IPCOE : Solidarité avec le PC de Pologne !

RÉSOLUTION DE L’INITIATIVE COMMUNISTE EUROPÉENNE POUR LA SOLIDARITÉ AVEC LE PC DE POLOGNE

Le 7 décembre 2018, le procès anticommuniste qui dure depuis trois ans contre des membres et des cadres du PC de Pologne reprendra.

Les autorités polonaises, intensifiant la campagne anticommuniste et encouragées par le fait que l’Union européenne reconnaisse l’anticommunisme comme son idéologie officielle, ont procédé à des persécutions méprisables à l’encontre de la rédaction du magazine Brzask, menant même des perquisitions chez des cadres du parti. Dans le même temps, la Cour constitutionnelle polonaise (qui est contrôlée par le gouvernement polonais) a promu « une enquête sur le caractère légal de l’existence du Parti communiste polonais » à la demande d’une organisation réactionnaire.

Dans le même temps, après une demande du gouvernement polonais au Parlement polonais, une modification de la loi a été suggérée afin d’interdire les symboles communistes, en les assimilant de manière méprisante à des "symboles fascistes", violant la vérité historique, insultant la mémoire des peuples. Rappelons que la loi en question avait également été modifiée en 2009 par l’introduction de l’interdiction des symboles communistes, mais en raison de la réaction face à celle-ci, elle a été annulée en 2011, car considérée comme anticonstitutionnelle. Entre-temps, les destructions effroyables de monuments historiques antifascistes et communistes se poursuivent de manière provocatrice, comme récemment dans la ville de Dziwnów.

L’aggravation de l’offensive anticommuniste du gouvernement polonais, employant tous les moyens tels que des accusations sans fondement, des calomnies, les falsifications non historiques de la vérité, ne passera pas. Il frappe les communistes parce que la perspective politique de ceux-ci est le seul moyen de sortir du système d’exploitation pourri qui fonctionne selon le critère des profits capitalistes.

Bas les pattes devant les communistes polonais !

Arrêt immédiat des persécutions et interdictions contre les communistes !

  • Déclaration du secrétariat de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE) sur les dangereux plans États-Unis Israël contre la Palestine

    Le soi-disant « accord du siècle » introduit par l’administration Trump avec le dirigeant corrompu d’Israël, Netanyahu, est une nouvelle tentative honteuse d’approuver et de renforcer les actions de l’oppresseur. Ce n’est ni un traité de paix ni un accord entre égaux. Il renforce et protège l’occupation (...)
  • Venezuela : comprendre l’opération de déstabilisation...

    Le vendredi 24 janvier Juan Guaido fut reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée. Le président autoproclamé du Venezuela a entamé une grande tournée diplomatique en Europe pour chercher des soutiens à Londres, à Bruxelles, en passant par Madrid et au Forum économique mondial de Davos. Reçu également par Jacques (...)
  • Soutien de l’IPCOE aux travailleurs de France !

    Ci-dessous la déclaration du Secrétariat de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE) adressée aux travailleurs en lutte contre le projet de loi du gouvernement Macron sur les retraites : Le Secrétariat de l’Initiative communiste européenne exprime sa solidarité (...)
  • Relations Grèce - Turquie : Communiqué commun des partis communistes

    Le Parti communiste de Grèce (KKE) et le Parti communiste de Turquie (TKP), avec cette déclaration conjointe, ont l’intention d’éclairer sur les événements dangereux et inquiétants qui ont lieu en Égée et en Méditerranée orientale, dans les relations gréco-turques, causées par les forces sociales, (...)
  • Conférence de Berlin : déclaration du KKE

    La Conférence de Berlin n’a finalement apporté aucune solution garantissant la paix, la stabilité en Libye et répondant aux intérêts du peuple libyen. Après tout, les participants à la Conférence eux-mêmes sont responsables de la guerre de l’OTAN de 2011 et de l’éclatement de la Libye, des conflits (...)
  • Incendies en Australie : une catastrophe évitable ?

    Depuis septembre 2019, l’Australie connaît les plus importants incendies de végétation de son histoire. Le feu a déjà brûlé plus de 8 millions d’hectares, détruit plus de 2500 bâtiments dont plus de 1300 maisons, tué au moins 25 personnes, tué plus d’un milliard d’animaux et très fortement impacté la flore (...)
  • Déclaration du Parti Tudeh d’Iran

    Selon les agences de presse mondiales, Qasem Soleimani, commandant de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique iraniens (IRGC) ; Abu Mahdi al-Mohandis, chef du Kataib Hezbollah et commandant en second des forces de mobilisation populaire irakiennes ; ainsi qu’un certain (...)