Bulgarie, Moldavie : résultat des Présidentielles

Victoire des can­di­dats socia­lis­tes aux élections pré­si­den­tiel­les en Bulgarie et en Moldavie

Le diman­che 13 novem­bre 2016 ont eu lieu les élections pré­si­den­tiel­les en Bulgarie et en Moldavie. Les vain­queurs sont :
- en Bulgarie, Roumen Radev, 53 ans, ancien pilote de chasse et géné­ral de la force aérienne bul­gare, can­di­dat sou­tenu par le Parti socia­liste bul­gare, cons­ti­tué par la trans­for­ma­tion du PC bul­gare, qui a aban­donné le marxisme-léni­nisme dans les années 90 
- en Moldavie, Igor Dodon, 41 ans, pré­si­dent du Parti des socia­lis­tes de la République de Moldavie, qui a été également membre du Parti des com­mu­nis­tes de Moldavie au début des années 2000.

La réac­tion de la presse bour­geoise était una­nime : la vic­toire des can­di­dats pro-russes aux élections en Moldavie et en Bulgarie !

D’abord il faut sou­li­gner que dans ces deux pays, les pré­si­dents ont des pou­voirs très limi­tés. La Bulgarie est membre de l’OTAN depuis 2004 et de l’UE depuis 2007. La Moldavie a signé en 2013 avec Bruxelles un « par­te­na­riat orien­tal » et est consi­dé­rée comme son « meilleur élève ». Malgré le fait que les deux can­di­dats se sont pro­non­cés pour l’amé­lio­ra­tion des rela­tions entre leurs pays res­pec­tifs et la Russie, il faut dire que ni I. Dodon ni R. Radev n’ont fait cam­pa­gne sur un rejet radi­cal de l’Europe.

En 1944, à la fin de la Seconde Guerre mon­diale, la Moldavie et la Bulgarie sont libé­rées par l’armée rouge. La Moldavie entre au sein de l’URSS en tant que République Socialiste Soviétique et la Bulgarie devient une démo­cra­tie popu­laire en 1946, qui a comme diri­geant le célè­bre com­mu­niste et Secrétaire géné­ral du Komintern (de 1934 à 1943) Georgi Dimitrov. Dès lors, les deux pays ont connu le déve­lop­pe­ment du socia­lisme jusqu’aux contre-révo­lu­tions bour­geoi­ses en URSS et dans les démo­cra­ties popu­lai­res d’Europe de l’Est.

Il est évident que la décep­tion et le désen­chan­te­ment des popu­la­tions dans les anciens pays socia­lis­tes, envers l’UE et le sys­tème capi­ta­liste en géné­ral, sont plus forts que dans les pays qui n’ont jamais connu le socia­lisme et où le méconten­te­ment s’est tra­duit sous forme d’un Brexit (par ex. en Grande Bretagne).
Mais il y a un autre phé­no­mène qu’on pour­rait appe­ler le "Poutinisme Rouge" (Poutine comme conti­nua­teur de l’URSS, défen­seur des pays fai­bles, etc.), qui fait son appa­ri­tion dans cer­tains pays d’Europe et dans les milieux gau­chis­tes. Il ne faut jamais oublier que la Russie actuelle n’est pas héri­tière de l’URSS. Le seul fac­teur à pren­dre en compte ici, c’est que l’impé­ria­lisme russe a la volonté de s’impli­quer plus avant dans les affai­res bul­ga­res et mol­da­ves.

À la suite de ce « pro­ces­sus électoral », les dif­fi­cultés de ces deux pays ne seront pas sur­mon­tées. Les pré­si­dents socia­lis­tes ne pour­ront résou­dre les pro­blè­mes socio-poli­ti­ques et économiques inter­nes, comme ils ne pour­ront pas sur­mon­ter la crise, ni enga­ger la moder­ni­sa­tion et le déve­lop­pe­ment de leurs pays.

