolutionnaire de France

et de l’Union des Jeunesses Communistes

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France et l’Union des Jeunesses Communistes saluent les lycéens qui entrent en lutte contre la réforme Blanquer de l’enseignement secondaire et le maintien de Parcoursup, qui aggravent la sélection sociale pour entrer à l’université.

Le PCRF et l’UJC condamnent les violences policières contre les lycéens comme celles exercées contre les manifestations de Gilets Jaunes. L’attitude de la police à Mantes la Jolie est emblématique de ce que ce gouvernement est en train d’installer dans le pays : pour réaliser sa politique de destruction des droits sociaux et de restrictions des libertés démocratiques, il renforce à l’extrême son appareil répressif. Et qu’on ne vienne pas parler de la violence des manifestants : celle-ci exprime, de manière souvent immature, la volonté de faire face à la violence non seulement de la politique de la bourgeoisie, mais aussi d’un appareil policier suréquipé, arrogant, utilisant des armes dangereuses (grenades et flashball), harcelant les jeunes, particulièrement ceux issus de l’immigration, intervenant partout et en toute occasion avec brutalité. Il y a deux jours, un des camarades de l’UJC a été interpellé à Nice dans la rue, sans aucune raison ni tension, là où il se trouvait, mais trouvant sur lui du matériel de l’UJC, les policiers lui ont signifié l’interdiction d’aller aux manifestations ! Au nom de quoi et de qui ? Or c’est par centaines que ces incidents se multiplient, souvent avec garde à vue. Et les victimes n’ont aucun recours réel contre ces pratiques policières. Il en est de même de cette violence avec le fait qu’au mépris de toute loi, durant les manifestations, la police empêche de sortir des périmètres de cortège ceux qui portent des badges et autocollants, veut interdire les drapeaux, ou bien confisque du matériel audio sur les piquets de grève.

Si la police est haïe, les policiers devraient s’interroger pourquoi, refuser de se considérer au-dessus des lois.

La mobilisation des médias, du gouvernement, de l’appareil répressif contre la manifestation du samedi 8 décembre est inquiétante, car non seulement elle vise à provoquer la peur, mais à couvrir par avance toutes les exactions policières. La violence elle est là, y compris parce qu’elle est imposée chez chacun-e d’entre nous, par l’intermédiaire des médias de la classe dominante !

Le PCRF et le l’UJC appellent les lycéens à renforcer leur mouvement, à former des services d’ordre disciplinés pour écarter les provocateurs et pour protéger les manifestants des violences policières.

PCRF / UJC
Paris, le 7 décembre 2018

  • Sous le capitalisme, le couvre-feu...

    ... est fait pour le capitalisme ! Un homme qui ne dispose d’aucun loisir, dont la vie tout entière, en dehors des simples interruptions purement physiques pour le sommeil, les repas, etc., est accaparée par son travail pour le capitaliste, est moins qu’une bête de somme. C’est une simple machine (...)
  • Professeur assassiné : Déclaration du Secrétariat du PCRF

    À lire ci-dessous (cliquez sur la vignette) : Texte de la déclaration : En hommage à Samuel Paty, professeur assassiné dans l’exercice de son métier Le PCRF condamne avec la plus grande fermeté l’attentat dont a été victime vendredi soir un professeur d’histoire du collège de Conflans Ste Honorine, (...)
  • OPA Véolia / Suez : NON à la loi des monopoles casseurs d’emplois !

    Alors que la pandémie de Covid-19 fait toujours rage en France, avec ses conséquences désastreuses et catastrophiques pour le peuple travailleur, Veolia réalise un projet muri depuis plusieurs années : une fusion avec Suez pour créer un grand monopole de l’eau, de la propreté et des services (...)
  • Economie "informelle" : mourir de faim ou de la Covid ?

    La pandémie mondiale de la Covid-19 est incontestablement un puissant catalyseur de l’accentuation des problèmes économiques, politiques, sociaux, sanitaires et environnementaux d’aujourd’hui. Suite au confinement de dimension mondiale, la crise systémique produite par le capitalisme s’est accélérée. (...)
  • Le capitalisme et ses crises...

    Crise sanitaire, économique, environnementale, politique... : Place aux « damnés de la Terre » pour une nouvelle société ! Depuis 2017, le visage d’un État au service exclusif de la classe bourgeoise, classe exploiteuse et prédatrice, se démasque chaque jour davantage. Sous la houlette d’un « (...)
  • De la lutte pour les emplois à la lutte contre le capitalisme !

    Cette période marque celle de la rentrée 2020, une rentrée atypique par le fait que c’est la première de l’ère post-confinement et donc la première à inaugurer le fameux « monde d’après » tant vanté par Macron et ses gouvernements. Mais comme nous pouvions le prévoir, compte tenu de l’offensive menée par le (...)
  • Pierre Komorov, élu nouveau Secrétaire général du PCRF

    Compte tenu du décès du camarade Secrétaire général Maurice Cukierman survenu le 22 juillet 2020, le Comité central du PCRF, réuni le 29 août 2020, a élu à l’unanimité Pierre Komorov (PK) Secrétaire général du Parti. Pierre Komorov a adhéré à la Coordination communiste en 1998. Il a intégré très rapidement (...)