Le candidat de la bourgeoisie, c’est Macron !

La crise politique qu’illustre le feuilleton des Présidentielles confirme ce que le PCRF et son journal Intervention Communiste disent depuis des mois : Emmanuel Macron est un candidat qui a le soutien de la bourgeoisie monopoliste.

Envisagé comme « outsider » jusqu’en décembre 2016, il apparaît aujourd’hui que c’est bien lui qui porte ses couleurs. Les autres candidats, dont François Fillon, ne sont que ses faire-valoir, y compris Jean-Luc Mélenchon, puisque ce dernier n’a aucune intention d’œuvrer au renversement du capitalisme mais bel et bien de le gérer.

De cet individu au service de la banque Rothschild, ministre social-démocrate pour cette raison, il n’y a rien de bon à attendre pour les travailleurs ! Ses orientations programmatiques, ses déclarations, montrent qu’à l’image de la loi qui porte son nom, et de celle de son associée El Khomri (Loi « Travail »), il va aggraver l’exploitation des travailleurs et des masses populaires, continuer à éroder les libertés démocratiques. À bien des égards il faut considérer que l’élection de Macron préparera une nouvelle poussée ultra réactionnaire et fascisante, que ce soit derrière les Le Pen ou derrière un(e) autre.

La seule réponse possible, dans les conditions actuelles, ne se trouve pas sur un bulletin de vote, quelles que soient les phrases de ceux qui se présentent : aucun ne désigne le capitalisme comme responsable de la situation que nous connaissons. Aucun n’appelle à le combattre (pas plus les candidats trotskistes que les autres, qui se prononcent pour le partage des richesses et non pour leur appropriation par les travailleurs), aucun n’appelle les travailleurs à se rassembler pour affronter le Capital et préparer de vrais changements : socialiser les moyens de production et d’échange, construire un État qui soit au service du monde du travail, planifier la production pour la satisfaction des besoins. Il est significatif qu’aucun candidat n’appelle à la rupture avec l’Union Européenne contre le capitalisme et avec l’OTAN ! Sans cela, toute politique est vouée à n’être que la répétition caricaturale de ce que le peuple grec connaît avec les escrocs de SYRIZA.

Alors, face aux combats qui nous attendent, refusons notre voix aux partisans du capitalisme !

Pour empêcher le fascisme, il faut s’attaquer au fumier sur lequel il prospère : le capitalisme !

Préparez les combats de classe qui s’annoncent : syndiquez-vous en masse et imposez le syndicalisme de classe dans vos syndicats !

Adhérez au PCRF pour préparer les conditions de la Révolution socialiste dont nous avons besoin !

  • Dictature du capital : des signes qui ne trompent plus ?

    Le 12 juillet 2021, Macron l’autocrate jupitérien a parlé et menacé de sa foudre quiconque s’opposerait à ses injonctions pour freiner la nouvelle vague épidémique et accélérer les contre-réformes au service de sa bourgeoisie et de ses monopoles. Rien de très nouveau, bien sûr, l’essentiel des mesures (...)
  • Hommage rendu à notre camarade Maurice Cukierman

    Le 22 juillet 2020, notre camarade Maurice Cukierman, Secrétaire général du PCRF, nous quittait, son décès suscitant une forte émotion dans notre Parti, et au-delà, dans le Mouvement Communiste en France et au niveau international. Compte tenu de la crise sanitaire, l’hommage politique qui lui était (...)
  • Régionales et départementales : l’analyse du PCRF

    Les élections départementales et régionales sont passées, les présidents de région ont été élus il y a quelques jours. En métropole, ce sont tous les présidents de région sortants sans exception qui ont été réélus à leur poste. Cette forme de stabilité ne saurait cacher une crise politique majeure qui (...)
  • Police et trafiquants...

    Le mois dernier, le meurtre d’un policier par un trafiquant de drogue a occupé les médias en boucle, surfant sur l’émotion et la manifestation de policiers contre une justice trop laxiste, les déambulations politiques de Roussel en passant par Darmanin, De Villiers, Zemmour et le RN. Mais quelles (...)
  • Le capitalisme a fait son temps ! Le socialisme est la jeunesse du monde !

    Un déconfinement par étapes, une vaccination qui progresse et les beaux jours qui reviennent. Tout semble aller vers « un retour à la normale », si l’on écoute le gouvernement et les médias bourgeois. Mais les illusions ne peuvent plus nous tromper : le bilan de la crise sanitaire ne cesse de (...)
  • Fin de l’ENA et... fin de la bureaucratie ?

    Macron a annoncé la suppression de l’ENA (Ecole Nationale d’Administration) le 2 mai 2021. Ce faisant, il coche une croix dans les cases des promesses tenues, qui seront scrutées pour les Présidentielles de 2022 ; il répond à une revendication de Gilets jaunes et... conforte la dictature des (...)
  • Soirée d’hommage au camarade Maurice Cukierman le 3 juillet 2021

    La crise sanitaire nous a contraints à reporter plusieurs fois la soirée prévue en hommage à notre camarade Maurice CUKIERMAN, Secrétaire général du PCRF décédé en juillet 2020. Cette soirée aura lieu le SAMEDI 3 JUILLET 2021 à partir de 18h en région parisienne. À cette occasion, seront proposés un (...)
  • Elections régionales et départementales : la campagne du PCRF

    Les élections régionales et départementales vont se dérouler dans le contexte d’un rebond de crise du capitalisme avec toutes ses conséquences dramatiques, aggravées par une crise sanitaire gérée dans le sens des intérêts des profits des monopoles (grandes entreprises). Ces élections sont également (...)