Référendum en Catalogne : la position du PCPE

Ci-des­sous l’ana­lyse pro­po­sée en juin der­nier par nos cama­ra­des de "Comunistas cata­la­nes", du Parti Communiste des Peuples d’Espagne, au sujet du réfé­ren­dum orga­nisé en Catalogne  :

Le Président de la Generalitat (Gouvernement auto­nome cata­lan, NDT) a concré­tisé la date et la ques­tion du réfé­ren­dum sur l’indé­pen­dance de la Catalogne.
Face à ceci, nous expri­mons nos réser­ves 
 :

1. La classe ouvrière ne tire aucun profit du débat sur le type de ges­tion capi­ta­liste ni sur les cadres dans les­quels celle-ci est struc­tu­rée. Ce sont les dif­fé­ren­tes cou­ches de la bour­geoi­sie qui, dans leur lutte per­ma­nente pour la répar­ti­tion des fruits de notre tra­vail, ont un inté­rêt dans cette bataille. Malheureusement, le manque de cons­cience et d’orga­ni­sa­tion de notre classe amène celle-ci à adop­ter des posi­tions étrangères à leurs inté­rêts, qu’elles soient indé­pen­dan­tis­tes ou anti-indé­pen­dan­tis­tes. Aucune de ces deux options ne repré­sente un futur sou­hai­ta­ble pour notre classe. Notre chemin est celui de l’indé­pen­dance de la classe ouvrière.

2. Ce réfé­ren­dum, avec des garan­ties et la pos­si­bi­lité d’appli­quer le résul­tat, ne se pro­duira pas. La recher­che de recoins légaux pour réa­li­ser le réfé­ren­dum est basée sur une illu­sion, celle qu’on vit dans un État démo­cra­ti­que où opère la sépa­ra­tion de pou­voirs. En réa­lité, nous vivons dans un État qui est l’outil de domi­na­tion d’un bloc oli­gar­chi­que-bour­geois et qui main­tient le mono­pole de la vio­lence pour s’assu­rer ses inté­rêts. Les inté­rêts de cette oli­gar­chie para­si­taire ne pas­sent pas par le sup­port du pro­ces­sus indé­pen­dan­tiste, donc le pro­ces­sus est voué à l’échec, si cette classe n’est pas déga­gée du pou­voir.

3. La recher­che d’alliés inter­na­tio­naux pour attein­dre l’objec­tif indé­pen­dan­tiste va contre la réa­lité. L’Espagne est un fidèle sou­tien des États au sommet de la chaîne impé­ria­liste, contri­buant à sta­bi­li­ser des allian­ces inter-étatiques comme l’UE ou l’OTAN. Aucun de ces États n’est inté­ressé par l’affai­blis­se­ment et la rup­ture de l’Espagne. Il n’existe donc aucune base maté­rielle du sup­port des prin­ci­paux pays occi­den­taux au pro­ces­sus indé­pen­dan­tiste.

4. Les prin­ci­pa­les forces gou­ver­ne­men­ta­les (Parti Populaire au gou­ver­ne­ment cen­tral et Junts pel Sí – Ensemble pour le oui en cata­lan, NDT – en Catalogne) ont un grand inté­rêt à main­te­nir vive la confron­ta­tion en termes natio­naux, faci­li­tant ainsi sa ges­tion et la paix sociale. Il est ainsi empê­ché que la classe ouvrière s’orga­nise et lutte pour ses prin­ci­pa­les préoc­cu­pa­tions comme le chô­mage, la pré­ca­rité, la dis­pa­ri­tion des négo­cia­tions col­lec­ti­ves, les bais­ses des budget des ser­vi­ces sociaux, etc.

5. Nous sommes alors dans un pro­ces­sus qui n’a aucune pos­si­bi­lité de triom­pher, mais qui est vivant grâce à son uti­lité. Communistes Catalans – PCPE appelle la classe ouvrière à ne pas lutter sous un dra­peau étranger à elle, ni pour la cause indé­pen­dan­tiste ni, encore moins, contre elle. La seule voie que l’oli­gar­chie nous montre pour appli­quer le droit à l’auto­dé­ter­mi­na­tion du peuple de Catalogne passe par l’unité de notre classe avec celle du reste de l’État pour abat­tre le pou­voir établi.

