Cuba : Non au blocus ! Oui à la solidarité !

Déclaration commune des partis communistes et ouvriers

Nous exigeons la levée immédiate du blocus criminel des États-Unis d’Amérique sur Cuba !

Alors que la pandémie de COVID-19 continue de se propager sur toute la planète, causant d’énormes souffrances et pertes en vies humaines, l’existence de deux approches différentes est tragiquement confirmée : l’une insiste sur les profits au détriment du contrôle mondial sur la santé publique et le bien-être des personnes ; l’autre donne la priorité aux personnes, à leur santé et à leur bien-être avant tout autre intérêt.

Au milieu de la pandémie de COVID-19, des gens de différents continents ont été témoins de la solidarité et de l’internationalisme manifestés par Cuba en réponse à des appels à l’aide, envoyant des équipes médicales dans des dizaines de pays. Cette réponse humanitaire est la continuité de décennies de mise en œuvre de cette pratique désintéressée, lorsque des médecins et des infirmières cubains sont allés aider des pays qui ont été touchés par des épidémies ou des catastrophes.

Alors que le mot "solidarité" est répété, à travers le monde, comme l’approche nécessaire pour que la planète entière affronte la pandémie, les États-Unis ont choisi d’intensifier le blocus financier, économique et commercial imposé illégalement à Cuba. En ces temps critiques, alors que l’espèce humaine est en péril, les États-Unis, en vertu de l’imposition de la clause extraterritoriale de la loi Helms-Burton, font obstacle à ce que du matériel de ventilation, des kits de test ou autres, puissent arriver ou être acquis par les Autorités cubaines. C’est la manifestation la plus effrayante du blocus criminel et durable de plus de 60 ans, et ses conséquences négatives pour la vie des Cubains, le développement économique de l’île.

Dans ces conditions, les partis communistes et ouvriers proclament :

- Nous dénonçons le blocus criminel financier, économique et commercial des États-Unis contre Cuba !

- Nous exigeons la levée immédiate du blocus illégal américain contre Cuba !

- Nous exprimons notre gratitude pour la solidarité cubaine qui a été réalisée pour les personnes dans le besoin par le biais de leurs équipes médicales !

- Nous réitérons notre solidarité avec le Parti communiste cubain, le gouvernement et le peuple cubains dans leur lutte pour défendre le chemin socialiste vers le développement !

 Oui à la solidarité, non au blocus !

La déclaration commune reste ouverte pour signer, aux côtés des signataires ci-dessous  :

Parti communiste d’Argentine
Parti communiste d’Arménie
Parti communiste d’Australie
Parti communiste du Bangladesh
Parti du Travail de Belgique
Parti communiste britannique
Nouveau Parti communiste britannique
Parti communiste du Canada
Parti socialiste ouvrier de Croatie
Parti communiste de Cuba
Parti progressiste des travailleurs (AKEL), Chypre
Parti communiste de Bohême et Moravie
Parti communiste au Danemark
Parti communiste de Finlande
Parti Communiste Révolutionnaire de France  
Pôle de Renaissance Communiste en France
Parti communiste allemand
Parti communiste de Grèce
Parti ouvrier hongrois
Parti communiste d’Inde (marxiste)
Parti Tudeh d’Iran
Parti communiste de Kurdistan – Iraq
Parti communiste d’Israël
Parti de la Refondation Communiste – Italie
Parti communiste italien
Parti communiste (Italie)
Parti communiste de Malte
Parti communiste du Mexique
Parti communiste de Norvège
Nouveau Parti communiste des Pays-Bas
Parti du peuple palestinien
Parti communiste palestinien
Parti communiste paraguayen
Parti communiste de Pologne
Parti communiste portugais
Nouveau parti communiste de Yougoslavie
Parti communiste sud-africain
Parti communiste d’Espagne
Parti communiste des peuples d’Espagne
Parti communiste des travailleurs d’Espagne
Parti communiste de Sri Lanka
Parti communiste du Swaziland
Parti communiste de Turquie
Parti communiste d’Ukraine
Union des communistes d’Ukraine
Parti communiste des États-Unis 
Parti communiste du Venezuela

  • [FSM] Déclaration sur le sommet de l’OTAN

    À découvrir ci-dessous, la déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM), sur le sommet de l’OTAN réuni fin juin 2022 à Madrid. La Fédération syndicale mondiale, qui représente plus de 105 millions de travailleurs de 133 pays sur les 5 continents, en vue du sommet de l’OTAN de 2022 les 29 et (...)
  • Intervention du PCRF à la conférence "de l’Ukraine à la Corée du Sud"

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) a participé à une conférence sur le thème "de l’Ukraine à la Corée du Sud", aux côtés de l’Union des Communistes de l’Ukraine, du Parti de la Démocratie du Peuple (PDP, Corée du Sud, organisateur de la conférence), du Parti Communiste Ouvrier de Russie (...)
  • [IPCOE] Déclaration du Secrétariat de l’ICE sur le 9 mai

    À lire ci-dessous la déclaration du Secrétariat de l’Initiative Communiste Européenne au sujet de la célébration du 9 mai, date symbolique de la victoire sur le fascisme en 1945 : Nous célébrons fièrement le 9 mai, une étape importante de la Grande Victoire antifasciste des peuples. Nous rendons hommage (...)
  • [IPCOE] 1er mai, journée internationale des travailleurs

    Déclaration du Secrétariat de l’Initiative Communiste Européenne à l’occasion du 1er mai, Journée Internationale des Travailleurs Cette année, nous célébrons le 1er mai dans des conditions difficiles, au milieu de l’aggravation sévère des contradictions au sein du système impérialiste. Les tensions (...)
  • [UJC] Non à la criminalisation du soutien au peuple palestinien !

    À découvrir sur le site de l’Union de la Jeunesse communiste (UJC), ICI, un article intitulé : Non à la criminalisation du soutien au peuple palestinien : leurs luttes sont nos luttes, mobilisons-nous ! Le 24 février 2022, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, annonçait, sur demande d’Emmanuel (...)
  • Guerre en Ukraine : La militarisation s’emballe dans l’UE

    Alors qu’en Ukraine, les armées russes accomplissent le scénario prévu d’avancées sur tous les fronts de la guerre, non sans quelques difficultés imprévues, les États capitalistes de l’UE mettent en scène un hâtif réveil militaire. Fait alors son apparition l’idée de la maladresse stratégique des pays de (...)