Pour qu’il y ait un véri­ta­ble chan­ge­ment, il faut un chan­ge­ment de mode de pro­duc­tion, c’est le pas­sage du capi­ta­lisme au socia­lisme, autre­ment dit la Révolution Socialiste. Pour attein­dre cet objec­tif prin­ci­pal, un véri­ta­ble parti com­mu­niste doit diri­ger la classe ouvrière en tant que classe révo­lu­tion­naire qui lutte, qui sera capa­ble d’unir toutes les cou­ches exploi­tées des masses labo­rieu­ses et de se lever pour la lutte de prise du pou­voir et la des­truc­tion du capi­ta­lisme.

Prolétaires de tous les pays, unis­sez-vous !

  • Hommage à notre camarade Boualem Khalfa

    Ci-des­sous la lettre d’hom­mage adres­sée par le PCRF au PADS, suite au décès de notre cama­rade Boualem KHALFA, mili­tant com­mu­niste algé­rien, jour­na­liste, poète. (Photo ci-contre : Boualem, jeune jour­na­liste, reçu par Marcel Cachin à (...)
  • La RPDC face à 3 impérialismes...

    Les nou­vel­les mena­ces amé­ri­cai­nes à l’encontre de la République popu­laire démo­cra­ti­que de Corée (RPDC) accen­tuent le danger de guerre. De par sa posi­tion géo­gra­phi­que, la Corée popu­laire se trouve à la croi­sée des inté­rêts impé­ria­lis­tes. Trois impé­ria­lis­mes dif­fé­rents entou­rent le pays. Le plus agres­sif est (...)
  • Manchester : Solidarité avec le peuple britannique

    Le Parti Communiste Révolutionnaire de France exprime ses condo­léan­ces les plus fra­ter­nel­les au pro­lé­ta­riat, aux masses popu­lai­res de Manchester, aux bles­sés, aux famil­les des vic­ti­mes de l’atten­tat per­pé­tré le 22 mai 2017 contre les mil­liers de jeunes réunis pour un spec­ta­cle. Nous sommes cho­qués (...)
  • Russie : Liberté pour nos camarades !

    Le 9 mai 2017, plu­sieurs mem­bres du Parti Communiste Ouvrier de Russie (PCOR) ont été arrê­tés durant les mani­fes­ta­tions et incar­cé­rés pour plu­sieurs jours alors qu’aucune vio­la­tion mani­feste de la loi n’a été com­mise. Parmi eux, un membre du Comité Central et l’un des res­pon­sa­bles de l’orga­ni­sa­tion de (...)
  • [IPCOE] Conférence de Berlin sur la victoire des peuples contre le fascisme

    L’ini­tia­tive euro­péenne des partis com­mu­nis­tes et ouvriers (IPCOE) a tenu un plenum le 7 mai 2017 à Berlin, pour fêter le 72e anni­ver­saire de la vic­toire des peu­ples contre le fas­cisme. Ce ras­sem­ble­ment a été orga­nisé par le Parti Communiste de Grèce (KKE) et le Parti Communiste de Turquie (TKP). Les (...)
  • Syrie : Communiqué du PCRF

    Dans la nuit du jeudi 6 au ven­dredi 7 avril 2017, 59 mis­si­les « Tomahawk » ont été tirés depuis les navi­res de la marine amé­ri­caine basés en Méditerranée, tou­chant plu­sieurs cibles sur la base aérienne syrienne de Shayrat, dans la région d’Homs, dans l’ouest de la Syrie ; ces frap­pes ont fait au moins 7 (...)
  • Rome, 25 mars 2017 : intervention de Maurice Cukierman

    À décou­vrir, ci-des­sous, l’inter­ven­tion de Maurice Cukierman, Secrétaire géné­ral du Parti Communiste Révolutionnaire de France, invité par le Partito Communista (Italia) à Rome, le 25 mars 2017, à l’occa­sion du 60ème Anniversaire du Traité de Rome. (Cliquez sur la vignette) Manifestation contre l’UE, qui (...)
  • Traité de Rome : déclaration de l’IPCOE

    Déclaration de l’INITIATIVE des PARTIS COMMUNISTES et OUVRIERS EUROPÉENS (IPCOE) à propos du 60ème Anniversaire du Traité de Rome : Malgré les nom­breu­ses célé­bra­tions orga­ni­sées par l’UE à l’occa­sion du 60e anni­ver­saire de sa créa­tion, l’Union euro­péenne ne peut cacher son carac­tère impé­ria­liste, sa (...)