Arles et Marseille, les 17 et 18 mai : Débats sur l’UE !

Deux débats sur l’UE et l’Europe sont organisés par l’Association Nationale des Communistes (ANC), avec la participation du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) et du Parti Communiste de Grèce (KKE), sur le thème
"Sortir de l’Europe du capital, pour la satisfaction des revendications, pour la paix et le socialisme".

Arles : Vendredi 17 mai 19 h à 21 h
salle Jean et Pons Dedieu
62 Rue du 4 septembre Arles 13200

Marseille : Samedi 18 mai 15h30 à 19 h
au siège de l’ANC
9 rue Saint André Marseille 13014

Débat sur l’UE et l’Europe pose plusieurs questions.

- Quelles alliances internationales en Europe et dans le monde ?
- Quel cadre à celles-ci ?
- Comment combattre le capital en France et dans le Monde ?

Intervenants du PCRF, du KKE et de l’ANC

  • Anniversaire du NON au TCE - Mourir pour les profits ? C’est NON !

    Déclaration commune du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) et du Rassemblement Communiste (RC) Document imprimable (cliquez sur la vignette) et texte intégral ci-dessous. 15 ans après la victoire du NON au référendum sur le Traité Constitutionnel Européen - victoire bafouée par le (...)
  • Développement des « zoonoses » : capitalisme responsable et... coupable !

    Le virus SARS-CoV-2, à l’origine de la maladie de COVID-19, est très récent, et des questions restent encore actuellement sans réponse, notamment sur son origine. Cependant, les scientifiques ont aujourd’hui la certitude que tout est parti d’un animal et que l’altération d’écosystèmes par des (...)
  • Avant et après le 11 mai, Macron pour la continuité... capitaliste !

    Ci-dessous la déclaration du Parti Communiste Révolutionnaire de France, suite à l’allocution d’Emmanuel Macron le lundi 13 avril 2020. En version téléchargeable (cliquez sur la vignette) : Texte intégral de la déclaration : L’allocution du Président de la République, le 13 avril 2020, devait répondre (...)
  • Un confinement... aussi au service du capital !

    Lors de son discours à Mulhouse, Emmanuel Macron avait annoncé : « Rien ne sera comme avant », en parlant de la crise sanitaire que traverse le pays. Beaucoup de choses laissent en fait présager le pire pour le monde d’après. Le monde des travailleurs, surtout, voit déjà le patronat multiplier les (...)
  • Hôpital public : sa privatisation (encore) "En Marche"...

    Emmanuel Macron aime parader..., comme le montre sa dernière sortie du 7 mars à la Maison de Santé pluridisciplinaire de Pantin (Seine-Saint-Denis), qui a soulevé d’ailleurs des interrogations sur le sérieux de cette démarche, puisqu’il s’est retrouvé, sans masque, face à un attroupement de personnes « (...)
  • La classe ouvrière en tête !

    La crise sanitaire a surgi et la classe ouvrière, longtemps oubliée, se retrouve projetée sur le devant de la scène comme le nez au milieu de la figure. D’abord au regard de la contradiction principale entre un gouvernement qui annonce un confinement obligatoire et salutaire, et les ouvriers et (...)
  • Aucune illusion sur "le jour d’après" à la sauce Macron !

    Une tribune signée par des responsables syndicaux (CGT, FSU, Solidaires, Confédération paysanne, UNEF, UNL….) et associatifs (Attac, Greenpeace, Droit au Logement…) intitulée " Pour que le jour d’après soit en rupture avec le désordre néo-libéral " ne peut laisser indifférents celles et ceux qui, comme (...)