Communiqué de presse du KKE sur la Rencontre des Partis Communistes et Ouvriers de la Méditerranée, du Moyen Orient et du Golfe

Le 26 novembre 2017, une rencontre régionale des Partis Communistes de la Méditerranée, du Moyen Orient et du Golfe, organisée par le Parti Communiste de Grèce (KKE), s’est tenue à Athènes ; y ont participé les Partis Communistes et ouvriers d’ Égypte, d’Algérie, de France, de Grèce, d’Espagne, d’Iran, d’Israël, d’Italie, de Chypre, du Liban, de Palestine, de Syrie, de Turquie. 

Les participants ont discuté de la situation complexe et dangereuse qui se développe dans notre région. Les travaux se sont concentrés sur le renforcement de la solidarité avec la juste lutte du Peuple de Palestine, ainsi que sur la nécessité de développer l’action commune des Partis Communistes et Ouvriers, de la classe ouvrière et des masses populaires, contre les interventions et menaces impérialistes et contre le péril d’une nouvelle guerre impérialiste.

Cette rencontre a eu lieu dans un contexte où :

- La concurrence et les confrontations entre monopoles et entre forces impérialistes pour le contrôle des réserves énergétiques, des voies de transports, des parts de marchés, se sont aggravées, comme le montrent les interventions impérialistes en Syrie, en Irak et en Libye.

- L’offensive des bourgeoisies contre les droits de la classe ouvrière et les acquis sociaux s’intensifie, en liaison avec le renforcement de l’anticommunisme, comme le montre l’intervention de l’UE lors du « festival » anticommuniste de Tallin.

- Un rôle particulièrement négatif dans l’évolution de la situation est joué par les États-Unis, l’UE, l’OTAN et Israël, ainsi que par la bourgeoisie turque et les monarchies du Golfe (Arabie Saoudite, Qatar, Emirats) qui, ont un rôle particulièrement actif, par des moyens politiques, économiques et militaires, pour promouvoir les intérêts des monopoles.

- Diverses forces armées obscurantistes du type Daesh, armées et soutenues de plusieurs manières par les impérialistes, sont utilisées comme éléments des interventions et des guerres impérialistes.

Dans ces conditions les Partis Communistes et Ouvriers de la Méditerranée, du Moyen Orient, et du Golfe, réunis à Athènes, ont exprimé leur solidarité au mouvement ouvrier – populaire de Grèce, qui lutte contre les orientations du gouvernement grec de SYRIZA‐ANEL qui soutient de différentes manières les desseins des impérialistes de l’OTAN, qui développe la coopération avec Israël, qui met la base militaire de Souda en Crète au service des desseins des USA et de l’OTAN et prépare le terrain pour l’ouverture d’une base capable de recevoir en Grèce des armes nucléaires américaines.

Dans leurs interventions, de nombreux représentants des Partis Communistes et Ouvriers ont souligné que l’avancée des intérêts de la classe ouvrière et des couches populaires exige le développement d’une lutte organisée, coordonnée, pour les droits de la classe ouvrière et des masses populaires, une lutte commune contre les monopoles et le système capitaliste d’exploitation. 

Dans ce sens de nombreux intervenants ont souligné la nécessité pour les peuples :

- D’exprimer plus fortement leur solidarité avec la juste lutte du peuple palestinien contre l’occupation israélienne, pour la reconnaissance d’un État palestinien indépendant, pour la libération des prisonniers politiques, l’arrêt des colonisations, et la solidarité avec le peuple chypriote contre l’occupation turque et pour la réunification de Chypre.

- D’exprimer leur solidarité avec la juste lutte du peuple syrien contre l’agressivité impérialiste et pour la défense de son droit, comme celui de tous les peuples, à choisir sa propre voie de développement social et politique, la voie qui correspond à ses propres intérêts, sans interventions impérialistes étrangères.

- De condamner l’interdiction ou la restriction d’activité des partis communistes et ouvriers, la limitation des droits démocratiques et des libertés syndicales.

- De condamner l’intervention militaire de l’Arabie Saoudite au Yémen, qui a des conséquences tragiques pour le peuple de ce pays.

- De condamner les politiques dangereuses des régimes des USA, d’Israël, et de l’Arabie Saoudite et concernant les menaces de conflit militaire avec l’Iran. De même, nous soutenons la lutte du peuple iranien pour ses droits démocratiques et pour le progrès social.

- De rejeter les prétextes avancés par les impérialistes pour justifier les interventions et les guerres, renforcer la lutte contre la bourgeoisie dans chaque pays, pour éradiquer les causes des guerres impérialistes, pour interdire les armes nucléaires, pour que tous les peuples vivent en paix.

- D’empêcher que leur pays (espace terrestre et aérien, eaux territoriales) soit utilisé pour entreprendre des interventions et des guerres impérialistes.

En conclusion, les Partis Communistes et Ouvriers de la région réunis quelques jours après le 100ème anniversaire de la Grande Révolution d’Octobre, ont déclaré que celle‐ci reste un phare pour la lutte des peuples pour les droits sociaux et démocratiques, pour le socialisme.

  • Biélorussie : Non aux ingérences !

    Les élections présidentielles ont eu lieu en Biélorussie. Selon les données officielles, la majorité des électeurs (80%) ont soutenu Loukachenko. On ne peut juger dans quelle mesure ces données correspondent à la réalité, et dans quelle mesure ce résultat fourni par l’administration, sans doute sous (...)
  • Explosion à Beyrouth : Solidarité avec le peuple Libanais

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa profonde tristesse et sa solidarité avec le peuple libanais et aux familles des victimes des explosions à Beyrouth. Il ne fait aucun doute que ce genre d’« accidents » dévastateurs sont devenus plus fréquents dans un système qui banalise la vie (...)
  • Russie : Un référendum de contrefaçon !

    Mercredi 1er juillet, la Russie a adopté une révision constitutionnelle qui autorise le président Poutine à rester en place au Kremlin jusqu’en 2036. Outre la question du nombre de mandats présidentiels, ces amendements introduisent également au sein de la Constitution russe les principes (...)
  • Déclaration de la FSM à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

    À lire ci-dessous, la déclaration de la Fédération syndicale mondiale (FSM) à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés : 19 juin 2020 La Fédération Syndicale Mondiale célèbre la Journée mondiale des réfugiés, qui a été décidée le 20 juin par les Nations Unies en 2000. L’agressivité impérialiste pour le (...)
  • Assassinat de George Floyd...

    ... Solidarité internationaliste contre le racisme et les violences étatiques ! Déclaration de Maurice Cukierman, Secrétaire général du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) Les mobilisations massives qui se sont multipliées à travers le monde, suite à l’assassinat de l’Afro-Américain (...)
  • [IPCOE] Solidarité avec le peuple des États-Unis !

    Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne . L’Initiative communiste européenne exprime sa solidarité avec le peuple des États-Unis, confronté à la violence et à la répression de la part du gouvernement américain de Trump. Le racisme et les inégalités sociales, qui ont de nouveau (...)