IPCOE : Solidarité avec le PC de Pologne !

RÉSOLUTION DE L’INITIATIVE COMMUNISTE EUROPÉENNE POUR LA SOLIDARITÉ AVEC LE PC DE POLOGNE

Le 7 décembre 2018, le procès anticommuniste qui dure depuis trois ans contre des membres et des cadres du PC de Pologne reprendra.

Les autorités polonaises, intensifiant la campagne anticommuniste et encouragées par le fait que l’Union européenne reconnaisse l’anticommunisme comme son idéologie officielle, ont procédé à des persécutions méprisables à l’encontre de la rédaction du magazine Brzask, menant même des perquisitions chez des cadres du parti. Dans le même temps, la Cour constitutionnelle polonaise (qui est contrôlée par le gouvernement polonais) a promu « une enquête sur le caractère légal de l’existence du Parti communiste polonais » à la demande d’une organisation réactionnaire.

Dans le même temps, après une demande du gouvernement polonais au Parlement polonais, une modification de la loi a été suggérée afin d’interdire les symboles communistes, en les assimilant de manière méprisante à des "symboles fascistes", violant la vérité historique, insultant la mémoire des peuples. Rappelons que la loi en question avait également été modifiée en 2009 par l’introduction de l’interdiction des symboles communistes, mais en raison de la réaction face à celle-ci, elle a été annulée en 2011, car considérée comme anticonstitutionnelle. Entre-temps, les destructions effroyables de monuments historiques antifascistes et communistes se poursuivent de manière provocatrice, comme récemment dans la ville de Dziwnów.

L’aggravation de l’offensive anticommuniste du gouvernement polonais, employant tous les moyens tels que des accusations sans fondement, des calomnies, les falsifications non historiques de la vérité, ne passera pas. Il frappe les communistes parce que la perspective politique de ceux-ci est le seul moyen de sortir du système d’exploitation pourri qui fonctionne selon le critère des profits capitalistes.

Bas les pattes devant les communistes polonais !

Arrêt immédiat des persécutions et interdictions contre les communistes !

  • Le 75ème anniversaire de la fondation du Parti du Travail de Corée

    Le 10 octobre dernier, la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) a célébré le 75ème anniversaire de la fondation du Parti du Travail de Corée. Le Parti du Travail de Corée est née en 1945 de la fusion du Parti Communiste de Corée et du Nouveau Parti populaire de Corée comme un parti (...)
  • Biélorussie : Non aux ingérences !

    Les élections présidentielles ont eu lieu en Biélorussie. Selon les données officielles, la majorité des électeurs (80%) ont soutenu Loukachenko. On ne peut juger dans quelle mesure ces données correspondent à la réalité, et dans quelle mesure ce résultat fourni par l’administration, sans doute sous (...)
  • Explosion à Beyrouth : Solidarité avec le peuple Libanais

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa profonde tristesse et sa solidarité avec le peuple libanais et aux familles des victimes des explosions à Beyrouth. Il ne fait aucun doute que ce genre d’« accidents » dévastateurs sont devenus plus fréquents dans un système qui banalise la vie (...)
  • Russie : Un référendum de contrefaçon !

    Mercredi 1er juillet, la Russie a adopté une révision constitutionnelle qui autorise le président Poutine à rester en place au Kremlin jusqu’en 2036. Outre la question du nombre de mandats présidentiels, ces amendements introduisent également au sein de la Constitution russe les principes (...)
  • Déclaration de la FSM à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

    À lire ci-dessous, la déclaration de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés : 19 juin 2020 La Fédération Syndicale Mondiale célèbre la Journée mondiale des réfugiés, qui a été décidée le 20 juin par les Nations Unies en 2000. L’agressivité impérialiste pour le (...)