Déclaration du Secrétaire général de la FSM

Au sujet de la pandémie du coronavirus

Ci-dessous la déclaration, en date du 17 mars 2020 de George MAVRIKOS, Secrétaire général de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM)

Chèr.e.s collègues,

Nous vivons une période de pandémie, au cours de laquelle le coronavirus se propage aux quatre coins du monde.

Au nom de la Fédération Syndicale Mondiale, nous tenons à féliciter les travailleurs.ses du monde entier, car grâce à leur travail, ils produisent tous les biens nécessaires à la survie des peuples. Les travailleurs sont ceux qui produisent la nourriture, les médicaments, les services, les machines, le transport, la communication. Ils méritent toutes nos « félicitations » chaleureuses.

Nous félicitons également les travailleurs.ses de santé, qui mènent une lutte héroïque pour soigner les patients, mettant leur propre vie en danger.

Ceci est la première rive du fleuve, celle qui se démarque par son humanitarisme, sa solidarité, son engagement social.

D’autre part, nous voyons la saleté, l’exploitation, la soif de profit capitaliste. Les monopoles, la bourgeoisie internationale montre son vrai visage. La spéculation. Les profits capitalistes sont tachés de sang et de la souffrance de gens simples.

À Athènes, il y a 10 jours, un simple masque facial se vendait à 1 euro mais aujourd’hui coûte 10 euros.

En Turquie, il y a cinq jours, un kilo de pâtes se vendait pour une livre turque et maintenant coûte 12 livres turques.

Au Bangladesh, il y a dix jours, un masque facial se vendait pour 20 taka et maintenant il se vend pour 150 taka.

À Madrid, il y a cinq jours, un masque se vendait pour 2,5 euros et aujourd’hui il coûte 25 euros.

En Afrique, au Nigéria, le liquide de désinfection de 2 dollars qu’il coûtait, aujourd’hui ça coûte 8 dollars.

Bien sûr, des prix excessifs et des spéculations s’appliquent à la viande, au riz et à tous les produits alimentaires de base.

Les sociétés transnationales utilisent la pandémie pour licencier des travailleurs.ses ou réduire leurs droits du travail.

Chèr.e.s collègues, ouviers et ouvrières, chômeurs.ses et retraité.e.s

Nous appelons les syndicats à révéler et informer les travailleurs.ses sur la stratégie de spéculation des monopoles.

Pour exiger des mesures nécessaires pour la protection des personnes simples ; des mesures qui doivent être prises par les gouvernements et toutes les autorités compétentes.

Nous devons exiger des mesures immédiates de protection sociale. La défense de nos droits au travail et au salaire.

Ce n’est que par notre résistance et notre lutte que nous pourrons défendre nos droits.

La grande famille militante de la FSM, qui en cette année commémore ses 75 ans de vie et d’action riche, est de nouveau présente, au premier plan et jusqu’à la victoire finale !

Nous vous souhaitons tout le meilleur pour vous et votre peuple.

  • Congrès du PCCuba et du PCOR : les salutations du PCRF aux Partis frères !

    Entre le 16 et le 25 avril 2021 se sont tenus successivement les Congrès du Parti Communiste de Cuba et du Parti Communiste Ouvrier de Russie. Nous publions ci-dessous les messages de salutations que le PCRF a adressés à cette occasion à ses deux Partis frères, qui nous ont répondu chaleureusement. (...)
  • Les profits de Big Pharma pendant la crise de Covid-19

    Nous publions ci-dessous un article paru dans le journal de Rot Front. Remarque : L’expression "Big Pharma" désigne la concentration d’un secteur d’activité florissant, celui de l’industrie pharmaceutique, entre les mains de quelques monopoles (Johnson&Johnson, Pfizer, Moderna, AstraZeneca, (...)
  • [IPCOE] Conférence sur Lénine

    Ce 22 avril 2021 s’est tenue une conférence organisée par l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE), sur le thème des apports et de la continuité de l’œuvre du grand dirigeant révolutionnaire LÉNINE. Ci-dessous l’intervention du PCRF : Lénine est le théoricien et le praticien de (...)
  • Solidarité avec les communistes du Kenya !

    Mercredi 7 avril 2021, la police kenyane a pris d’assaut le siège du Parti communiste du Kenya à Nairobi et a procédé à l’arrestation de membres du parti. L’opération de la police a eu lieu sans aucun mandat de justice. Selon le parti communiste, les officiers de police avaient l’intention de (...)
  • Déclaration de l’IPCOE : Non au fardeau de la crise capitaliste !

    Ci-dessous la DÉCLARATION DES PARTIS DE L’INITIATIVE COMMUNISTE ΕUROPÉENNE (dont notre Parti est membre pour la France) Consultable en anglais sur le site de l’IPCOE - Contre les mesures anti-ouvrières et anti-populaires imposées pour faire porter aux travailleurs le fardeau de la crise capitaliste (...)
  • Opération Barkhane et morts civils au Mali : une bavure comme une autre ?

    Une récente enquête de l’ONU, menée avec l’aide de plus de 200 personnes, du 4 janvier au 20 février 2021, démontre très précisément la façon dont les forces militaires françaises engagées dans l’opération Barkhane ont visé un rassemblement à l’occasion d’un mariage près de Bounty, faisant au final 22 morts, (...)
  • Sénégal : Soutien du PCRF adressé aux camarades du FRAPP !

    Face à la répression féroce qui s’abat sur les opposants au pouvoir de Macky Sall, au Sénégal, le secrétariat du PCRF a adressé le message de soutien ci-dessous au Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (FRAPP). (Cliquez sur la vignette) (...)