Libérez Julian Assange !

Le fondateur de Wikileaks a été livré à la police britannique le 11 avril 2019 par le Président équatorien Moreno, alors que Julian Assange était réfugié politique depuis 7 ans dans les locaux de l’ambassade d’Equateur.

Moreno est le prototype même de l’élément vendu, qui s’est fait élire pour continuer la politique de réformisme radical de Correia, et qui s’est empressé de revenir dans le giron de l’oligarchie et de l’impérialisme US. En livrant Assange, il donne de nouveaux gages à ses commanditaires.

Avec son organisation, Assange a porté à la connaissance de tous des centaines de milliers de documents révélant les réalités diplomatiques, politiques et financières du monde capitaliste, qui font sourire quand on entend ces messieurs dames parler de "théories du complot", de "complotisme" et de "fake news" !

Il s’est attiré les foudres des responsables de l’impérialisme : fausses accusations de viol en Suède, tentative de monter une agence d’espionnage, « agent de Poutine », rien ne lui est épargné, pas même la lâche crapulerie des journalistes des journaux "de référence", en France Le Monde, Libération, Médiapart, en Angleterre The Guardian, en Espagne El Pays, en Italie La Republica. Cette presse qui fait la promotion de la social-démocratie faisandée, qui calomnie Cuba, la RPDC, le Venezuela, le Zimbabwe, qui nous dit être attachée à la liberté de la presse, et qui est en réalité attachée aux capitalistes qui possèdent les titres, et au fric dont ils les couvrent. Aujourd’hui, ces journaux qui ont largement utilisé les révélations de Wikileaks, mènent une campagne infâme contre Assange pour justifier son arrestation et sa mise à mort s’il est extradé aux États-Unis, condamné à mort ou à la prison à vie.

Les communistes doivent se mobiliser, la classe ouvrière doit se mobiliser, pour tirer Assange des griffes de l’appareil répressif de l’impérialisme.

Le PCRF appelle à participer à toutes les manifestations pour la libération de Assange. De la lettre au gouvernement britannique, pour dénoncer la menace d’extradition, en passant par la pétition et les manifestations de toutes sortes !

Le site internet "Le Grand soir" ( https://www.legrandsoir.info/julian-assange-prisonnier-politique-depuis-2012-9.html ) a courageusement pris l’initiative de la mobilisation, organisant la première manifestation en France devant le siège du journal Le Monde samedi 13 avril.
Il annonce un rassemblement devant l’ambassade de Grande Bretagne, 35 rue Saint Honoré à 18 heures 30 mercredi 17 avril. Il faut y être nombreux pour la défense de la liberté de l’information, contre la chape que l’oligarchie financière voudrait mettre sur l’information.

Libérons Julien Assange !

  • Grèce : Après les élections législatives, le PCRF salue le KKE !

    Le 7 juillet 2019 ont eu lieu des élections législatives en Grèce. Les résultats montrent un fort taux d’abstention, la victoire de la droite et la défaite de Syriza, mouvement d’une prétendue "gauche radicale" qui, arrivé au gouvernement avec Tsipras comme 1er ministre, a montré au fil des mois son (...)
  • Corée du Nord : le PCRF salue le nouveau succès diplomatique

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France salue le nouveau succès diplomatique de la RPDC (Corée du Nord) Le 1er juillet 2019, la RPDC a connu un nouveau succès diplomatique dans sa lutte pour être reconnue comme une puissance pleine et entière, pour le rétablissement des négociations avec les (...)
  • NON à l’interdiction du Parti communiste de Pologne !

    Ci-dessous l’alerte lancée par nos camarades du PCP : L’appel à l’action contre l’interdiction du communisme en Pologne La persécution anticommuniste en Pologne s’intensifie alors que les autorités de l’État tentent de criminaliser l’activité communiste en modifiant le code pénal. C’est un élément de la (...)
  • KOMINTERN : Centenaire et actualité !

    Les 1er et 2 juin 2019, à Moscou, à l’initiative du Parti communiste ouvrier de Russe (PCOR), s’est tenue la Conférence internationale des partis communistes et ouvriers, intitulée : "Cent ans du Komintern et les tâches du mouvement communiste actuel". La conférence a réuni des représentants des 19 (...)
  • Venezuela : Furieux, pas désespérés !

    Carolus Wimmer, secrétaire aux relations internationales du Parti communiste vénézuélien (PCV) a été reçu au siège du Parti communiste allemand (DKP). Nous publions ci-dessous l’interview qu’il a donnée sur la vie au Venezuela sous les attaques présentes de l’impérialisme nord-américain et sur les (...)
  • Venezuela : Déclaration du PCV

    Le Parti communiste du Venezuela (PCV) condamne la nouvelle action déstabilisatrice de l’extrême-droite dirigée par la marionnette Juan Guaido et le repris de justice récidiviste en cavale, Leopoldo Lopez, qui poursuivent la tentative de coup d’État au service de l’impérialisme américain. Devant (...)