Le capitalisme, c’est la guerre !

Déclaration commune (Parti Communiste Révolutionnaire de France et Coordination communiste 59-62 / RCC), à lire ci-dessous (cliquez sur la vignette) :

Déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France à propos de l’attitude récente du Pôle de Renaissance Communiste en France :

La Syrie est l’objet, depuis 2011, d’une agression impérialiste meurtrière dans laquelle la France impérialiste joue un rôle-clef. Depuis que les forces mercenaires sur le terrain sont en difficultés croissantes, les États-Unis renforcent leur intervention : ils ont des centaines de militaires en Syrie au mépris de l’indépendance syrienne, et ils viennent d’y lancer 59 missiles sur une base militaire. Israël a bombardé la Syrie à plusieurs reprises pour empêcher la déroute de Daech ou d’El Nostra avec le soutien de la France impérialiste. Et en Asie, la menace pèse sur la RPDC à tout moment (voir l’édito de ce numéro). Rien que cela devrait conduire les communistes, ceux qui ne sont pas des faussaires et des escrocs, c’est-à-dire ceux qui ont un programme communiste et pas le Parti de la Gauche Européenne (dont sa composante PG avec Mélenchon...), à mettre les divergences importantes de côté, et encore plus les « bouderies » et les mouvements d’humeur, pour mener une bataille en commun, contre la menace que l’aiguisement des contradictions inter-impérialistes à l’échelle mondiale fait courir sur le monde.
Le Parti Communiste Révolutionnaire de France s’est déclaré prêt à participer à toute action et initiative pouvant rassembler le mouvement communiste en dehors de tout autre considération.
Or le Pôle de Renaissance Communiste en France vient de refuser la signature de notre parti sur un texte appelant à la lutte contre la guerre impérialiste, sous le seul prétexte que les initiales des deux organisations étaient les mêmes ! Sauf pour les dyslexiques – que nous n’avons certes pas pris en compte –, l’ordre des initiales n’est pas le même ; les noms sont encore moins semblables ; de plus, on ne peut se tromper sur la différence de nos analyses. Rappelons, une dernière fois, qu’ayant perdu IC (le journal Intervention Communiste) lors de leur scission d’avec la Coordination Communiste en 2000, les futurs dirigeants du PRCF ont créé… IC (Initiative Communiste) ; et que ces camarades ont ensuite acheté le nom de domaine Internet PCRF, pour que les internautes soient dirigés vers leur propre site. Cette attitude de nos camarades du PRCF nous paraît dérisoire face au danger que l’impérialisme français, ses alliés et ses concurrents font peser sur les peuples et la planète. Espérons qu’il s’agit d’une réaction passagère liée aux difficultés de la bataille politique présente, et que les camarades se reprendront, dans l’esprit de leur appel à l’unité des communistes du 26 mars 2017 (« Lettre ouverte aux militants communistes »).
Pour nous, Parti Communiste Révolutionnaire de France, nous sommes prêts à tout moment à une discussion pour frapper ensemble et, y compris, pour traiter de nos divergences.
La construction d’un grand Parti Communiste passe par là.

  • Arnaques et capitalisme...

    Il nous arrive régulièrement d’évoquer le « pourrissement » du système capitaliste, visible notamment à travers les graves régressions subies par les travailleurs, la jeunesse et les retraités dans leurs conditions de travail et de vie, ainsi que dans le retrait des conquêtes sociales et démocratiques. (...)
  • Communiqué du PCRF, suite aux agressions commises le 1er mai à Paris

    Le PCRF condamne fermement l’agression violente dont ont été victimes des militantes et militants de la CGT, à la fin de la manifestation du 1er mai 2021 à Paris. Ces syndicalistes ont subi des caillassages, des insultes et des coups de la part d’individus organisés, qui dès le début de l’après-midi, (...)
  • Air-France-KLM : ce qui se cache derrière "l’aide" de l’État bourgeois...

    Alors que la pandémie de Covid-19 fait toujours rage en France, le gouvernement Castex poursuit inexorablement la ligne ultra-réactionnaire et anti-sociale, menée depuis 2017 sous l’égide d’Emmanuel Macron, le ’’Président des monopoles’’. Le plan d’aide de 4 milliards d’euros au groupe Air-France-KLM, (...)
  • Procès d’Ikea : de l’espionnage au contrôle social généralisé ?

    Tant vanté par Emmanuel Macron lors du premier confinement, le « monde d’après » révèle toujours plus son caractère réactionnaire et répressif. Dans une actualité de plus en plus marquée par la casse des salaires et des conditions de travail, ainsi que par les attaques à répétition contre les droits (...)
  • Pour une vague... révolutionnaire !

    Un an après le premier confinement consécutif à l’apparition de l’épidémie de Covid-19, domine l’impression d’un scénario qui se répète : celui d’une vague montante mortelle devenue incontrôlable, imposant l’enfermement durable de millions de personnes, comme l’a à nouveau annoncé Emmanuel Macron le 31 mars (...)
  • Un logement digne pour tous !

    Plusieurs organisations syndicales, notre Parti, et des associations comme la CNL, ont participé à la mobilisation le 27 mars 2021 pour le droit au logement, contre les expulsions et le logement cher. Vingt et un pays européens se sont joints à cette mobilisation. Actuellement, deux millions de (...)
  • Leclerc ou l’arnaque de la philanthropie bourgeoise

    Nous partageons ci-dessous un article paru sur le site de l’Union de la Jeunesse Communiste (UJC) sur la grande campagne d’aide alimentaire intitulée « la semaine de repas équilibré : 21 repas pour 21 euros » récemment lancée par le monopole de la distribution Leclerc. Contre l’hypocrisie du capital, (...)