Notre chemin est celui de l’indé­pen­dance de la classe ouvrière !

Comunistas Catalanes - PCPE

  • Référendum en Catalogne : la position du PCPE

    Ci-des­sous l’ana­lyse pro­po­sée en juin der­nier par nos cama­ra­des de "Comunistas cata­la­nes", du Parti Communiste des Peuples d’Espagne, au sujet du réfé­ren­dum orga­nisé en Catalogne : Le Président de la Generalitat (Gouvernement auto­nome cata­lan, NDT) a concré­tisé la date et la ques­tion du réfé­ren­dum sur (...)
  • Répression en Catalogne : Communiqué du PCPE

    Face à la vague répres­sive enta­mée par le Gouvernement espa­gnol en Catalogne, le Secrétariat Politique du PCPE a fait la décla­ra­tion sui­vante : La répres­sion exer­cée par le Gouvernement espa­gnol contre les ins­ti­tu­tions cata­la­nes est une agres­sion sans pré­cé­dent dans l’Histoire récente, qui va à (...)
  • Conférence internationale « Octobre – 100 » à Léningrad et déclaration des partis communistes et ouvriers

    Du 10 au 13 août 2017 s’est tenue à Leningrad une confé­rence inter­na­tio­nale sur le thème « Du rôle et de l’impor­tance de la Révolution d’Octobre et de l’expé­rience de la cons­truc­tion du socia­lisme en Union sovié­ti­que pour le mou­ve­ment com­mu­niste et ouvrier moderne ». Cette confé­rence a été orga­ni­sée par le (...)
  • Anticommunisme de l’UE : STOP !

    Les Partis com­mu­nis­tes et ouvriers condam­nent la parade anti­com­mu­niste orga­ni­sée par la pré­si­dence esto­nienne de l’UE Nous, Partis com­mu­nis­tes et ouvriers, condam­nons la parade anti­com­mu­niste orga­ni­sée par la pré­si­dence esto­nienne de l’UE, dans le cadre de la soi-disant « Journée euro­péenne de (...)
  • Etats-Unis hors de Corée !

    Au cours de l’été, la ten­sion inter­na­tio­nale s’est accen­tuée autour de la pré­ten­due ques­tion nucléaire nord-coréenne. Le Parti Communiste Révolutionnaire de France a pris posi­tion sur cette ques­tion à plu­sieurs repri­ses dans le passé, tant sur son site Internet que dans son jour­nal Intervention (...)
  • Hommage à notre camarade Boualem Khalfa

    Ci-des­sous la lettre d’hom­mage adres­sée par le PCRF au PADS, suite au décès de notre cama­rade Boualem KHALFA, mili­tant com­mu­niste algé­rien, jour­na­liste, poète. (Photo ci-contre : Boualem, jeune jour­na­liste, reçu par Marcel Cachin à (...)
  • La RPDC face à 3 impérialismes...

    Les nou­vel­les mena­ces amé­ri­cai­nes à l’encontre de la République popu­laire démo­cra­ti­que de Corée (RPDC) accen­tuent le danger de guerre. De par sa posi­tion géo­gra­phi­que, la Corée popu­laire se trouve à la croi­sée des inté­rêts impé­ria­lis­tes. Trois impé­ria­lis­mes dif­fé­rents entou­rent le pays. Le plus agres­sif est (...)
  • Manchester : Solidarité avec le peuple britannique

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime ses condo­léan­ces les plus fra­ter­nel­les au pro­lé­ta­riat, aux masses popu­lai­res de Manchester, aux bles­sés, aux famil­les des vic­ti­mes de l’atten­tat per­pé­tré le 22 mai 2017 contre les mil­liers de jeunes réunis pour un spec­ta­cle. Nous sommes cho­qués (...)