Déclaration du Parti Tudeh d’Iran

Selon les agences de presse mondiales, Qasem Soleimani, commandant de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique iraniens (IRGC) ; Abu Mahdi al-Mohandis, chef du Kataib Hezbollah et commandant en second des forces de mobilisation populaire irakiennes ; ainsi qu’un certain nombre de ressortissants iraniens, irakiens et libanais du même convoi, ont été tués lors d’une frappe aérienne près de l’aéroport de Bagdad. L’assassinat de Qasem Soleimani, sur ordre du président américain Donald Trump, en violation manifeste de la souveraineté nationale irakienne et de tout le droit international, pourrait sans aucun doute présenter des risques mortels pour la région.

Ali Khamenei, le chef suprême du régime en Iran, a publié un message à la suite de l’incident, qui annonçait trois jours de deuil public dans le pays et disait : "Une vengeance sévère attend les criminels dont les mains sales sont souillées par le sang de Soleimani et le sang des autres martyrs de l’incident de la nuit dernière. "

Adel Abdul Mahdi, le Premier ministre irakien, a condamné les assassinats de Qasem Soleimani et Abu Mahdi al-Mohandis, et dans sa déclaration a déclaré la frappe aérienne sur l’aéroport de Bagdad comme une "action hostile" et une violation de l’intégrité territoriale de ce pays - ce qui pourrait conduire à une guerre en Irak, dans la région et dans le monde. Le CGRI a également averti dans un communiqué que le meurtre de Qasem Soleimani lors de l’attaque des États-Unis "ouvrirait, contrairement à ses intentions et à son objectif", de nouveaux fronts contre les États-Unis et Israël dans la région et à travers le monde.

Ces derniers mois, le parti Tudeh d’Iran a constamment et fréquemment mis en garde contre le risque des politiques aventureuses de l’impérialisme américain et de ses alliés - y compris le gouvernement réactionnaire d’Arabie saoudite et le gouvernement raciste israélien - ainsi que les politiques imprudentes et interventionnistes de le régime iranien dans la région, y compris en Irak et au Liban qui, ces derniers mois, ont assisté à de nombreuses manifestations populaires contre l’ingérence étrangère et en particulier l’ingérence du régime iranien.

Le parti Tudeh d’Iran, tout en dénonçant cet acte de terrorisme de l’administration Trump - qui est une indication du manque de respect flagrant de la part de l’administration Trump pour le droit international -, estime que tous les efforts doivent être faits pour empêcher l’escalade de la crise la région et la montée des tensions vers de dangereux conflits militaires.

Il est également nécessaire de souligner que la guerre et les conflits militaires dans la région ne bénéficieront qu’aux forces les plus réactionnaires et anti-populaires de la région et du monde et seront contraires aux intérêts de la nation et des travailleurs. L’action de l’administration Trump a lieu alors qu’il est au bord d’un procès en destitution au Sénat américain pour son abus de pouvoir ; et les Américains sont entrés dans une année électorale.

En Iran, notre peuple - qui sait très bien quelles catastrophes la guerre a provoquées dans notre pays par le passé - a toujours été préoccupé par la perspective d’une nouvelle guerre. Le développement d’une situation d’urgence nationale et de guerre en Iran, - au moment où le mouvement populaire croissant ces derniers mois a provoqué un sérieux défi pour le régime théocratique - sera utilisé comme une excuse pour intensifier l’atmosphère de répression et de terreur en Iran. Une situation d’urgence dans le pays entraînera des conditions plus strictes et plus dures pour toute expression d’opinion ainsi que des conséquences plus dures pour une telle expression.

Contrairement aux perspectives de forces telles que le monarchiste et l’OMPI (Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran) - qui agissent en tant qu’agents de l’administration Trump et exigent une intervention militaire américaine contre notre patrie, - notre Parti reconnaît que l’intensification des conflits militaires nuira certainement aux peuples d’Iran et d’Irak plus qu’à quiconque ; les mêmes personnes qui ont été les principales victimes des politiques des forces réactionnaires et de l’impérialisme américain pendant des années.

