Liban : Virus ou pas, ... révolte populaire !

Le Liban a adopté dès fin février son plan de confinement, doublé d’un couvre-feu nocturne. À la suite de résultats jugés encourageants, les autorités ont entamé, le 27 avril, un plan de déconfinement en cinq étapes, qui s’étale jusqu’à début juin.

Mais à peine le déconfinement a-t-il commencé que le mouvement de contestation a repris de plus belle. La crise économique et financière qui frappe le Liban depuis l’automne 2019 s’est aggravée ces dernières semaines et s’est transformée en crise sociale. En l’espace de quelques jours seulement, la livre libanaise a perdu plus de 20% de sa valeur face au dollar ; les prix ont augmenté de plus de 50% ; le chômage a explosé, accentué par l’arrêt de l’activité économique en raison de la pandémie.

Tout cela s’est ajouté aux fortes pressions que subissent les Libanais depuis octobre, notamment l’impossibilité pour eux de disposer de leurs épargnes ou de retirer des devises de leurs comptes bancaires. Les conditions de vie deviennent très difficiles pour de larges couches de la population, dont 50% vit sous le seuil de pauvreté. La colère populaire est dirigée essentiellement contre la classe politique et le secteur bancaire, dont plusieurs succursales ont été incendiées.

Il est clair que l’ampleur de la crise est beaucoup plus grave au Liban que dans les pays européens, mais cette situation est révélatrice du fait que les vraies raisons du confinement mis en place par les gouvernements au service du capital ne sont pas liées à la crise sanitaire, mais à la crise que connait le capitalisme, aggravant la crise de domination de la bourgeoisie libanaise depuis des décennies, et sa peur d’affronter la révolte populaire.

  • Brochure de contributions KKE, PTC, PCTE, PCOR

    Dans cette brochure, notre Parti traduit en français les contributions de nos partis frères (Parti communiste de Grèce, le Parti du travail de Corée, le Parti communiste des travailleurs d’Espagne et le Parti communiste ouvrier de Russie) dans le numéro spécial de 2020 de la revue internationale (...)
  • Grèce : soutien aux communistes agressés par des fascistes !

    Le fascisme ne passera pas ! Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) et l’Union de la Jeunesse Communiste (UJC, France) apportent leur soutien aux camarades du Parti Communiste de Grèce (KKE) et de la Jeunesse Communiste de Grèce (KNE) qui ont fait l’objet des attaques par des groupes (...)
  • Hommage à Tamila Yabrova, grande figure du mouvement communiste international

    C’est avec une profonde tristesse que le Parti Communiste Révolutionnaire de France a appris le décès de notre camarade Tamila Yabrova ("Camarade Rosa"), immense figure du communisme international, fondatrice et dirigeante de l’Union des Communistes d’Ukraine et du Parti Communiste des Ouvriers de (...)
  • Hommage au camarade compositeur Mikis Theodorakis

    Ci-dessous la déclaration du Comité Central du Parti Communiste de Grèce (KKE), rendant hommage au grand compositeur et militant communiste Mikis Theodorakis, décédé le 2 septembre 2021 : C’est avec une profonde tristesse et une grande ovation que nous faisons nos adieux à Mikis Theodorakis, un (...)
  • RPDC : Halte aux manoeuvres agressives conjointes USA/Corée du Sud !

    La Délégation Générale de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC - Corée du Nord) en France a adressé au PCRF son bulletin d’information, résumant la déclaration du Comité Central du Parti du Travail de Corée (PTC), prononcée le 10 août 2021, pour dénoncer les manœuvres militaires conjointes des (...)