Le 9 mai 1945 : jour de la grande victoire antifasciste des peuples !

Aujourd’hui, comme il y a 75 ans, pour le pouvoir de la classe ouvrière !

Déclaration de l’Initiative communiste européenne

Il y a 75 ans, l’Armée rouge a hissé le drapeau rouge au cœur de Berlin, signalant la grande victoire antifasciste des peuples et la défaite du nazisme, après une lutte acharnée et sanglante menée par l’Union soviétique, à laquelle ont contribué de manière décisive de nombreux partisans et mouvements antifascistes, dirigés par les partis communistes, ainsi que de nombreux pays qui ont répondu à l’appel et se sont engagés à écraser les forces réactionnaires dirigées par l’Italie et l’Allemagne.

Grâce au sacrifice énorme de millions de soldats, partisans et combattants antifascistes soviétiques, la dictature du capital, la plus impitoyable d’Europe, était abattue. Le pouvoir de la classe ouvrière, le pouvoir soviétique, a prouvé sa supériorité à tous les niveaux, avec des conquêtes qui, dans le capitalisme aujourd’hui, restent pour les peuples un rêve insaisissable.
Cela est prouvé par l’expérience malheureuse des peuples au milieu de la pandémie.

Aujourd’hui, en 2020, les partis communistes et ouvriers qui affichent notre activité dans les différents pays d’Europe, voient comment les différents gouvernements bourgeois déploient des efforts énormes pour défendre le système inique qu’ils servent, en réécrivant l’Histoire écrite avec le sang des peuples. Plus précisément, l’Union européenne nie délibérément le rôle des forces soviétiques et leurs efforts massifs à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le Parlement européen reflète la nature réactionnaire et impérialiste de l’UE, en rédigeant des déclarations anti-communistes inacceptables qui insultent la mémoire héroïque de ceux qui ont lutté pendant la guerre pour vaincre le fascisme nazi, en promouvant même l’interdiction des partis communistes et de leurs symboles, sous l’affirmation honteuse que le communisme et le nazi-fascisme sont égaux.

Les institutions capitalistes tentent depuis des années de faire du 9 mai la « Journée de l’Europe », en contraste avec la mémoire collective et la conscience des peuples. Mais cette année comme les précédentes, les communistes de tout le continent défendent la vérité historique et revendiquent haut et fort la commémoration du « Jour de la victoire antifasciste ». Dans la contradiction insoluble entre l’Union impérialiste des monopoles européens et la classe ouvrière et les peuples des pays européens, il est de plus en plus urgent de renforcer les positions de classe pour renverser le capitalisme.

Aujourd’hui, comme il y a 75 ans, les tâches des communistes au niveau international sont l’organisation de toute la classe ouvrière et des forces populaires dans la lutte pour vaincre l’impérialisme, pour le renversement du capitalisme et pour l’établissement de relations fraternelles et coopératives entre les peuples, afin de prévenir les souffrances des horreurs et des crimes vaincus il y a 75 ans.
Ces tâches restent pleinement d’actualité.

75 ans plus tard, la lutte pour le socialisme est plus pertinente et nécessaire que jamais, pour la libération sociale de l’exploitation capitaliste et un avenir pour le bien-être des peuples et de l’humanité.

  • Le 75ème anniversaire de la fondation du Parti du Travail de Corée

    Le 10 octobre dernier, la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) a célébré le 75ème anniversaire de la fondation du Parti du Travail de Corée. Le Parti du Travail de Corée est née en 1945 de la fusion du Parti Communiste de Corée et du Nouveau Parti populaire de Corée comme un parti (...)
  • Biélorussie : Non aux ingérences !

    Les élections présidentielles ont eu lieu en Biélorussie. Selon les données officielles, la majorité des électeurs (80%) ont soutenu Loukachenko. On ne peut juger dans quelle mesure ces données correspondent à la réalité, et dans quelle mesure ce résultat fourni par l’administration, sans doute sous (...)
  • Explosion à Beyrouth : Solidarité avec le peuple Libanais

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa profonde tristesse et sa solidarité avec le peuple libanais et aux familles des victimes des explosions à Beyrouth. Il ne fait aucun doute que ce genre d’« accidents » dévastateurs sont devenus plus fréquents dans un système qui banalise la vie (...)
  • Russie : Un référendum de contrefaçon !

    Mercredi 1er juillet, la Russie a adopté une révision constitutionnelle qui autorise le président Poutine à rester en place au Kremlin jusqu’en 2036. Outre la question du nombre de mandats présidentiels, ces amendements introduisent également au sein de la Constitution russe les principes (...)
  • Déclaration de la FSM à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

    À lire ci-dessous, la déclaration de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés : 19 juin 2020 La Fédération Syndicale Mondiale célèbre la Journée mondiale des réfugiés, qui a été décidée le 20 juin par les Nations Unies en 2000. L’agressivité impérialiste pour le (...)