Hauts-de-France : déclaration pour la préservation du littoral

Parti Communiste Révolutionnaire de France - Section du littoral Flandre Côte d’Opale.

Déclaration

L’esca­pade éclair de Madame Royale, minis­tre PS de l’envi­ron­ne­ment, dans les Hauts-de-France, n’a fait l’objet d’aucune inter­pel­la­tion sur les dégâts causés par l’érosion faite aux dunes et aux falai­ses, ni aux inon­da­tions par la mer. En France, 1350 kilo­mè­tres de digues côtiè­res sont sur­veillées. Un tiers posent des pro­blè­mes de sécu­rité. De la fron­tière belge à Mers les Bains, c’est l’inquié­tude des popu­la­tions.
Il est scan­da­leux que le gou­ver­ne­ment Hollande, les par­le­men­tai­res et les maires de la droite et socia­lis­tes aient ignoré les recom­man­da­tions du rap­port d’enquête du 30 juin 2010 rela­tif à la tra­gé­die de la tem­pête Xyntia ayant pro­vo­qué la mort de 29 per­son­nes. Ce rap­port consi­dère que les pou­voirs publics ne pos­sè­dent pas les moyens humains, tech­ni­ques, finan­ciers et scien­ti­fi­ques pour car­to­gra­phier le lit­to­ral pour pré­ve­nir ainsi les dégâts d’une sub­mer­sion marine.

Seul les Pays-Bas pos­sè­dent l’équipement (radar aéro­porté d’un coût de 3 mil­lions d’euro). Il faut donc ache­ter ce radar, mais depuis 7 ans les pou­voirs publics atten­dent et sous-trai­tent aux privés. Cette situa­tion a assez duré. Le député écologiste de Rugy et le député maire socia­liste Cuvellier étaient mem­bres de la com­mis­sion. Ils avaient donc l’obli­ga­tion (comme les autres dépu­tés) de faire ache­ter le radar uti­lisé aux Pays-Bas. Depuis cinq ans, rien ne se fait pour car­to­gra­phier le lit­to­ral.

C’est donc à nous de pren­dre en charge le pro­blème en exi­geant que les dépu­tés de la région exer­cent leur mandat. Ils doi­vent exiger l’achat du radar aéro­porté. Nous appe­lons la popu­la­tion à exiger du Conseil Régional des Hauts-de-France qu’il agisse afin d’établir une car­to­gra­phie du lit­to­ral régio­nal. Nous appe­lons toutes les bonnes volon­tés à enga­ger la bataille pour épargner au lit­to­ral des catas­tro­phes humai­nes et maté­riel­les, pré­ser­ver les biens et économiser les finan­ces loca­les.

Dunkerque, le 28 février 2017.

  • Comité Central du PCRF (juin 2017) : Rapport enrichi

    Le 27 juin 2017, le Comité Central du Parti Communiste Révolutionnaire de France s’est réuni et a débattu de l’actua­lité poli­ti­que et sociale, avant d’adop­ter un plan de tra­vail pour les mois à venir. Ci-des­sous le rap­port du Secrétaire géné­ral, Maurice CUKIERMAN, enri­chi par la dis­cus­sion, et adopté à (...)
  • Simone Veil au Panthéon : entre mystification et opération politicienne...

    Le Président-monar­que Macron a décidé que « Simone Veil, ainsi que son époux, repo­se­raient au Panthéon », pour lui témoi­gner « l’immense remer­cie­ment du peuple fran­çais à l’un de ses enfants tant aimés ». S’agis­sant de la pan­théo­ni­sa­tion d’une femme poli­ti­que ayant été minis­tre dans deux gou­ver­ne­ments de (...)
  • EDITO : "La Réaction en Marche"

    Les Présidentielles comme les Législatives sou­li­gnent la pro­fon­deur de la crise poli­ti­que que tra­verse le pays. C’est l’abs­ten­tion (avec le vote blanc et nul) qui témoi­gne de son ampleur. Et c’est vrai dès le pre­mier tour des Présidentielles : aucun can­di­dat ne tota­lise plus de 18,5% des ins­crits, (...)
  • Législatives : raz-de-marée en trompe-l’œil pour la bourgeoisie

    Communiqué du Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) Le pre­mier tour des élections légis­la­ti­ves confirme l’ampleur de la crise poli­ti­que grave que tra­verse notre pays depuis plu­sieurs années. On assiste à une recom­po­si­tion du cadre poli­ti­que, équivalente à celle de 1958. Le parti (...)
  • Président Macron : la Réaction En Marche

    Ce que tout le monde savait - que Macron allait lancer une vaste offen­sive contre le pro­lé­ta­riat et les tra­vailleurs des cou­ches moyen­nes - est devenu bru­ta­le­ment une nou­velle, parce que Le Parisien et Libération ont publié des extraits d’un projet de réforme de la Loi Travail. Le gou­ver­ne­ment nie (...)
  • Gouvernement Macron/Philippe : réactionnaire sur toute la ligne !

    Déclaration du Secrétaire géné­ral du Parti Communiste Révolutionnaire de France : L’élection d’Emmanuel Macron ne lais­sait aucun doute : son gou­ver­ne­ment, dans la logi­que de son pro­gramme, serait un gou­ver­ne­ment socia­le­ment réac­tion­naire, un gou­ver­ne­ment « de guerre » contre les tra­vailleurs et les (...)
  • Législatives : le sens de nos candidatures

    L’atti­tude des marxis­tes envers les élections est de cibler le prin­ci­pal obs­ta­cle à atta­quer, en déployant de manière com­pré­hen­si­ble la poli­ti­que du parti. Pour le Parti Communiste Révolutionnaire de France, c’est le capi­ta­lisme (pro­priété privée des moyens de pro­duc­tion et d‘échange), cause réelle de (...)