Centenaire du Congrès de Tours : naissance du Parti communiste français

Le Congrès de Tours, réuni du 25 au 30 décembre 1920, est le 18ème congrès national de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO). Au cours de ce congrès, fut créée la Section française de l’Internationale communiste (SFIC, futur Parti communiste français - PCF).

Depuis 1914, l’unité de la SFIO s’est décomposée sous les effets successifs de l’Union sacrée à laquelle a participé une forte majorité des socialistes, puis de la Révolution d’Octobre en 1917, et du développement important du mouvement ouvrier en France.

En février 1920, au congrès de Strasbourg, les adhérents acceptent à 92 % le retrait de la SFIO de la IIème Internationale, discréditée par son manque de fermeté à s’opposer à la guerre. Dès lors, sont étudiées les conditions d’un rattachement à la IIIème Internationale, née en 1919 de la scission de l’Internationale ouvrière, sous l’impulsion de Lénine et des bolcheviks.

Durant le congrès de Tours, la SFIO se divisa en trois camps  :

- Le premier, largement majoritaire, le plus à gauche de la SFIO, rassemble les partisans de l’adhésion à la IIIème Internationale communiste ; parmi eux, le jeune Paul Vaillant-Couturier dont nous publions ci-dessous des extraits de son intervention.
- Le deuxième camp, au centre, est mené par une minorité acceptant l’adhésion (Jean Longuet et Paul Faure), mais seulement sous de nombreuses conditions, en particulier le rejet du processus insurrectionnel de la révolution (« kautzkistes »).
- Le troisième camp, « la droite », mené par Léon Blum, refuse totalement l’adhésion. Ce camp avait soutenu les gouvernements français entre 1914 et 1918, le vote des crédits de guerre, et il souhaitait rester au sein de la IIème Internationale.

La polémique entre Vaillant-Couturier, Longuet et Blum, sur les principes et la voie à suivre pour construire le Parti de la révolution socialiste, nous a paru oh combien d’actualité.

C’est pourquoi en ce 25 décembre 2020, nous proposons à nos visiteurs de retrouver les pages des 3 numéros d’Intervention communiste, qui durant le premier semestre de l’année écoulée, ont exposé de larges extraits de ce débat.

Bonne lecture !

(Cliquez sur la vignette)

  • Leclerc ou l’arnaque de la philanthropie bourgeoise

    Nous partageons ci-dessous un article paru sur le site de l’Union de la Jeunesse Communiste (UJC) sur la grande campagne d’aide alimentaire intitulée « la semaine de repas équilibré : 21 repas pour 21 euros » récemment lancée par le monopole de la distribution Leclerc. Contre l’hypocrisie du capital, (...)
  • Rencontre KKE - PCRF

    La direction du Parti Communiste de Grèce (KKE) a demandé à rencontrer la nouvelle direction du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF), rencontre qui s’est tenue en distanciel le 19 février 2021 entre d’une part les camarades Kostas PAPADAKIS, membre du CC du KKE et député européen, et (...)
  • L’hôpital public dans la tourmente des variants et... du capital !

    Comparé au précédent, le « monde d’après » se révèle encore plus réactionnaire et obscurantiste. Alors que l’hôpital public et les personnels soignants sont toujours plus fragilisés, sinistrés et épuisés par la pandémie de Covid-19, différents variants du SARS-CoV-2 circulent désormais en France. La crainte (...)
  • Renault, AccordInvest : Le capital se paye sur le dos des travailleurs !

    Alors que la pandémie mondiale de Covid-19 fait encore rage en saturant l’hôpital public et en plongeant un nombre croissant de travailleurs dans la précarité et la peur du lendemain, les monopoles capitalistes, eux, continuent comme avant leurs opérations d’économies, de rachat, de fusion et de (...)
  • Passeport Vert ou Guerre des Vaccins ?

    Interrogé sur le projet de loi qui doit instaurer le régime pérenne de gestion des urgences sanitaires, présenté lundi 21 décembre 2020 en Conseil des ministres, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a expliqué qu’il envisageait « tous les cas de figure », ce qui inclut de possibles restrictions de (...)
  • Edito

    Après l’épisode des masques, des tests, des confinements et reconfinements, 2021 débute avec le fiasco des vaccins et la multiplication des couvre-feux. Une nouvelle fois, toute l’incapacité du capitalisme et de ses gouvernements pour répondre aux besoins, y compris sanitaires, est mise en lumière. (...)
  • Fusion PSA/FCA et prime scandaleuse au PDG de General Electric...

    ... : tumeurs du cancer capitaliste ! Tant vanté par Emmanuel Macron au cours de l’année 2020, le « monde d’après » se révèle être toujours plus radieux pour le grand capital et plus sombre pour les travailleurs. La casse des salaires, des conditions de travail et de vie, des emplois et des outils (...)
  • Meilleurs vœux révolutionnaires !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) adresse aux travailleuses et travailleurs, à la jeunesse et aux retraités, ses meilleurs vœux pour l’année 2021 : que chacune et chacun voie sa santé préservée et ses souhaits de réussite personnelle se réaliser ! que soient victorieuses les luttes en (...)