Le Parti Tudeh d’Iran appelle toutes les forces progressistes, éprises de liberté et de paix pour l’Iran, pour la région et le monde entier, à poursuivre leurs efforts pour mobiliser l’opinion publique mondiale contre l’escalade des tensions et les forces armées dangereuses et mortelles conflits dans la région. Les dirigeants réactionnaires et anti-peuple du régime au pouvoir en Iran et le gouvernement américain ne devraient pas être autorisés à nouveau à enflammer la région du Moyen-Orient dans le feu et le sang avec une autre guerre désastreuse. La lutte pour préserver la paix et arrêter les forces bellicistes dans la région du Moyen-Orient afin de défendre les intérêts des travailleurs et de la nation iranienne est de la plus haute importance.

Le Comité central du Parti Tudeh d’Iran
3 janvier 2020

  • Conflit USA-Chine : Concurrence hors de contrôle !

    Ci-dessous un extrait d’un article de Rizospastis, journal du KKE (Parti Communiste de Grèce), paru le 15 mai 2020, et proposant une analyse communiste de la situation conflictuelle entre les impérialismes états-unien et chinois. Dans le conflit américano-chinois, le coronavirus apparaît comme (...)
  • Le 9 mai 1945 : jour de la grande victoire antifasciste des peuples !

    Aujourd’hui, comme il y a 75 ans, pour le pouvoir de la classe ouvrière ! Déclaration de l’Initiative communiste européenne Il y a 75 ans, l’Armée rouge a hissé le drapeau rouge au cœur de Berlin, signalant la grande victoire antifasciste des peuples et la défaite du nazisme, après une lutte (...)
  • Déclaration internationale de Partis communistes pour le 8 mai

    Au nom de la liberté, de la paix et de la vérité, Contre le fascisme et la guerre ! La victoire sur le fascisme nazi pendant la Seconde Guerre mondiale est un événement majeur de l’Histoire, dont le souvenir doit être préservé et défendu face aux tentatives répétées de falsification historique visant à (...)
  • Venezuela : le PCRF condamne la nouvelle attaque de mai 2020 !

    Le PCRF condamne la tentative d’incursion en territoire vénézuélien, menée le 4 mai 2020 par un groupe paramilitaire mercenaire basé en Colombie. Les diverses informations qui ont circulé confirment les liens entre ce groupe et le gouvernement des Etats-Unis, à travers l’armée de mercenaires « (...)
  • Liban : Virus ou pas, ... révolte populaire !

    Le Liban a adopté dès fin février son plan de confinement, doublé d’un couvre-feu nocturne. À la suite de résultats jugés encourageants, les autorités ont entamé, le 27 avril, un plan de déconfinement en cinq étapes, qui s’étale jusqu’à début juin. Mais à peine le déconfinement a-t-il commencé que le (...)
  • [IPCOE] Déclaration 1er mai 2020

    Vive la Journée internationale des travailleurs ! Déclaration de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe (IPCOE) Nous adressons des salutations chaleureuses à tous les travailleurs du monde, aux jeunes hommes et femmes de la classe ouvrière. Nous rendons hommage à tous les morts (...)
  • Lénine : Déclaration internationale des Partis communistes et ouvriers

    Vladimir Ilitch LÉNINE (22 avril 1870 - 21 janvier 1924) : Déclaration commune internationale des partis communistes et ouvriers pour le 150ème anniversaire de la naissance de V.I. Lénine Nous rendons hommage au grand leader révolutionnaire V.I. Lénine, nous nous engageons à poursuivre son œuvre ! (...)
  • Un système qui marche sur la tête !

    Le capitalisme à son stade impérialiste était considéré par Lénine comme « pourrissant », marqué par la « putréfaction ». Il faut rajouter l’irrationalité, voire le caractère fou d’un système qui, pour sauvegarder les profits, fonctionne « à l’envers ». Explication : Lundi 20 avril au soir, alors qu’arrivait (...)