Ministère des sports : de qui se moque-t-on ?

La nouvelle ministre des sports se serait aperçue, à la fin de la semaine passée, que son budget allait baisser et que le ministère allait être amputé de la moitié des fonctionnaires de son ministère.

Huit jours après le remaniement ministériel qui l’a promue, Roxana Maracineanu fait une grande opération de communication pour faire passer auprès des sportifs la politique réactionnaire qu’elle est chargée d’appliquer ! Faire mine de s’indigner relève de la comédie, alors qu’on a accepté de rejoindre un gouvernement qui annonce la couleur : offensive contre les travailleurs, les droits démocratiques, contre la Fonction publique. Un gouvernement qui par ailleurs vient de diviser par deux le reversement aux sports amateurs du produit de la taxe TV sur les retransmissions !

L’objectif de restreindre le nombre de fonctionnaires est revendiqué depuis la campagne électorale par Emmanuel Macron. Significatif est le résultat de la rencontre entre Roxana Maracineanu et le Premier ministre, que les médias présentaient comme un "bras de fer" : non seulement rien ne change, mais la ministre y va de son mensonge. Présenter comme une victoire que les 1600 fonctionnaires ne perdront pas leur emploi, c’est se moquer du monde ! Les fonctionnaires ne peuvent pas être licenciés (ce que voudrait d’ailleurs le gouvernement). Par contre, ils vont être mis à la disposition des fédérations sportives, qui pour les payer devront rentabiliser leurs activités, concrètement étendre la privatisation de l’organisation des activités sportives, par le truchement des subventions, des dons... !

Mais le ministère va perdre la moitié de son personnel et les activités sportives devront être orientées, non pour démocratiser l’accès au sport, mais pour le seul sport de "prestige", celui qui attire les sponsors. Nous savions que Roxana Maracineanu était une championne de natation ; avec son opération médiatique, nous savons qu’elle sait nager dans les eaux troubles de la politique bourgeoise !

  • Défendre les libertés démocratiques !

    Mardi 16 octobre 2018, les locaux du Parti de Gauche, celui de La France Insoumise et le domicile de Jean-Luc Mélenchon, ont été perquisitionnés dans des conditions problématiques : déploiement policier disproportionné (une centaine d’agents armés...), pour une enquête préliminaire en présence non pas (...)
  • Inondations dans l’Aude : communiqué du PCRF

    La Fédération de l’Aude du Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa solidarité à l’égard des familles victimes. Notre département a été violemment touché par un épisode orageux qui a détruit nombre de logements, de biens, d’infrastructures, et causé plus d’une dizaine de morts. Par le passé, (...)
  • Remaniement ministériel : Beaucoup de bruit pour...

    ...pas grand-chose ! Le remaniement ministériel effectué par Emmanuel Macron est la conséquence des difficultés politiques rencontrées par une sauvage politique de classe, qui donne tout à la bourgeoisie monopoliste et à l’oligarchie financière, et retire tout à la classe ouvrière, aux chômeurs et (...)
  • Bas les pattes devant les allocations-chômage !

    Lors d’un show télévisé, le 1er Ministre, après avoir joué sa partition "libérale-progressiste" au plan sociétal, a abattu ses cartes : celles de la politique de classe impitoyable dont E.Philippe comme L.Wauquier sont les exécutants. Dans un pays où les profits explosent, où les monopoles, la (...)
  • Guerre d’Algérie : Parlons clair !

    Confronté à l’impopularité de sa politique, aux lézardes de sa majorité fabriquée, E. Macron vient de tenter une opération de ripolinage : le 13 septembre 2018, il a enfin mis un terme à la scandaleuse attitude de l’État couvrant la torture et l’assassinat par l’armée française du camarade Maurice Audin, (...)
  • Le PCRF et l’UJC mobilisés à la Fête de l’Huma 2018 !

    Ci-dessous des photos illustrant l’activité militante du PCRF et de l’UJC à leur stand de la Fête de l’Humanité en septembre 2018. Des centaines de pétitions contre l’interdiction du Parti Communiste de Pologne ont été recueillies, ainsi que des dizaines de contacts, et des adhésions ont été réalisées. (...)
  • Plan pauvreté de Macron... :

    ... Entre trompe-l’oeil et contrôle social accru ! Perçu comme l’homme du patronat et de l’oligarchie financière, comme "le Président des riches", en manque de popularité et confronté à une majorité fissurée, Emmanuel Macron a voulu faire du jeudi 13 septembre 2018, sa journée de "bonne action sociale" ! (...)
  • Ministère des sports : de qui se moque-t-on ?

    La nouvelle ministre des sports se serait aperçue, à la fin de la semaine passée, que son budget allait baisser et que le ministère allait être amputé de la moitié des fonctionnaires de son ministère. Huit jours après le remaniement ministériel qui l’a promue, Roxana Maracineanu fait une grande (...)