Fusion PSA/FCA et prime scandaleuse au PDG de General Electric...

... : tumeurs du cancer capitaliste !

Tant vanté par Emmanuel Macron au cours de l’année 2020, le « monde d’après » se révèle être toujours plus radieux pour le grand capital et plus sombre pour les travailleurs. La casse des salaires, des conditions de travail et de vie, des emplois et des outils industriels, se poursuit en France avec une intensité croissante. Le groupe Lapeyre prévoit de liquider 750 emplois, l’entreprise Michelin prévoit la suppression de 2300 emplois, le groupe Danone prévoit la suppression de 2000 emplois d’ici à 2023, Bridgestone ferme son usine de Bethune, 30 000 emplois sont supprimés dans le secteur aéronautique pour la seule année 2020, et la liste de ces drames sociaux s’allonge chaque jour...

Pendant ce temps, les monopoles et l’oligarchie financière continuent leurs affaires juteuses : ainsi en est-il de la fusion du groupe français PSA (Peugeot-Citroën) avec le groupe italo-américain FCA (Fiat Chrysler Automobiles), qui va former le tout nouveau groupe automobile Stellantis, et devenir le troisième monopole dans le secteur automobile mondial, employant plus de 400 000 salariés. Mais bien sûr, la facture de cette fusion, à savoir un coût immédiat de 4 milliards d’euros et des économies d’échelle évaluées à 5 milliards d’euros par an, devra être payée. Par qui d’autres que par les travailleurs, dont l’exploitation sera inévitablement aggravée ? Ce que confirme le responsable de la CGT chez PSA à Poissy : «  La rentabilité, l’objectif de nos actionnaires, va se faire sur le dos des salariés en termes d’attaques sur l’emploi, d’attaques sur le pouvoir d’achat, [et] d’attaques sur nos droits collectifs. » Il faudra donc que la solidarité de classe, entre les 400 000 travailleurs de Stellantis, s’exprime sans faillir, dans les luttes pour la sauvegarde des emplois et des acquis !

Autre exemple récent d’un capitalisme ayant dépassé les limites du tolérable : la prime, établie entre 47 millions et 230 millions de dollars, qui sera versée par General Electric (GE) à Larry Culp son Président-Directeur Général (PDG). Alors que General Electric a annoncé un plan chiffré à 2 milliards de dollars d’économies et 13 000 suppressions de postes au printemps dernier, Larry Culp se verra verser cette prime comme récompense des bonnes performances boursières de l’entreprise ! Nul besoin de commentaire supplémentaire tant la nausée nous prend face à une telle annonce...

Ces « tumeurs » du capitalisme, que constituent les faits évoqués ci-dessus, révèlent le caractère toujours plus parasitaire, sclérosé et destructeur de ce système économique en crise et en déclin. De tels constats discréditent par ailleurs le discours illusoire des réformistes de LFI ou du PCF, qui prétendent possible de rendre le capitalisme plus « humain ».

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF), quant à lui, exprime sa solidarité à l’égard des travailleurs de General Electric et de PSA. Pour la défense de leurs emplois et de leurs droits, doivent se forger des collectifs larges avec les populations locales ; la lutte, seul moyen de faire aboutir les revendications, doit également s’attaquer à la question de la propriété capitaliste et s’approprier le mot d’ordre de nationalisation sans indemnisation et avec contrôle ouvrier des monopoles casseurs d’emploi.
Dans le cadre de sa nouvelle campagne « Accusons le capitalisme ! », notre Parti les invite à s’unir dans un front de lutte générale contre le capitalisme, système d’exploitation à renverser pour construire une autre société, où les moyens de production et d’échanges seront socialisés et entièrement tournés vers les besoins des travailleurs et de leurs familles !

  • Dictature du capital : des signes qui ne trompent plus ?

    Le 12 juillet 2021, Macron l’autocrate jupitérien a parlé et menacé de sa foudre quiconque s’opposerait à ses injonctions pour freiner la nouvelle vague épidémique et accélérer les contre-réformes au service de sa bourgeoisie et de ses monopoles. Rien de très nouveau, bien sûr, l’essentiel des mesures (...)
  • Hommage rendu à notre camarade Maurice Cukierman

    Le 22 juillet 2020, notre camarade Maurice Cukierman, Secrétaire général du PCRF, nous quittait, son décès suscitant une forte émotion dans notre Parti, et au-delà, dans le Mouvement Communiste en France et au niveau international. Compte tenu de la crise sanitaire, l’hommage politique qui lui était (...)
  • Régionales et départementales : l’analyse du PCRF

    Les élections départementales et régionales sont passées, les présidents de région ont été élus il y a quelques jours. En métropole, ce sont tous les présidents de région sortants sans exception qui ont été réélus à leur poste. Cette forme de stabilité ne saurait cacher une crise politique majeure qui (...)
  • Police et trafiquants...

    Le mois dernier, le meurtre d’un policier par un trafiquant de drogue a occupé les médias en boucle, surfant sur l’émotion et la manifestation de policiers contre une justice trop laxiste, les déambulations politiques de Roussel en passant par Darmanin, De Villiers, Zemmour et le RN. Mais quelles (...)
  • Le capitalisme a fait son temps ! Le socialisme est la jeunesse du monde !

    Un déconfinement par étapes, une vaccination qui progresse et les beaux jours qui reviennent. Tout semble aller vers « un retour à la normale », si l’on écoute le gouvernement et les médias bourgeois. Mais les illusions ne peuvent plus nous tromper : le bilan de la crise sanitaire ne cesse de (...)
  • Fin de l’ENA et... fin de la bureaucratie ?

    Macron a annoncé la suppression de l’ENA (Ecole Nationale d’Administration) le 2 mai 2021. Ce faisant, il coche une croix dans les cases des promesses tenues, qui seront scrutées pour les Présidentielles de 2022 ; il répond à une revendication de Gilets jaunes et... conforte la dictature des (...)
  • Soirée d’hommage au camarade Maurice Cukierman le 3 juillet 2021

    La crise sanitaire nous a contraints à reporter plusieurs fois la soirée prévue en hommage à notre camarade Maurice CUKIERMAN, Secrétaire général du PCRF décédé en juillet 2020. Cette soirée aura lieu le SAMEDI 3 JUILLET 2021 à partir de 18h en région parisienne. À cette occasion, seront proposés un (...)
  • Elections régionales et départementales : la campagne du PCRF

    Les élections régionales et départementales vont se dérouler dans le contexte d’un rebond de crise du capitalisme avec toutes ses conséquences dramatiques, aggravées par une crise sanitaire gérée dans le sens des intérêts des profits des monopoles (grandes entreprises). Ces élections sont également (...)