En réponse à nos camarades du Pôle de Renaissance Communiste en France...

La fondation du Parti Communiste Révolutionnaire de France a déclenché, chez nos camarades du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF), une réaction dont l’excès révèle paradoxalement l’intérêt qu’ils nous portent. Leur souci, exprimé sur leur site et dans leur journal, porte sur un point unique, à savoir une confusion possible, au niveau des initiales, entre PCRF et PRCF.

Rappelons tout d’abord que ceux qui ont fondé le PRCF, après avoir fait le choix de la scission avec la Coordination communiste en 2000 (alors qu’ils étaient mis en minorité), ne se sont pas gênés, à l’époque, pour donner à leur journal les mêmes initiales ( IC , pour « Initiative communiste ») que celles du journal qu’ils venaient de quitter ( IC , pour « Intervention communiste », journal resté celui de l’URCF puis de notre Parti).

S’agissant du nom de notre Parti (PCRF), on cherchera en vain la confusion possible entre «  Parti Communiste Révolutionnaire  » et «  Pôle de Renaissance Communiste » : un « pôle » n’est pas un parti, on peut le rejoindre en étant adhérent d’une autre organisation politique ; et surtout, la consultation de nos analyses respectives montre qu’il n’y a pas de confusion possible sur des questions politiques aussi importantes que l’impérialisme français, ou la stratégie révolutionnaire à adopter, par exemple.
Les différences et divergences sont donc bien réelles entre nos deux organisations.

Pour autant, nous réaffirmons aujourd’hui notre ligne de conduite, qui était celle de l’URCF, à savoir travailler à l’unification du mouvement communiste en France, d’abord par l’unité d’action sur la base des convergences reconnues, et par l’échange (y compris polémique) sur les points de divergence.
Le reste nous semble dérisoire.

  • Seine-Saint-Denis : enfumage ministériel et répression policière !

    Déclaration du Congrès du Parti Communiste Révolutionnaire de France Réunis à Saint-Denis ce 1er novembre 2019 pour le 1er Congrès du Parti Communiste Révolutionnaire de France, les Congressistes du PCRF dénoncent et condamnent les violences policières inadmissibles commises le 31 octobre à l’encontre (...)
  • Aéroport de Paris : signez contre sa privatisation !

    Le PCRF s’associe à toutes les formes de luttes contre la privatisation d’Aéroport de Paris. Dans ce cadre, il invite tous les défenseurs du service public des transports à signer la demande de référendum, en utilisant le lien suivant : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/initiatives_encours (...)
  • Lubrizol : la pollution, c’est aussi un enjeu de classe !

    Le jeudi 26 septembre 2019 à 3h du matin, un violent incendie s’est produit à l’usine Lubrizol de Rouen. Cet incendie est une catastrophe écologique de grande ampleur : chez plusieurs riverains, des fibres d’amiante (un produit toxique interdit depuis 2005) ont été retrouvées ; des agriculteurs ont (...)
  • Automne 2019 : la carotte pour les patrons, le bâton pour les chômeurs....

    Parmi les "bonnes nouvelles" prévues pour le 1er octobre 2019, l’AFP nous annonce : "Extension des allègements de cotisations patronales sur les bas salaires aux cotisations d’assurance chômage. Cette réduction générale est applicable de manière dégressive aux rémunérations inférieures à 1,6 Smic. La (...)
  • Le PCRF à la fête de l’Humanité 2019 : Photos

    Ci-dessous des photos illustrant l’activité militante du PCRF et de l’UJC à leur stand de la Fête de l’Humanité en septembre 2019. Des centaines de pétitions contre l’interdiction du Parti Communiste de Pologne ont été recueillies, ainsi que des contacts. Des liens ont été consolidés avec certaines (...)
  • EDF : Soutien aux luttes contre "HERCULE" !

    Le PCRF exprime son total soutien aux travailleurs d’EDF en lutte par la grève massive et les mobilisations, depuis l’été 2019, et notamment le 19 septembre 2019. Ci-dessous l’analyse du PCRF concernant le projet scélérat de scission appelé "Hercule" : Rétrospective Rappelons que le 8 avril 1946, est (...)