Anticommunisme de l’UE : de plus en plus scandaleux !

Ci-dessous un texte unitaire signé par plusieurs organisations communistes françaises (PCRF, Rassemblement Communiste, PRCF, les JRCF, le CISC, l’ANC, Collectif communiste Polex), texte dénonçant la criminalisation du communisme mis de manière inacceptable sur le même pied que le fascisme par l’Union Européenne, dans une résolution scandaleuse votée le 19 septembre 2019, non seulement par les groupes de droite et d’extrême-droite qui en sont à l’initiative, mais aussi par les groupes des sociaux-démocrates et des Verts.
(Cliquez sur la vignette)

Nous vous invitions à lire également ci-dessous, sur ce même thème, la déclaration du Secrétariat de l’Initiative Communiste Européenne

Contre la scandaleuse résolution anticommuniste du Parlement européen

Les partis membres de l’Initiative communiste européenne dénoncent la scandaleuse résolution anticommuniste du Parlement européen et l’escalade de l’anticommunisme planifiée par l’UE. Cette résolution promeut l’assimilation non historique du communisme avec le monstre du fascisme, blanchissant les fascistes et leurs actions, exprimant la haine de la lutte des peuples. La calomnie qui assimile le socialisme au fascisme au nom du totalitarisme est révélée par le fait que le fascisme est né du capitalisme. Leur base économique commune est le pouvoir des monopoles que seul le socialisme renverse.

Il affirme également de manière provocante que l’Union soviétique et l’Armée rouge, qui ont perdu plus de 20 millions de morts et des millions de blessés pour vaincre le fascisme en Europe, auraient été des alliés de l’Allemagne nazie. Les alliés et collaborateurs d’Hitler étaient en réalité les monopoles qui lui ont ouvert la voie, qui sont aujourd’hui soutenus par l’Union européenne ainsi que par une série de gouvernements bourgeois dans les pays européens.

La résolution provocatrice va jusqu’à déformer l’histoire, considérant le pacte Molotov-Ribbentrop comme étant la cause présumée du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il est connu que le pacte pré-existant de Munich entre la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et l’Allemagne de Hitler , qui a livré la Tchécoslovaquie à Hitler, a mené au prélude de la Seconde Guerre mondiale.
Tous les honnêtes citoyens comprennent bien que les auteurs de la résolution anticommuniste, qui assimile le fascisme au communisme, mentent consciemment et effrontément.

Nous dénonçons toutes les distorsions de l’histoire de la part de l’Union européenne et de ses gouvernements, ainsi que le programme de financement bien rémunéré des événements anticommunistes de l’Union européenne intitulé "L’Europe pour les citoyens".

L’anticommunisme ne passera pas.

Toutes les persécutions contre les communistes, les interdictions de partis communistes, les destructions de monuments doivent cesser. La vérité se fera jour et les peuples, en particulier les jeunes avec leur lutte, la conquerront et jetteront de telles constructions du capital et de ses organisations dans la poubelle de l’Histoire !