Fidel

Le 25 novem­bre 2016 s’est éteint Fidel Castro, « El Comandante », le leader de la Révolution Cubaine, le Premier Secrétaire du Parti Communiste de Cuba (avant d’être rem­placé à ce poste par son frère Raul), l’un des plus illus­tres com­bat­tants contre l’impé­ria­lisme, pour le socia­lisme.

90 ans de combat, de lutte pour la cause du pro­lé­ta­riat et celle des peu­ples oppri­més.
90 ans, c’est beau­coup et peu à la fois pour un révo­lu­tion­naire, dont la vie n’est jamais simple par défi­ni­tion et cons­ti­tue une bataille infi­nie contre l’ordre exis­tant, celui du capi­ta­lisme.

Mais puis­que cette lutte est infi­nie, même toute une vie ne suffit pas à un vrai révo­lu­tion­naire dans le combat pour le pro­grès humain et le socia­lisme. Les idées révo­lu­tion­nai­res doi­vent donc se trans­met­tre de géné­ra­tions en géné­ra­tions, et notre tâche est de porter ces idées pour conti­nuer l’œuvre de ceux qui ont donné leur vie pour la Révolution.

Fils d’un pro­prié­taire ter­rien, Fidel Castro a com­mencé à com­pren­dre très tôt que l’avenir de Cuba ne pou­vait se faire sans les masses labo­rieu­ses. Se débar­ras­ser du joug impé­ria­liste amé­ri­cain pas­sait par le combat contre la bour­geoi­sie et seul le peuple tra­vailleur cubain pou­vait réa­li­ser cet objec­tif.

Fidel com­mence à mili­ter lorsqu’il est étudiant. C’est alors qu’il par­ti­cipe à dif­fé­ren­tes mani­fes­ta­tions poli­ti­ques jusqu’à l’atta­que de la caserne de Moncada en 1953, qui a été un échec après lequel lui et ses com­pa­gnons ont été empri­son­nés. Profitant de l’amnis­tie, Fidel sort de prison et part au Mexique où il ren­contre Ernesto Guevara, le « Che ».

C’est le début d’une grande lutte qui va mar­quer l’his­toire de l’Amérique Latine et l’his­toire du socia­lisme en géné­ral. Le noyau des révo­lu­tion­nai­res cubains se forme autour de Fidel Castro, de son frère Raul, du Che et de Camilo Cienfuegos, pour ne citer que les plus connus. Sous l’influence du Che notam­ment, ce mou­ve­ment prend défi­ni­ti­ve­ment une orien­ta­tion marxiste et Fidel devien­dra un com­mu­niste convaincu.

Fin 1956, quel­ques dizai­nes de révo­lu­tion­nai­res, sous la direc­tion de Fidel, débar­quent à Cuba. À peine deux ans plus tard, c’est tout le pays qui va mar­cher der­rière ces com­bat­tants pour ren­ver­ser la dic­ta­ture de Batista, se débar­ras­ser de l’impé­ria­lisme amé­ri­cain, ins­tau­rer la pre­mière dic­ta­ture du pro­lé­ta­riat en Amérique. Le Che dira : «  C’est ainsi que nous avan­çons. À la tête de l’immense colonne - nous n’avons pas honte de le dire -, marche Fidel. Derrière lui vien­nent les meilleurs cadres du parti. Et immé­dia­te­ment après, si près que l’on sent sa force énorme, vient l’ensem­ble du peuple. C’est une struc­ture solide d’indi­vi­dua­li­tés qui mar­chent vers un but commun. Ces indi­vi­dus ont acquis la cons­cience de ce qu’il faut faire. Ce sont des hommes qui lut­tent pour sortir du royaume de la néces­sité et entrer dans celui de la liberté.  »

Les posi­tions marxis­tes-léni­nis­tes de Fidel Castro vont se confir­mer par sa coo­pé­ra­tion avec l’URSS, mais aussi par sa cri­ti­que du révi­sion­nisme, et c’est là que réside son plus grand mérite. En 1991, le bloc de l’Est s’effon­dre et Cuba perd tous ses alliés socia­lis­tes, ceci dans les condi­tions du blocus amé­ri­cain depuis des dizai­nes d’années. Malgré cette crise poli­ti­que et économique, le peuple cubain se range une nou­velle fois der­rière son leader révo­lu­tion­naire, et s’en sort la tête haute, puis­que Cuba pour­suit sa cons­truc­tion du socia­lisme jusqu’à aujourd’hui.

