Le 9 mai 1945 : jour de la grande victoire antifasciste des peuples !

Aujourd’hui, comme il y a 75 ans, pour le pouvoir de la classe ouvrière !

Déclaration de l’Initiative communiste européenne

Il y a 75 ans, l’Armée rouge a hissé le drapeau rouge au cœur de Berlin, signalant la grande victoire antifasciste des peuples et la défaite du nazisme, après une lutte acharnée et sanglante menée par l’Union soviétique, à laquelle ont contribué de manière décisive de nombreux partisans et mouvements antifascistes, dirigés par les partis communistes, ainsi que de nombreux pays qui ont répondu à l’appel et se sont engagés à écraser les forces réactionnaires dirigées par l’Italie et l’Allemagne.

Grâce au sacrifice énorme de millions de soldats, partisans et combattants antifascistes soviétiques, la dictature du capital, la plus impitoyable d’Europe, était abattue. Le pouvoir de la classe ouvrière, le pouvoir soviétique, a prouvé sa supériorité à tous les niveaux, avec des conquêtes qui, dans le capitalisme aujourd’hui, restent pour les peuples un rêve insaisissable.
Cela est prouvé par l’expérience malheureuse des peuples au milieu de la pandémie.

Aujourd’hui, en 2020, les partis communistes et ouvriers qui affichent notre activité dans les différents pays d’Europe, voient comment les différents gouvernements bourgeois déploient des efforts énormes pour défendre le système inique qu’ils servent, en réécrivant l’Histoire écrite avec le sang des peuples. Plus précisément, l’Union européenne nie délibérément le rôle des forces soviétiques et leurs efforts massifs à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le Parlement européen reflète la nature réactionnaire et impérialiste de l’UE, en rédigeant des déclarations anti-communistes inacceptables qui insultent la mémoire héroïque de ceux qui ont lutté pendant la guerre pour vaincre le fascisme nazi, en promouvant même l’interdiction des partis communistes et de leurs symboles, sous l’affirmation honteuse que le communisme et le nazi-fascisme sont égaux.

Les institutions capitalistes tentent depuis des années de faire du 9 mai la « Journée de l’Europe », en contraste avec la mémoire collective et la conscience des peuples. Mais cette année comme les précédentes, les communistes de tout le continent défendent la vérité historique et revendiquent haut et fort la commémoration du « Jour de la victoire antifasciste ». Dans la contradiction insoluble entre l’Union impérialiste des monopoles européens et la classe ouvrière et les peuples des pays européens, il est de plus en plus urgent de renforcer les positions de classe pour renverser le capitalisme.

Aujourd’hui, comme il y a 75 ans, les tâches des communistes au niveau international sont l’organisation de toute la classe ouvrière et des forces populaires dans la lutte pour vaincre l’impérialisme, pour le renversement du capitalisme et pour l’établissement de relations fraternelles et coopératives entre les peuples, afin de prévenir les souffrances des horreurs et des crimes vaincus il y a 75 ans.
Ces tâches restent pleinement d’actualité.

75 ans plus tard, la lutte pour le socialisme est plus pertinente et nécessaire que jamais, pour la libération sociale de l’exploitation capitaliste et un avenir pour le bien-être des peuples et de l’humanité.

  • Chili : Boric élu Président, et maintenant ?

    Présidentielles au Chili : le candidat pinochétiste vaincu, la social-démocratie accède à la présidence avec l’élection de Gabriel BORIC. Quelles perspectives ? Au Chili, les échos de la révolte de l’automne 2019 sont arrivés jusqu’à l’échéance électorale présidentielle de décembre 2021. Le scrutin du (...)
  • [IPCOE] Non à l’Armée européenne ! Non aux manoeuvres impérialistes !

    Déclaration de l’IPCOE (Initiative des Partis communistes et ouvriers d’Europe) sur la constitution de l’« Armée européenne » et sur l’aiguisement dangereux de la concurrence inter-impérialiste Nous dénonçons les plans impérialistes USA-OTAN-UE qui ont été développés au cours de la période écoulée, et qui (...)
  • Déclaration du PCRF suite au troisième référendum de Kanaky Nouvelle-Calédonie

    Le 12 décembre 2021 avait lieu le troisième et dernier référendum prévu par les Accords de Nouméa visant à soumettre aux populations de Kanaky Nouvelle-Calédonie la question suivante : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ». Avec une (...)
  • En mémoire du camarade dirigeant de la RPDC

    Il y a dix ans aujourd’hui le camarade Kim Jong Il nous quittait. Kim Jong Il est arrivé à la tête de l’Etat en 1994, dans des conditions très difficiles de la contre-révolution au niveau mondial et peu de temps après la chute du bloc des Etats socialistes. Le peuple coréen et le PTC (Parti du travail (...)
  • Fidel Castro : un brillant exemple pour toujours

    À lire ci-dessous, la déclaration de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à l’occasion du 5ème anniversaire de la mort de notre camarade, le Comandante en Jefe Fidel Castro Ruz : 25 novembre 2021 La Fédération syndicale mondiale, au nom de ses 105 millions de membres qui vivent et luttent dans 133 (...)
  • Cuba : Solidarité contre les agressions impérialistes !

    À découvrir ci-dessous : la déclaration commune d’organisations du Mouvement Communiste de France (Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF), Rassemblement communiste (RC), Pôle de Renaissance communiste en France (PRCF), Jeunes pour la Renaissance communiste en France (JRCF), Comité (...)
  • Brochure de contributions KKE, PTC, PCTE, PCOR

    Dans cette brochure, notre Parti traduit en français les contributions de nos partis frères (Parti communiste de Grèce, le Parti du travail de Corée, le Parti communiste des travailleurs d’Espagne et le Parti communiste ouvrier de Russie) dans le numéro spécial de 2020 de la revue internationale (...)