Elections au Venezuela : le PCRF salue son parti-frère le PCV !

Les élections législatives du 6 décembre 2020 ont donné une large victoire au PSUV (Parti de Nicolà Maduro), à travers le Grand Pôle Patriotique, avec 69% des voix. Les coalitions Alliance Démocratique et Alliance Venezuela Unie, partis de la droite pro-impérialiste, ont obtenu respectivement 19% et 4%. Le Parti Communiste du Venezuela (PCV), au sein de la coalition Alternative Populaire Révolutionnaire (APR) arrive en 4ème position avec 2,73% (170.227 voix), ce qui lui permet d’être représenté à l’Assemblée Nationale indépendamment de la coalition au gouvernement.

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France tient à saluer le résultat du PCV, extrêmement méritoire pour plusieurs raisons.

- D’abord, dans un contexte de forte abstention (30,5% de votants), ce résultat représente une avancée significative en nombre de voix, si on compare avec les élections de décembre 2015 où le PCV avait obtenu 0,8% des voix (113.000 voix au total). En 2020, la progression est de 50% par rapport à 2015.

- Ensuite, il faut rappeler le contexte vénézuélien où les conditions politiques évoluent à un rythme frénétique. Le PCV, ainsi que d’autres partis du spectre révolutionnaire au Venezuela, ont fait un pari fort, en août 2020, en lançant l’Alternative Populaire Révolutionnaire (APR), en opposition à l’agression impérialiste et au virage défaitiste du gouvernement Maduro.

- L’APR a réalisé la campagne électorale dans des conditions très désavantageuses, ce que le PCV n’a pas manqué de souligner. Dans les mois qui ont suivi l’annonce publique de la candidature de l’APR, les pressions sur la jeune coalition se sont multipliées. Notons, entre autres, l’intervention du Tribunal Supérieur de Justice des partis Patria para Todos et Tupamaro,visant à imposer des directions favorables à la gestion gouvernementale, ou la marginalisation de l’APR, de la part des médias audiovisuels pendant la campagne, sans réactions du conseil électoral malgré les saisines du PCV dans ce sens.

Mais au delà des chiffres, la grande victoire de l’APR, depuis août dernier, a été de créer et de consolider, autour de revendications concrètes de classe, le pôle de contestation révolutionnaire au capitalisme dépendant et rentier vénézuélien et à ses supports politiques, que ce soit l’aile droite du PSUV ou les partis ouvertement de droite du pays.
L’opposition à la dollarisation de l’économie, aux salaires en nature, à la privatisation en cours des entreprises d’État ; l’exigence de changement de modèle productif, pour passer de la rente pétrolière à l’industrie sous contrôle ouvrier et populaire ; la revendication de la distribution de la terre aux paysans pauvres contre les grands propriétaires fonciers, etc. ; tous ces axes de lutte sont au cœur de la construction de l’APR, qui s’est confirmée, après les résultats du 6 décembre 2020, comme le volet politique du mouvement révolutionnaire du peuple travailleur au Venezuela.

Le PCV, quant à lui, confirme également sa position prépondérante dans l’APR, de par sa force de proposition et d’organisation militante qui, loin des méthodes électoralistes et médiatiques des partis bourgeois, s’exprime dans et à travers les mouvements de la classe ouvrière et de la paysannerie pauvre (syndicats, mouvements communaux, organisations paysannes, etc.). La consolidation de l’indépendance politique et organisationnelle du secteur révolutionnaire vénézuélien devrait s’approfondir avec un probable Congrès National Fondateur de l’APR, que le PCV propose de tenir début mai, et auquel le PCRF souhaite plein succès.

  • Israël-Palestine : crimes de guerre et nettoyage ethnique

    Début août, l’armée israélienne a bombardé la bande de Gaza pendant trois jours, sans autre raison qu’une "attaque préventive" (sic). Ces bombardements ont causé la mort de 47 personnes, dont 16 enfants, et fait 360 blessés. À cela s’ajoute un durcissement du blocus de Gaza, avec la fermeture totale des (...)
  • [UJC] « Jour du dépassement » : à qui la faute ?

    À découvrir sur le site de l’Union de la Jeunesse communiste (UJC), ICI, un article intitulé : « Jour du dépassement » : à qui la faute ? Les ONG dont WWF alertent sur le « jour du dépassement » qui est de plus en plus tôt chaque année. Ce jour symbolise le fait que les sociétés humaines consomment plus (...)
  • Guerre en Ukraine : les interventions de l’UKU et du PCB

    À découvrir ci-dessous : les interventions, prononcées lors de la Conférence internationale organisée à Paris le 28 mai, par les représentants de l’Union des Communistes d’Ukraine (UKU), puis du Parti communiste de Belgique (PCB) : Intervention de l’UKU : Intervention du PCB (...)
  • [FSM] Déclaration sur le sommet de l’OTAN

    À découvrir ci-dessous, la déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM), sur le sommet de l’OTAN réuni fin juin 2022 à Madrid. La Fédération syndicale mondiale, qui représente plus de 105 millions de travailleurs de 133 pays sur les 5 continents, en vue du sommet de l’OTAN de 2022 les 29 et (...)
  • Intervention du PCRF à la conférence "de l’Ukraine à la Corée du Sud"

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) a participé à une conférence sur le thème "de l’Ukraine à la Corée du Sud", aux côtés de l’Union des Communistes de l’Ukraine, du Parti de la Démocratie du Peuple (PDP, Corée du Sud, organisateur de la conférence), du Parti Communiste Ouvrier de Russie (...)
  • [IPCOE] Déclaration du Secrétariat de l’ICE sur le 9 mai

    À lire ci-dessous la déclaration du Secrétariat de l’Initiative Communiste Européenne au sujet de la célébration du 9 mai, date symbolique de la victoire sur le fascisme en 1945 : Nous célébrons fièrement le 9 mai, une étape importante de la Grande Victoire antifasciste des peuples. Nous rendons hommage (...)