Fidel Castro nous quitte en lais­sant un pays réso­lu­ment tourné vers le socia­lisme, avec l’un des meilleurs sys­tè­mes médi­caux au monde, avec la gra­tuité de l’éducation et des trans­ports et plein d’autres conquê­tes socia­les. Rien n’est par­fait, mais c’est au peuple cubain et à nous, révo­lu­tion­nai­res de tous les pays, de conti­nuer à se battre pour avan­cer vers le com­mu­nisme.

Fidel nous quitte pres­que 50 ans après son cama­rade Che. Communistes de tous les pays, bat­tons-nous pour la Révolution comme eux l’ont fait !

Hasta la vic­to­ria Siempre, Comandante !

  • Hommage à notre camarade Boualem Khalfa

    Ci-des­sous la lettre d’hom­mage adres­sée par le PCRF au PADS, suite au décès de notre cama­rade Boualem KHALFA, mili­tant com­mu­niste algé­rien, jour­na­liste, poète. (Photo ci-contre : Boualem, jeune jour­na­liste, reçu par Marcel Cachin à (...)
  • La RPDC face à 3 impérialismes...

    Les nou­vel­les mena­ces amé­ri­cai­nes à l’encontre de la République popu­laire démo­cra­ti­que de Corée (RPDC) accen­tuent le danger de guerre. De par sa posi­tion géo­gra­phi­que, la Corée popu­laire se trouve à la croi­sée des inté­rêts impé­ria­lis­tes. Trois impé­ria­lis­mes dif­fé­rents entou­rent le pays. Le plus agres­sif est (...)
  • Manchester : Solidarité avec le peuple britannique

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime ses condo­léan­ces les plus fra­ter­nel­les au pro­lé­ta­riat, aux masses popu­lai­res de Manchester, aux bles­sés, aux famil­les des vic­ti­mes de l’atten­tat per­pé­tré le 22 mai 2017 contre les mil­liers de jeunes réunis pour un spec­ta­cle. Nous sommes cho­qués (...)
  • Russie : Liberté pour nos camarades !

    Le 9 mai 2017, plu­sieurs mem­bres du Parti Communiste Ouvrier de Russie (PCOR) ont été arrê­tés durant les mani­fes­ta­tions et incar­cé­rés pour plu­sieurs jours alors qu’aucune vio­la­tion mani­feste de la loi n’a été com­mise. Parmi eux, un membre du Comité Central et l’un des res­pon­sa­bles de l’orga­ni­sa­tion de (...)
  • [IPCOE] Conférence de Berlin sur la victoire des peuples contre le fascisme

    L’ini­tia­tive euro­péenne des partis com­mu­nis­tes et ouvriers (IPCOE) a tenu un plenum le 7 mai 2017 à Berlin, pour fêter le 72e anni­ver­saire de la vic­toire des peu­ples contre le fas­cisme. Ce ras­sem­ble­ment a été orga­nisé par le Parti Communiste de Grèce (KKE) et le Parti Communiste de Turquie (TKP). Les (...)
  • Syrie : Communiqué du PCRF

    Dans la nuit du jeudi 6 au ven­dredi 7 avril 2017, 59 mis­si­les « Tomahawk » ont été tirés depuis les navi­res de la marine amé­ri­caine basés en Méditerranée, tou­chant plu­sieurs cibles sur la base aérienne syrienne de Shayrat, dans la région d’Homs, dans l’ouest de la Syrie ; ces frap­pes ont fait au moins 7 (...)
  • Rome, 25 mars 2017 : intervention de Maurice Cukierman

    À décou­vrir, ci-des­sous, l’inter­ven­tion de Maurice Cukierman, Secrétaire géné­ral du Parti Communiste Révolutionnaire de France, invité par le Partito Communista (Italia) à Rome, le 25 mars 2017, à l’occa­sion du 60ème Anniversaire du Traité de Rome. (Cliquez sur la vignette) Manifestation contre l’UE, qui (...)
  • Traité de Rome : déclaration de l’IPCOE

    Déclaration de l’INITIATIVE des PARTIS COMMUNISTES et OUVRIERS EUROPÉENS (IPCOE) à propos du 60ème Anniversaire du Traité de Rome : Malgré les nom­breu­ses célé­bra­tions orga­ni­sées par l’UE à l’occa­sion du 60e anni­ver­saire de sa créa­tion, l’Union euro­péenne ne peut cacher son carac­tère impé­ria­liste, sa (...)