Lettre du PCRF en hommage au camarade Fidel Castro

Hommage du PCRF à Fidel
Hommage du PCRF à Fidel

Paris, le 26 novembre 2016

Au camarade Raul Castro
Au Parti communiste cubain
Au peuple cubain

Chers camarades,

C’est avec une immense émotion que nous apprenons la mort du camarade Fidel Castro dans sa quatre-vingt-dixième année.

Le camarade Fidel Castro aura été pendant plus d’un demi-siècle un exemple et une source d’inspiration pour les communistes et les révolutionnaires du monde entier. Il a osé affronter, à quelques centaines de kilomètres de ses côtes, la plus grande puissance impérialiste, les États-Unis, et proclamer le caractère socialiste de la révolution cubaine. Sous sa direction, le peuple cubain a non seulement mis à bas une dictature mafieuse, criminelle, mais a conquis sa dignité et sa fierté. Depuis 1959, c’est en permanence que Cuba a subi les agressions multiples sous la forme de sabotages, d’assassinats de ses cadres, du blocus criminel, d’un débarquement de mercenaires fortement soutenu par la CIA, de plus de six cents tentatives d’assassinat du camarade Fidel Castro lui-même, et d’une tentative de chantage à la guerre nucléaire lors de la crise dite des « missiles ». Conduisant le processus révolutionnaire, le camarade Fidel Castro a su préparer le peuple cubain à faire face, tout en se mobilisant pour construire une société nouvelle, débarrassée de l’exploitation de l’homme par l’homme. Les immenses succès de la révolution cubaine en matière de santé, d’éducation, d’édification d’une économie basée sur la satisfaction des besoins populaires, ainsi qu’en matière de démocratie, lui sont largement redevables.

Dans les années noires où la contre-révolution l’a emporté en Union Soviétique et dans les pays socialistes européens, le camarade Fidel Castro a représenté pour des millions de révolutionnaires dans le monde le symbole de la fermeté et de la détermination. Alors que beaucoup capitulaient, lui a réaffirmé sa conviction que la défaite ne signifiait pas « la fin de l’histoire » et que l’avenir de l’humanité restait celui du socialisme et du communisme. Dans la période très difficile au plan économique et social qui a suivi, il a su apporter des perspectives aux masses populaires cubaines, faisant front devant les pressions et les manœuvres impérialistes, encourageant le peuple cubain à poursuivre ses efforts malgré les restrictions et encourageant à la création de nouveaux secteurs économiques de pointe. Depuis son retrait de la direction effective du parti et de l’État, il a prodigué ses réflexions pour nourrir le débat politique.

Mais son souvenir restera impérissable pour tous les peuples qui ont reçu l’aide internationaliste de la révolution cubaine.
Aide militaire lorsque l’impérialisme tentait de profiter de l’état de faiblesse des États issus des mouvements de libération nationale pour tenter d’y imposer ses fantoches. Chacun se souvient par exemple de la contribution exceptionnelle des volontaires militaires cubains en Angola agressé par le régime d’apartheid pour le compte des États-Unis.
Aide en matière d’alphabétisation comme au Venezuela.
Aide médicale, partout saluée pour sa qualité et son efficacité.

Aujourd’hui, les exploités, les opprimés sont en deuil sur toute la planète, aux côtés du peuple cubain, car leur camarade Fidel Castro est mort. Mais en même temps, ils trouveront dans son exemple une perpétuelle source d’encouragement pour mener le combat contre le capitalisme, pour le socialisme-communisme.

Dans notre pays, les dirigeants de la social-démocratie, tout en étant obligés de reconnaître des mérites historiques au grand dirigeant révolutionnaire qu’a été Fidel Castro, osent prétendre qu’il aurait aussi concrétisé les « désillusions » de la révolution. C’est là une attitude particulièrement méprisable, surtout venant de gens qui au cours du XXème siècle et en ce début du XXIème, n’ont pas arrêté, par leur politique de ralliement au grand Capital, de désillusionner les travailleurs et les masses populaires, faisant ouvertement le jeu des partis fascisants et ultra réactionnaires !

Nous, les communistes révolutionnaires de France qui brandissons bien haut le drapeau de la révolution, nous inclinons respectueusement devant la figure du camarade Fidel Castro et nous faisons le serment de continuer son combat.

Nous sommes persuadés que le peuple cubain saura transformer son chagrin en source de nouveaux succès dans l’édification du socialisme.

Plus que jamais nous disons : « Hasta la victoria, siempre ! ».

Vive l’œuvre du camarade Fidel Castro !

Pour le comité central du Parti Communiste Révolutionnaire de France

Le Secrétaire Général
Maurice Cukierman

  • Sénégal : libérez Guy Marius Sagna !

    A lire ci-dessous la déclaration commune d’organisations communistes de France après l’arrestation au Sénégal du militant anti-impérialiste Guy Marius SAGNA, mesure signée “Françafrique” (cliquez sur la vignette).
  • Grèce : Après les élections législatives, le PCRF salue le KKE !

    Le 7 juillet 2019 ont eu lieu des élections législatives en Grèce. Les résultats montrent un fort taux d’abstention, la victoire de la droite et la défaite de Syriza, mouvement d’une prétendue "gauche radicale" qui, arrivé au gouvernement avec Tsipras comme 1er ministre, a montré au fil des mois son (...)
  • Corée du Nord : le PCRF salue le nouveau succès diplomatique

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France salue le nouveau succès diplomatique de la RPDC (Corée du Nord) Le 1er juillet 2019, la RPDC a connu un nouveau succès diplomatique dans sa lutte pour être reconnue comme une puissance pleine et entière, pour le rétablissement des négociations avec les (...)
  • NON à l’interdiction du Parti communiste de Pologne !

    Ci-dessous l’alerte lancée par nos camarades du PCP : L’appel à l’action contre l’interdiction du communisme en Pologne La persécution anticommuniste en Pologne s’intensifie alors que les autorités de l’État tentent de criminaliser l’activité communiste en modifiant le code pénal. C’est un élément de la (...)
  • KOMINTERN : Centenaire et actualité !

    Les 1er et 2 juin 2019, à Moscou, à l’initiative du Parti communiste ouvrier de Russe (PCOR), s’est tenue la Conférence internationale des partis communistes et ouvriers, intitulée : "Cent ans du Komintern et les tâches du mouvement communiste actuel". La conférence a réuni des représentants des 19 (...)
  • Venezuela : Furieux, pas désespérés !

    Carolus Wimmer, secrétaire aux relations internationales du Parti communiste vénézuélien (PCV) a été reçu au siège du Parti communiste allemand (DKP). Nous publions ci-dessous l’interview qu’il a donnée sur la vie au Venezuela sous les attaques présentes de l’impérialisme nord-américain et sur les (...)