Hommage au camarade Jean-Luc Sallé

PNG

Ci-des­sous, le texte d’hom­mage des jeunes du Parti Communiste Révolutionnaire de France au cama­rade Jean-Luc Sallé qui nous a quit­tés il y a un an.

Il y a un an s’éteignait notre cama­rade Jean-Luc Sallé. Aujourd’hui, nous devons mar­cher sans lui, cons­truire le Parti qu’il avait tou­jours désiré voir naître. Mais nous mar­chons tout de même avec sa per­son­na­lité, lui qui nous a tant apporté dans l’ensei­gne­ment du marxisme-léni­nisme. Parce que Jean-Luc nous a ensei­gné la patience, la déter­mi­na­tion, la modes­tie et la fra­ter­nité dans notre lutte révo­lu­tion­naire. Jean-Luc nous a aussi fait com­pren­dre que la lutte contre l’oppor­tu­nisme et le révi­sion­nisme est essen­tielle dans la cons­truc­tion d’un Parti Communiste.
Militant révo­lu­tion­naire exem­plaire, Jean-Luc, c’était aussi une per­sonne pleine de sym­pa­thie et de sagesse, un véri­ta­ble exem­ple pour nous les jeunes. Et lorsqu’on perd un être cher empli d’une telle sagesse, c’est un vide immense qui se crée dans nos cœurs. Cela brise quel­que chose en nous, quel­que chose d’indes­crip­ti­ble, sûre­ment quel­que chose qu’on nomme le temps, cette donnée fina­le­ment super­fi­cielle lorsqu’on tend la main pour saisir les choses les plus mémo­ra­bles.
En ta mémoire, nous lut­te­rons pour la vic­toire du pro­lé­ta­riat et pre­nons la ban­nière du socia­lisme que tu as fiè­re­ment portée !

  • "La Réaction en Marche"

    Les Présidentielles comme les Législatives sou­li­gnent la pro­fon­deur de la crise poli­ti­que que tra­verse le pays. C’est l’abs­ten­tion (avec le vote blanc et nul) qui témoi­gne de son ampleur. Et c’est vrai dès le pre­mier tour des Présidentielles : aucun can­di­dat ne tota­lise plus de 18,5% des ins­crits, (...)
  • Législatives : raz-de-marée en trompe-l’œil pour la bourgeoisie

    Communiqué du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) Le pre­mier tour des élections légis­la­ti­ves confirme l’ampleur de la crise poli­ti­que grave que tra­verse notre pays depuis plu­sieurs années. On assiste à une recom­po­si­tion du cadre poli­ti­que, équivalente à celle de 1958. Le parti (...)
  • Président Macron : la Réaction En Marche

    Ce que tout le monde savait - que Macron allait lancer une vaste offen­sive contre le pro­lé­ta­riat et les tra­vailleurs des cou­ches moyen­nes - est devenu bru­ta­le­ment une nou­velle, parce que Le Parisien et Libération ont publié des extraits d’un projet de réforme de la Loi Travail. Le gou­ver­ne­ment nie (...)
  • Gouvernement Macron/Philippe : réactionnaire sur toute la ligne !

    Déclaration du Secrétaire géné­ral du Parti Communiste Révolutionnaire de France : L’élection d’Emmanuel Macron ne lais­sait aucun doute : son gou­ver­ne­ment, dans la logi­que de son pro­gramme, serait un gou­ver­ne­ment socia­le­ment réac­tion­naire, un gou­ver­ne­ment « de guerre » contre les tra­vailleurs et les (...)
  • Législatives : le sens de nos candidatures

    L’atti­tude des marxis­tes envers les élections est de cibler le prin­ci­pal obs­ta­cle à atta­quer, en déployant de manière com­pré­hen­si­ble la poli­ti­que du parti. Pour le Parti Communiste Révolutionnaire de France, c’est le capi­ta­lisme (pro­priété privée des moyens de pro­duc­tion et d‘échange), cause réelle de (...)
  • Macron, la continuité réactionnaire à l’Élysée !

    Communiqué du Parti Communiste Révolutionnaire de France Emmanuel Macron, l’homme de la bour­geoi­sie fran­çaise, a été élu Président de la République. C’est le résul­tat d’une for­mi­da­ble mobi­li­sa­tion de l’appa­reil de pro­pa­gande et de com­mu­ni­ca­tion du capi­tal mono­po­liste depuis main­te­nant plus d’un an, et qui a (...)
  • Manifestation du 1er mai 2017 à Paris

    Manifestation du 1er mai 2017 à Paris 1er mai 2017 JOURNÉE INTERNATIONALE DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS Il est temps que les tra­vailleu­ses et tra­vailleurs s’orga­ni­sent vers le TOUS ENSEMBLE et en MÊME TEMPS, Vers la Révolution (...)
  • Qui sont les irresponsables ?

    Déclaration de Maurice Cukierman, Secrétaire Général du Parti Communiste Révolutionnaire de France A la veille de l’élection pré­si­den­tielle, on pour­rait penser qu’il est encou­ra­geant de cons­ta­ter le rejet massif de la can­di­date du Front National. Et effec­ti­ve­ment, dans les contacts que nous (...)