Révolution d’Octobre : Rassemblement réussi le 7 novembre 2017 à Paris !

Le 7 novembre 2017 au soir, à l’appel de la section parisienne du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF), plus d’une centaine de personnes ont participé au rassemblement-meeting organisé devant la maison de Lénine (rue Marie-Rose, à Paris).
À cette occasion, les discours des camarades dirigeants du PCRF, de l’Union de la Jeunesse Communiste (UJC), du Parti Communiste de Grèce (KKE), du Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme (PADS), et du Front de Libération Populaire du Sri-Lanka, ont rappelé la nécessité, pour les classes ouvrières de nos pays, de connaître les réalisations, le bilan et les leçons à tirer de cette grande expérience révolutionnaire et sociale.

Ci-dessous un reportage - photo sur cette initiative, et n’hésitez pas à consulter nos 4 conférences télévisées sur la Révolution d’Octobre, animées par Maurice Cukierman, Secrétaire général du Parti Communiste Révolutionnaire de France.

  • Non à la manipulation de la jeunesse lycéenne !

    Le ministre Blanquer, dont la réforme des lycées se présente comme une catastrophe culturelle pour des centaines de milliers de lycéens, et qui au nom de la scolarisation pour tous à 3 ans renforcera les subventions publiques à l’école privée (catholique), vient de trouver une autre escroquerie pour (...)
  • Journée du 8 mars : le TRACT du PCRF

    Découvrez ci-dessous le tract diffusé par les militant-e-s du Parti Communiste Révolutionnaire de France, à l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes. (Cliquez sur la vignette)
  • L’historienne Annie Lacroix-Riz diffamée : Soutien du PCRF !

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa solidarité la plus fraternelle à la camarade Annie Lacroix-Riz, victime d’une nouvelle campagne de calomnies et diffamations, et cette fois venant de la CGT au travers d’une lettre d’un dénommé Pascal Debay, secrétaire de l’UD de Meurthe et (...)
  • Unité du mouvement populaire !

    La situation politique est aujourd’hui inédite. Alors que, depuis Chirac, les attaques de la bourgeoisie n’avaient pas pu être mises en échec, malgré l’importance des grèves, le Président des monopoles et de l’oligarchie financière, Macron, a pour la première fois capitulé : il a retiré ses augmentations (...)
  • Non à la grande escroquerie !

    Confronté à l’opposition massive à sa politique, dont le mouvement des Gilets Jaunes est la partie visible de l’iceberg, et arc-bouté à la volonté de la mettre en œuvre par tous les moyens, l’exécutif conduit par Macron tente par différents moyens de contourner l’obstacle en manœuvrant, tout en ne (...)