Le candidat de la bourgeoisie, c’est Macron !

La crise politique qu’illustre le feuilleton des Présidentielles confirme ce que le PCRF et son journal Intervention Communiste disent depuis des mois : Emmanuel Macron est un candidat qui a le soutien de la bourgeoisie monopoliste.

Envisagé comme « outsider » jusqu’en décembre 2016, il apparaît aujourd’hui que c’est bien lui qui porte ses couleurs. Les autres candidats, dont François Fillon, ne sont que ses faire-valoir, y compris Jean-Luc Mélenchon, puisque ce dernier n’a aucune intention d’œuvrer au renversement du capitalisme mais bel et bien de le gérer.

De cet individu au service de la banque Rothschild, ministre social-démocrate pour cette raison, il n’y a rien de bon à attendre pour les travailleurs ! Ses orientations programmatiques, ses déclarations, montrent qu’à l’image de la loi qui porte son nom, et de celle de son associée El Khomri (Loi « Travail »), il va aggraver l’exploitation des travailleurs et des masses populaires, continuer à éroder les libertés démocratiques. À bien des égards il faut considérer que l’élection de Macron préparera une nouvelle poussée ultra réactionnaire et fascisante, que ce soit derrière les Le Pen ou derrière un(e) autre.

La seule réponse possible, dans les conditions actuelles, ne se trouve pas sur un bulletin de vote, quelles que soient les phrases de ceux qui se présentent : aucun ne désigne le capitalisme comme responsable de la situation que nous connaissons. Aucun n’appelle à le combattre (pas plus les candidats trotskistes que les autres, qui se prononcent pour le partage des richesses et non pour leur appropriation par les travailleurs), aucun n’appelle les travailleurs à se rassembler pour affronter le Capital et préparer de vrais changements : socialiser les moyens de production et d’échange, construire un État qui soit au service du monde du travail, planifier la production pour la satisfaction des besoins. Il est significatif qu’aucun candidat n’appelle à la rupture avec l’Union Européenne contre le capitalisme et avec l’OTAN ! Sans cela, toute politique est vouée à n’être que la répétition caricaturale de ce que le peuple grec connaît avec les escrocs de SYRIZA.

Alors, face aux combats qui nous attendent, refusons notre voix aux partisans du capitalisme !

Pour empêcher le fascisme, il faut s’attaquer au fumier sur lequel il prospère : le capitalisme !

Préparez les combats de classe qui s’annoncent : syndiquez-vous en masse et imposez le syndicalisme de classe dans vos syndicats !

Adhérez au PCRF pour préparer les conditions de la Révolution socialiste dont nous avons besoin !

  • Armistice 1918 : 100 ans après la fin de la boucherie impérialiste...

    Le 11 novembre 1918, l’armistice mettait fin à la première guerre mondiale, guerre impérialiste s’il en fut, pour le contrôle des marchés, des sources de matières premières, des capitaux, des routes commerciales, des colonies. L’impérialisme français se considérait comme le grand vainqueur. Mais cette (...)
  • Défendre les libertés démocratiques !

    Mardi 16 octobre 2018, les locaux du Parti de Gauche, celui de La France Insoumise et le domicile de Jean-Luc Mélenchon, ont été perquisitionnés dans des conditions problématiques : déploiement policier disproportionné (une centaine d’agents armés...), pour une enquête préliminaire en présence non pas (...)
  • Inondations dans l’Aude : communiqué du PCRF

    La Fédération de l’Aude du Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime sa solidarité à l’égard des familles victimes. Notre département a été violemment touché par un épisode orageux qui a détruit nombre de logements, de biens, d’infrastructures, et causé plus d’une dizaine de morts. Par le passé, (...)
  • Remaniement ministériel : Beaucoup de bruit pour...

    ...pas grand-chose ! Le remaniement ministériel effectué par Emmanuel Macron est la conséquence des difficultés politiques rencontrées par une sauvage politique de classe, qui donne tout à la bourgeoisie monopoliste et à l’oligarchie financière, et retire tout à la classe ouvrière, aux chômeurs et (...)
  • Bas les pattes devant les allocations-chômage !

    Lors d’un show télévisé, le 1er Ministre, après avoir joué sa partition "libérale-progressiste" au plan sociétal, a abattu ses cartes : celles de la politique de classe impitoyable dont E.Philippe comme L.Wauquier sont les exécutants. Dans un pays où les profits explosent, où les monopoles, la (...)
  • Guerre d’Algérie : Parlons clair !

    Confronté à l’impopularité de sa politique, aux lézardes de sa majorité fabriquée, E. Macron vient de tenter une opération de ripolinage : le 13 septembre 2018, il a enfin mis un terme à la scandaleuse attitude de l’État couvrant la torture et l’assassinat par l’armée française du camarade Maurice Audin, (...)
  • Le PCRF et l’UJC mobilisés à la Fête de l’Huma 2018 !

    Ci-dessous des photos illustrant l’activité militante du PCRF et de l’UJC à leur stand de la Fête de l’Humanité en septembre 2018. Des centaines de pétitions contre l’interdiction du Parti Communiste de Pologne ont été recueillies, ainsi que des dizaines de contacts, et des adhésions ont été réalisées. (...)