Le PC de Grèce (KKE) en Congrès : les salutations du PCRF

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) salue le Parti Communiste de Grèce pour la tenue de son 21ème Congrès.

Votre congrès se tient à un moment difficile de crise, lorsque les principales contradictions du capitalisme s’accentuent, la concurrence inter-impérialiste s’intensifie et les foyers de guerre se multiplient dans le monde en raison de la confrontation entre les puissances et les alliances impérialistes.

Les communistes sont bien conscients que la cause de la nouvelle crise n’est pas la pandémie de coronavirus, comme le prétendent les idéologues bourgeois, mais la surproduction et la suraccumulation du capital. Les principaux indicateurs économiques prouvent de manière convaincante que le monde capitaliste est tombé dans un autre cycle de crise déjà avant le déclenchement de la pandémie et celle-ci n’a fait qu’exacerber les conséquences de la crise, en particulier pour la classe ouvrière et les travailleurs.

Même avant la pandémie, le capitalisme a montré toute son incapacité à assurer la santé de la population. Les plans anti-pandémie échouent, les vaccins sont rares en raison de la concurrence entre les monopoles pharmaceutiques et les lits d’hôpitaux et le personnel médical sont réduits en raison de trente ans de politiques de privatisation et de réductions systématiques du financement de la santé publique. La santé des populations est devenue une marchandise commercialisée par les monopoles de la pharmacologie et de la médecine privée. Sur les lieux de travail, les travailleurs sont contraints de travailler dans des conditions insalubres, très souvent sans aucune protection contre l’infection et les propriétaires n’arrêtent pas la production même en présence de foyers importants d’infection virale.

La Grèce fait partie de l’OTAN, comme la France. Ses dernières années, les autorités grecques affichent leur volonté de renforcer leurs forces armées, justifiant cette volonté par la menace turque et russe. Le budget militaire du pays augmente (comme dans beaucoup d’autres pays). La hausse du budget de la défense se traduira par une augmentation du nombre de soldats. Ces éléments montrent que les contradictions inter-impérialistes s’aiguisent en Europe entre la Russie et les pays de l’OTAN et de l’UE, mais aussi la Turquie, faisant planer un risque de guerre pour les peuples et les travailleurs. Le soutien du gouvernement grec aux plans impérialistes des États-Unis, de l’UE et de l’OTAN au Moyen Orient, dans la Méditerranée et la mer Egée, est dangereux pour le peuple. Alors que la Turquie fait également partie de l’OTAN, les contradictions et les tensions entre ce pays et l’UE, surtout avec la Grèce et la France, se renforcent au sein même de l’OTAN. Pour cette raison, les mécanismes militaires sous la bannière de l’Union Européenne de la défense se multiplient. La présence militaire américaine en Grèce est conséquente et contribue à ce climat de tension.

La France participe également aux manœuvres militaires dans cette région. En janvier, la Grèce a signé un contrat pour notamment l’achat de 18 avions de combat Rafale à la France, renforçant ainsi son partenariat avec Paris face aux tensions avec la Turquie sur l’exploration d’hydrocarbures en Méditerranée orientale.

En ce qui concerne notre parti, nous l’avons créé dans des conditions difficiles de la domination de l’opportunisme, du révisionnisme, du réformisme dans le mouvement communiste français. Le Parti Communiste Français (PCF) n’a aujourd’hui plus rien de communiste à part son nom, ayant plongé depuis des dizaines d’années dans ce courant de déviation et l’eurocommunisme tandis que les sources de l’opportunisme en France remonte aux origines du mouvement ouvrier dans notre pays. La lutte pour le renouveau du mouvement communiste en France est forcément d’actualité et notre organisation a pour objectif de contribuer à ce qu’un parti communiste de masse (c’est à dire lié aux masses) renaisse en France, en lien avec la bolchévisation nécessaire et en lien avec le mouvement communiste international.

Dans ces conditions, il est d’autant plus important de rester fidèles aux principes du socialisme-communisme et à la théorie marxiste-léniniste, arme principale des communistes. Et il est primordial de renforcer la solidarité et la coopération internationale pour œuvrer à l’internationalisme prolétarien et se battre contre l’opportunisme. Dans ce sens, le Parti Communiste de Grèce est un très bon exemple de lutte pour les communistes du monde entier. La fidélité aux principes du marxisme-léninisme, l’analyse de la crise du capitalisme et des événements qui l’accompagnent, l’excellente organisation, le travail dans les masses en témoignent et en font l’un des partis communistes les plus importants dans le monde aujourd’hui. Le KKE est un pilier de la renaissance du mouvement communiste international à travers l’Initiative des partis communistes et ouvriers d’Europe mais aussi Solidnet.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France réitère sa solidarité avec les travailleurs grecs et le Parti Communiste de Grèce. La coopération entre nos deux organisations, les liens idéologiques et humains très forts, notamment avec la section française du KKE, sont très précieux pour nous. Le congrès de votre parti s’ouvre pour un bilan d’action du Comité central et de tout le Parti du 20e au 21e Congrès, les principales évaluations des développements économiques et politiques internationaux et nationaux de la période, la situation du mouvement populaire ouvrier et les tâches du Parti jusqu’au 22e Congrès, l’élection du nouveau Comité central. Nous souhaitons beaucoup de succès au Parti Communiste de Grèce dans ses travaux de congrès, dans le renforcement de l’organisation et dans son travail parmi les travailleurs allant dans le sens du socialisme-communisme, dans la lignée des idées marxistes-léninistes.

Vive le Parti Communiste de Grèce ! Vive la révolution ! Vive le socialisme-communisme ! Vive le marxisme-léninisme !

Salutations fraternelles,
La commission internationale du Comité Central du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF).

  • Désinformation sur Cuba : Stop à l’agression impérialiste

    Ces dernières semaines, les médias bourgeois ont largement fait état des manifestations soi-disant « pro-démocratie » qui auraient secoué la République de Cuba à travers toute l’île. Les manifestants auraient protesté contre « la dictature castriste » pour « plus de démocratie », « contre la pauvreté » qui (...)
  • IPCOE : Déclaration de solidarité avec Cuba

    Ci-dessous la DÉCLARATION DES PARTIS DE L’INITIATIVE COMMUNISTE ΕUROPÉENNE (dont notre Parti est membre pour la France) contre l’attaque de l’impérialisme américain sur Cuba ! L’Initiative Communiste Européenne condamne et dénonce la tentative d’intervention impérialiste des USA à Cuba. C’est une (...)
  • De l’argent pour la santé, pas pour les bombes !

    Alors que la pandémie de Covid-19 n’est toujours pas résolue, avec le risque d’une 4ème vague à l’automne prochain, le danger d’une guerre à vaste échelle s’intensifie, dans le contexte d’accélération de la course aux armements à travers le monde. En effet, la baisse du nombre d’armes nucléaires dans le (...)
  • Le PC de Grèce (KKE) en Congrès : les salutations du PCRF

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) salue le Parti Communiste de Grèce pour la tenue de son 21ème Congrès. Votre congrès se tient à un moment difficile de crise, lorsque les principales contradictions du capitalisme s’accentuent, la concurrence inter-impérialiste s’intensifie et les (...)
  • Jerusalem, Gaza : Solidarité avec le peuple palestinien !

    Alors que, depuis des semaines, une répression policière inouïe s’est abattue sur les Palestiniens de Jérusalem manifestant contre l’expulsion illégale de dizaines de familles palestiniennes pour laisser la place à des colons juifs, Alors que depuis plusieurs jours, un déluge de feu s’est abattu sur (...)